Zlatan Ibrahimovic

Unpopular Opinion : Zlatan n'est pas une légende du football

Adrien Barbet
Zlatan est-il une légende du football ?
Zlatan est-il une légende du football ? / MB Media/Getty Images
facebooktwitterreddit

À 39 ans, Zlatan Ibrahimović est plus que jamais proche de la retraite. Si le géant suédois est plutôt bien conservé et continue de livrer de très bonnes performances en Serie A avec Milan, quelle est la trace qu'il va laisser dans le football ? Pourra-t-on considérer Zlatan comme une légende de notre sport ? Pas sûr...


Les "Unpopular Opinion". Ces avis clivants, que l'on garde souvent pour soi par peur de subir les foudres de la majorité bien pensante. Pour autant, ces opinions ont le mérite d'exister et sont même essentielles afin de faire évoluer les débats. Au cours de cette nouvelle série, pas de propos aseptisés ou édulcorés, mais une bonne dose de franchise propre à l'essence de 90min : donner la parole aux supporters.


Absent dans les grands rendez-vous

Une chose est sûre, Zlatan est et restera un très grand joueur de football. Plus de 30 titres, et 500 buts en carrière. Il serait compliqué de dire que le Z n'a pas marqué son époque. Entre punchlines mythiques et buts sensationnels, Zlatan nous aura régalé pendant plus de 20 ans.

Mais lorsqu'il s'agit de s'asseoir à la table des meilleurs attaquants de la décennie, il y a quelque chose qui coince. Karim Benzema, Luís Suárez, Robert Lewandowski, en plus de marquer énormément de buts, tous ces attaquants ont un point commun.

Contrairement à Zlatan, ils ont tous été présents dans des grands matchs, comme en Ligue des Champions, une compétition que chacun d'entre eux a glanée.

Zlatan Ibrahimovic
Zlatan n'a jamais remporté la Ligue des Champions dans sa riche carrière / Jean Catuffe/Getty Images

En 124 matches de Ligue des Champions, Zlatan n'a jamais atteint la finale. Est-il possible de le mettre au rang de légende sans n'avoir jamais effleuré la Coupe aux grandes oreilles ? La compétition reine pour les clubs européens.

Si Zlatan a tout de même brillé dans cette compétition, il n'a inscrit que dix buts en phase finale, contre 38 en match de poule. Un rendement bien trop bas pour les rencontres capitales à ce stade de la compétition.

Si Ronaldo, le Brésilien, n'a pas non plus remporté cette compétition, il s'est rattrapé en glanant deux Coupe du monde et deux ballons d'Or. Une nouvelle fois, ce sont des titres n'ayant jamais été obtenus par Zlatan.

"Tu n’es pas un grand joueur, tu n’as aucun respect pour les autres, il faut montrer du respect."

Sébastien Squillaci

Pas de grand titre

Si on se penche sur le palmarès très fourni de Zlatan, la Ligue Europa remportée en 2017 avec Manchester United face à l'Ajax d'Amsterdam est le plus grand titre de la carrière d'Ibra. Et encore, le Suédois n'était même pas sur la feuille de match.

Pas de Coupe du monde, pas de Championnat d'Europe, pas de Ligue des Champions, pas de ballon d'Or. Tous les plus grands titres qu'un footballeur peut remporter, Zlatan n'a jamais réussi à s'en approcher.

Zlatan Ibrahimović
Zlatan Ibrahimović vainqueur de la Ligue Europa avec Man U / JONATHAN NACKSTRAND/Getty Images

Zlatan a (presque) gagné partout où il est passé, à la Juventus, l'Inter Milan, à Barcelone, au PSG, à l'Ajax. Des clubs qui gagnaient déjà avant l'arrivée de Zlatan et qui ont continué de gagner après son départ.

À Manchester, à Los Angeles et aujourd'hui à Milan, Zlatan n'arrive pas à faire gagner son équipe car elle ne domine pas son championnat. Contrairement aux légendes, Ibra ne fait pas gagner, il contribue seulement, ce n'est pas un leader.

"Ce n’est pas un leader. On ne parle pas de la même chose. C’est un grand footballeur et un bel athlète mais ce n’est pas un leader d’équipe."

Daniel Riolo

L'exemple le plus clivant est sans aucun doute l'échange effectué entre Samuel Eto'o et Zlatan en 2009 par le Barça et l'Inter Milan. Zlatan quitte l'Italie pour rejoindre l'équipe qui vient de remporter la Ligue des Champions.

Cette saison-là, son ancien club l'Inter remporte la C1 et en prime élimine Zlatan et le Barça en demi-finale. La cerise sur le gâteau ? Ibra quitte la Catalogne lors du mercato estival en 2009 et le club catalan remporte immédiatement la compétition. Chat noir.

Un impact minim avec la sélection

Zlatan est sans aucune contestation possible le meilleur joueur de l'histoire de la Suède. Pour preuve, il est le meilleur buteur des Blågult avec 62 réalisations. Mais son impact en sélection est bien trop léger. Que ce soit à l'Euro ou en Coupe du monde, Zlatan n'a jamais dépassé le stade des huitièmes de finale d'une grande compétition internationale.

Sa meilleure performance est un quart de finale de l'Euro en 2004. Hormis lors des éliminatoires ou matchs amicaux, Ibra n'a pas réussi à endosser le rôle de leader de sa sélection, à l'image d'un CR7 avec le Portugal.

Celui qui se dit être le deuxième meilleur joueur au monde (derrière Leo Messi, NDLR) a pourtant eu l'occasion de le prouver en 2013. Le Z a été victime d'un triplé légendaire du Portugais lors des barrages pour une place à la Coupe du monde au Brésil. Un autre grand rendez-vous manqué pour l'ancien joueur du PSG.

Zlatan Ibrahimović
Zlatan face à CR7 lors du barrage pour la qualification à la Coupe du monde 2014 au Brésil / JONATHAN NACKSTRAND/Getty Images

"Je ne suis pas fan d'Ibra. Il en fait trop."

Djibril Cissé

Et si l'argument qui dit que Zlatan était mal entouré et n'avait pas les bons joueurs à ses côtés est audible, le parcours de la Suède lors de la dernière Coupe du monde en Russie, en 2018 (quart de finale, NDLR) contrecarre cet argument.

En Russie, les hommes de Janne Andersson ont réalisé la meilleure performance de la sélection depuis la Coupe du monde 1994 et une troisième place. Malheureusement pour Ibra, il avait pris sa retraite internationale à ce moment-là.

Une dernière carte à jouer ?

Si remporter la Ligue des Champions avec Milan paraît inenvisageable, il reste à Ibrahimović l'Euro. Probablement la dernière grande compétition internationale à jouer pour le buteur. La Suède figure dans le groupe E, avec la Pologne, la Slovaquie et l'Espagne et fera face à des concurrents de taille.

Pour avancer dans le tournoi, Zlatan devra cette fois prendre ses responsabilités. L'Euro 2021 semble être la dernière chance pour Ibra d'essayer de se rapprocher du cercle très fermé des légendes du football.

facebooktwitterreddit