OGC Nice

Une enquête de la LFP ouverte après les chants sur Emiliano Sala à Nice

Elvin De Fazio
Une enquête de la LFP en cours suite aux chants sur Emiliano Sala à Nice
Une enquête de la LFP en cours suite aux chants sur Emiliano Sala à Nice / LOIC VENANCE/GettyImages
facebooktwitterreddit

La LFP ouvre une enquête et va examiner les chants injurieux de certains supporters niçois à l'encontre Emiliano Sala, décédé dans un accident d'avion en 2019. Le délégué de la commission de discipline présent mercredi soir à l’Allianz Riviera a noté des chants inacceptables dans son rapport.


La commission de discipline de la LFP va examiner les chants honteux entendus mercredi 11 mai à l'Allianz Riviera lors du match entre Nice et Saint-Etienne.

D'après les informations de RMC Sport, il n'existe pas de sanction prévue dans le barème de la Ligue pour ce type de propos, mais Nice risque une grosse amende et un stade à huit clos. L'OGCN avait déjà été concerné dans des incidents face à l'OM en août dernier. L'OGC Nice avait été sanctionné d'un retrait de deux points avec le huis clos total de son stade pendant trois matches.

L'OGC Nice a condamné ces chants

À la 9e minute du match entre Nice et Saint-Étienne, mercredi 11 mai, certains supporters niçois ont entonné un chant faisant référence à Emiliano Sala, décédé dans un accident d'avion en janvier 2019. "C'est un Argentin, qui ne lâche rien, Emiliano Sala, Emiliano Sala" a été remplacé par "C'est un Argentin, qui ne nage pas bien, Emiliano sous l'eau, Emiliano sous l'eau" .Des chants immédiatement condamné par l'OGCN.

"L’OGC Nice condamne avec la plus grande fermeté le chant concernant Emiliano Sala entendu mercredi soir à l’Allianz Riviera. Le club ne reconnait en rien ses valeurs ni celles de l’ensemble de la famille rouge et noir dans cette provocation impensable et abjecte d’une minorité de ses supporters. L’OGC Nice adresse son soutien à la famille et aux proches d’Emiliano Sala." L'entraineur du club niçois Christophe Galtier a aussi eu des mots très fort en conférence de presse. Au nom de son club, il a tenu a présenter ses excuses à la famille du joueur.

La prochaine réunion de la commission de discipline est prévue le mercredi 18 mai.

facebooktwitterreddit