Ligue 1

VIDÉO : Les images de la bagarre lors de Monaco-OL

Alexis Goudlijian
May 4, 2021, 10:50 AM GMT+2
Ça a chauffé entre Monégasques et Lyonnais dimanche soir...
Ça a chauffé entre Monégasques et Lyonnais dimanche soir... / VALERY HACHE/Getty Images
facebooktwitterreddit

Au lendemain de la victoire lyonnaise sur la pelouse de Monaco (3-2), marquée par une fin de match des plus tendues, la chaîne Canal+ a dévoilé des images exclusives de la bagarre ayant explosé au coup de sifflet final.

Les fans de football en ont eu pour l'argent dimanche soir lors du choc de Ligue 1 entre l'AS Monaco et l'Olympique Lyonnais (2-3). Un match très engagé, riche en rebondissements et marqué par une fin de rencontre explosive, au rythme d'une bagarre générale.

Qui sont les fautifs, quel a été l'élément déclencheur ? Le flou demeurait jusque-là entier, mais la chaîne Canal+ a tenté d'éclairer la situation en publiant des images exclusives de la bagarre d'après-match.

L'ambiance était chaude...

On peut notamment y voir les quatre joueurs exclus, les deux Monégasques Geubbels et Pellegri, ainsi que les Lyonnais De Sciglio - qui s'interroge par rapport à son carton rouge - et Marcelo - qui estime n'avoir rien fait - au cœur du conflit.

Dans ce moment de tension, on observe aussi l'entraîneur des Gones Rudi Garcia tancer les joueurs de l'ASM, avec un "bel état d'esprit Monaco" des plus ironiques. Sans oublier le coup de gueule de Jean-Michel Aulas envers les arbitres à l'entrée des vestiaires.

Le dérapage de Guimaraes

Une réaction que certains jugeront osée, puisque l'OL a échappé à deux cartons rouges dans le jeu, d'abord avec une vilaine semelle de Kadewere sur Caio Henrique, puis avec une sortie ratée de Lopes qui a mis son poing dans la figure de Pellegri. Dans tous les cas, ces images permettront à la LFP de mieux examiner la situation.

Et puis, un autre joueur lyonnais risque gros. Pas pour la bagarre, mais pour sa célébration suite au but de Cherki à la 89e minute. Il s'agit de Bruno Guimaraes qui a envoyé, devant les caméras, un doigt d'honneur. Si son destinataire reste inconnu, le geste semble répréhensible...

facebooktwitterreddit