10 ans de 90min

Top 10 des matchs des 10 dernières années

Steeven Occhipinti
Ce France - Argentine restera longtemps dans les mémoires.
Ce France - Argentine restera longtemps dans les mémoires. / Laurence Griffiths/GettyImages
facebooktwitterreddit

Pour les dix ans de 90min, c'est l'occasion de revenir sur la dernière décennie de la planète football. Aujourd'hui, on a décidé de se tourner vers les plus beaux matches des dernières années. Entre la Coupe du Monde, la Ligue des Champions et les différents championnats nationaux, on a eu le droit à quelques affiches légendaires, au cours de la dernière décennie.


10. Manchester City - Tottenham : le 17 avril 2019 (4-3)

TOPSHOT-FBL-EUR-C1-MAN CITY-TOTTENHAM
La VAR a mis fin aux rêves de Manchester City dans cette C1. / ANTHONY DEVLIN/GettyImages

Il ne fallait pas arriver en retard pour ce quart de finale retour de la Ligue des Champions 2019. Après sa courte défaite à l'aller (1-0), Manchester City s'attendait à renverser Tottenham pour rejoindre le dernier carré de la C1. Et après seulement 21 minutes de jeu, le score était déjà de 3 buts à 2 pour les Sky Blues.

Et les hommes de Pep Guardiola vont même provisoirement composter leur ticket pour la suite, quand Sergio Agüero donne deux buts d'avance aux siens à l'heure de jeu. Pourtant, rien n'est encore joué dans cette rencontre à couper le souffle !

Fernando Llorente réduit l'écart à la 73ème minute de jeu et permet à Tottenham d'être de nouveau virtuellement qualifié. Manchester City pousse alors jusqu'aux derniers instants. Et Raheem Sterling pense offrir la qualification aux Cityzens au bout du temps additionnel, dans une ambiance de folie.

Pourtant, la VAR entre en scène et refuse le but de l'attaquant anglais pour un hors-jeu de quelques centimètres. Une fin de match pleine de rebondissements qui permet aux Spurs de rejoindre le dernier carré de cette C1.

9. Real Madrid - FC Barcelone : le 23 mars 2014 (3-4)

Lionel Messi
Lionel Messi s'offrira un triplé lors de ce Clasico. / Denis Doyle/GettyImages

Durant une grande partie de la décennie, le Clasico était la rencontre la plus attendue, en raison de la présence de Cristiano Ronaldo au Real Madrid et de Lionel Messi au FC Barcelone. Et comment ne pas avoir une pensée pour ce Clasico du 23 mars 2014 ?

Le titre de la Liga est déjà en jeu pour cette 29ème journée du championnat espagnol. Et Andrés Iniesta lance les siens de la meilleure des manières puisque, sur une passe décisive de Lionel Messi, il ouvre le score au Santiago Bernabeu.

Le Real Madrid est toutefois loin d'avoir dit son dernier mot. Et grâce à un doublé de Karim Benzema, le club madrilène prend l'avantage. Malgré l'égalisation de Lionel Messi avant la pause, Cristiano Ronaldo redonne l'avantage aux siens sur penalty (55e).

Mais c'est bien le FC Barcelone qui va s'en sortir avec le succès ! Les Blaugrana se procurent deux penaltys, que Lionel Messi transforme (65e et 84e). La Pulga offre donc un précieux succès au Barça. Certes, l'Atlético de Madrid remportera le titre cette année-là. Nul doute que ce Clasico restera comme l'un des moments forts de la saison.

8. Brésil - Allemagne : le 8 juillet 2014 (1-7)

David Luiz, Maicon
Le Brésil a connu la plus grande humiliation de son histoire. / Laurence Griffiths/GettyImages

Ce n'est certainement pas le match le plus serré de cette liste. Mais c'est une rencontre qui aura marqué toute une génération ! En 2014, le Brésil organise sa Coupe du Monde. Nation la plus titrée de la compétition, avec cinq sacres, la sélection auriverde ne vise rien d'autre que la victoire.

Les hommes de Luiz Felipe Scolari sont toutefois très loin de convaincre en ce début de compétition. Malgré une première place en phase de poules, le Brésil passe tout près de la correctionnelle, lors des huitièmes de finale, puisqu'il élimine le Chili aux tirs au but.

Lors du quart de finale contre la Colombie, le Brésil voit la blessure de Neymar. La star brésilienne sera absente pour le reste de la compétition ! Cela n'augure rien de bon au moment de retrouver l'Allemagne, qui se montre particulièrement convaincante depuis le début de la Coupe du Monde.

Et les Brésiliens vont vivre un véritable cauchemar ... Certaine de ses forces, l'Allemagne ne laisse aucune chance à son rival. Le Brésil semble tétanisé par l'événement et va subir la plus grande humiliation de son histoire. Sur ses terres, la sélection auriverde est menée de cinq buts à la pause. La Mannschaft terminera par s'imposer sur le score de 7 buts à 1 et remportera la Coupe du Monde, quelques jours plus tard.

7. Ajax Amsterdam - Tottenham : le 8 mai 2019 (3-2)

Lucas Moura, Andre Onana
Lucas Moura s'offre un triplé pour renverser l'Ajax Amsterdam. / Dan Mullan/GettyImages

L'Ajax Amsterdam est l'attraction de cette Ligue des Champions 2019. Pour se hisser jusqu'au dernier carré de la C1, le club néerlandais a notamment battu le Real Madrid et la Juventus. Cette génération dorée, portée par Matthijs De Ligt, Frenkie de Jong ou Donny van de Beek, semble prête à créer un énorme exploit sur la scène européenne.

D'autant plus que le club néerlandais s'est parfaitement lancé dans cette demi-finale. Lors du match aller, l'équipe d'Erik ten Hag s'est imposée sur la pelouse de Tottenham (1-0). Elle n'a donc plus qu'à terminer le travail lors du retour à domicile.

Il n'y a déjà que très peu de suspens à la pause. L'Ajax Amsterdam mène déjà de deux buts, grâce à des réalisations de Matthis De Ligt et Hakim Ziyech. Mais rien n'est jamais acquis dans le football ... Et les joueurs néerlandais vont en faire l'expérience en seconde période !

Lucas Moura relance totalement les siens en inscrivant deux buts en quatre minutes, avant l'heure de jeu (55e et 59e). Les Spurs peuvent alors croire à cette folle remontée, puisqu'ils n'ont besoin que d'un but. Et qui d'autre que Lucas Moura en feu lors de cette soirée ? Dans les toutes dernières secondes, l'ailier brésilien s'offre un triplé et envoie les siens en finale de la C1 !

6. France - Ukraine : le 19 novembre 2013 (3-0)

France wins
Mamadou Sakho inscrit ses deux seuls buts en sélection lors de ce barrage retour. / Anadolu Agency/GettyImages

Ces dernières années sont compliquées pour les supporters tricolores. Après un Euro 2008 à oublier et l'affaire Knysna en 2010, l'Équipe de France cherche à se faire pardonner auprès de son public. L'Euro 2012 permet déjà d'apercevoir de premières promesses pour la suite. Mais c'est lors de l'arrivée de Didier Deschamps, après la compétition européenne, que les Bleus vont recommencer à avoir le sourire.

Pourtant, un match aurait pu tout faire basculer ... L'Équipe de France termine à la deuxième place de sa poule des éliminatoires à la Coupe du Monde 2014 et retrouve l'Ukraine pour les barrages. Lors du match aller, les Bleus s'inclinent à l'extérieur (2-0).

Les joueurs tricolores prennent alors rendez-vous au Stade de France, seulement quatre jours plus tard. Et le reste appartient à l'histoire ... Dans une ambiance totalement folle, Mamadou Sakho relance l'espoir en ouvrant le score dès la 22ème minute de jeu.

C'est Karim Benzema qui inscrit alors le deuxième but, pour permettre aux Bleus de refaire leur retard avant la mi-temps. Héros de cette soirée, Mamadou Sakho inscrit son deuxième but - ses deux seules réalisations en sélection - à un quart d'heure du terme de la rencontre. La France a renversé l'Ukraine et se qualifie pour la Coupe du Monde 2014 !

5. Real Madrid - Atlético de Madrid : le 24 mai 2014 (4-1)

Sergio Ramos
Sergio Ramos arrache les prolongations dans cette finale de C1. / Shaun Botterill/GettyImages

Il fallait bien une finale de la Ligue des Champions dans le lot. Et c'est la finale entre le Real Madrid et l'Atlético de Madrid de 2014 que l'on a choisi. Les Colchoneros étaient à quelques secondes de remporter la première C1 de leur histoire. Diego Godin avait ouvert le score avant la pause (36e) pour permettre aux siens de faire la course en tête une grande partie de la rencontre.

Mais ce n'était sans compter sur la force de caractère de son rival. En quête de la Décima, le Real Madrid égalise au bout du temps additionnel, grâce à Sergio Ramos sur corner. Et le match a tourné après ce but ! L'Atlético de Madrid a pris un gros coup sur la tête.

Et les Merengue ne se priveront pas pour aller chercher une nouvelle Ligue des Champions, lors des prolongations. Gareth Bale, Marcelo et Cristiano Ronaldo viendront sceller la victoire des hommes de Carlo Ancelotti.

4. Liverpool - FC Barcelone : le 7 mai 2019 (4-0)

Trent Alexander-Arnold
Un corner rapidement joué de Trent Alexander-Arnold a offert la qualification à Liverpool. / Alex Livesey - Danehouse/GettyImages

Trop, c'est trop pour Lionel Messi ! En quête d'une cinquième Ligue des Champions avec le FC Barcelone, le sextuple Ballon d'Or n'a plus réussi à soulever la reine des compétitions européennes depuis 2015. Il reste d'ailleurs sur une incroyable déconvenue contre l'AS Roma en 2018 aux portes du dernier carré, malgré son large succès lors du match aller (4-1).

L'attaquant argentin ne veut pas revivre une telle désillusion lors de cette édition 2018/2019. Disputant la demi-finale de C1 face à Liverpool, Lionel Messi ne fait pas les choses à moitié au Camp Nou. Auteur d'un doublé, il contribue pleinement au succès des siens avant de se déplacer à Anfield (3-0).

On n'imagine pas le Barça connaître une nouvelle remontada en Ligue des Champions. Et pourtant ... Un but de Divock Origi dès la 7ème minute de jeu enflamme les fans des Reds. Jürgen Klopp décide alors de faire entrer Georginio Wijnaldum. Et ce changement s'avère payant, puisqu'il inscrit un doublé, en seulement deux minutes (54e et 54e).

Les compteurs sont donc remis à zéro dans cette demi-finale. Et c'est sur un corner rapidement joué de Trent Alexander-Arnold que cette rencontre va rentrer encore un peu plus dans l'histoire. Le latéral droit trouve Divock Origi, dans une défense catalane apathique, qui s'offre un doublé et envoie Liverpool en finale.

3. France - Argentine : le 30 juin 2018 (4-3)

Kylian Mbappe, Franco Armani
Kylian Mbappé a ébloui la planète football de son talent face à l'Argentine. / Catherine Ivill/GettyImages

Vingt ans après son premier sacre en Coupe du Monde, l'Équipe de France s'est offert une deuxième étoile en 2018. Et le chemin n'a pas été simple pour les hommes de Didier Deschamps ! Après un premier tour décevant, malgré la première place, les Bleus défient l'Argentine, pour les huitièmes de finale.

Certes, l'Argentine ne fait clairement pas rêver. L'Albiceleste peut toutefois compter sur Lionel Messi, Angel Di Maria ou Sergio Agüero dans ses rangs. Tout débute toutefois pour le mieux pour la sélection tricolore ! Sur une incroyable accélération de Kylian Mbappé, la France obtient un penalty que transforme Antoine Griezmann (13e).

En l'espace de quelques minutes, l'Argentine parvient toutefois à prendre l'avantage, grâce à Angel Di Maria (41e) et Gabriel Mercado (48e). Loin d'être rassurante dans ce début de Coupe du Monde, on attend une réaction de la France, pour ne pas connaître une élimination prématurée.

Et de sa désormais très célèbre "Second poteau, Pavard !", le latéral droit tricolore montre la voie, en remettant les compteurs à zéro. Auteur de l'une de ses plus belles prestations depuis le début de sa carrière, Kylian Mbappé terminera le travail avec un doublé. Le but de Sergio Agüero en fin de match ne changera rien (4-3) ! Les Bleus s'offrent une victoire capitale dans la conquête du trophée.

2. FC Barcelone - PSG : le 8 mars 2017 (6-1)

Sergi Roberto
Sergi Roberto a fait vivre un cauchemar aux fans du PSG. / Laurence Griffiths/GettyImages

Il y a des matches que l'on n'oubliera certainement jamais ! Et cette rencontre entre le FC Barcelone et le PSG risque d'en faire partie. Facile vainqueur du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions 2017 (4-0), le PSG se déplace sur la pelouse du FC Barcelone, avec une très large avance.

"En face, c'est pas Gijon, c'est pas Valladolid ...", aux commentaires de cette rencontre, Stéphane Guy ne se doute pas encore de ce qu'il va se passer. Le FC Barcelone mène de deux buts à la pause, face à une écurie francilienne plus fébrile que jamais. Et les socios des Blaugrana se remettent à croire en cette qualification pour les quarts de la C1.

Surtout quand Lionel Messi inscrit le troisième but, sur penalty, à la 50ème minute de jeu. Edinson Cavani pense toutefois mettre les siens à l'abri, en réduisant le score peu après l'heure de jeu. Le Barça doit désormais marquer trois fois, pour espérer se qualifier.

Quand on arrive à cinq minutes du temps réglementaire et que le score est encore de 3 buts à 1, plus rien ne semble pouvoir empêcher le PSG de rejoindre le tour suivant. Plus rien, sauf Neymar ! L'attaquant brésilien inscrit deux buts à la 88e et à la 91e, pour rendre cette fin de match irrespirable.

Dans les derniers instants de la rencontre, Neymar se mue, cette fois-ci, en passeur pour mettre Sergi Roberto sur orbite. Le milieu du Barça inscrit le sixième but de son équipe et qualifie les siens dans un Camp Nou en ébullition. L'une des remontadas les plus incroyables de l'histoire !

1. Manchester City - QPR : le 13 mai 2012 (3-2)

Joe Hart
Manchester City remporte la Premier League 2012 au terme d'une fin de match de légende. / Shaun Botterill/GettyImages

Depuis son rachat en 2008, Manchester City est en quête du sacre en Premier League. Les Sky Blues n'ont plus remporté le moindre championnat anglais depuis 1968 ! Une attente interminable pour les supporters des Cityzens. Et ce 13 mai 2012 va rester à jamais gravé dans le cœur des fans du club mancunien.

Pour cette ultime journée et la réception du QPR, en pleine lutte pour le maintien, Manchester City est en tête du classement. Il compte toutefois le même nombre de points que Manchester United. Profitant d'une différence de buts très favorable, l'équipe de Roberto Mancini se doit de s'imposer pour s'offrir le sacre.

Tout se passe plutôt bien pour les locaux, après l'ouverture du score de Pablo Zabaleta, avant la pause (39e). Pourtant, le pire se produit pour Manchester City ! Grâce à Djibril Cissé et Jamie Mackie, les QPR mènent à 20 minutes du terme du match à l'Etihad Stadium, alors qu'ils évoluent en infériorité numérique.

Les dernières minutes vont toutefois rendre cette affiche légendaire. Alors que Manchester United s'est imposé dans le même temps, les hommes de Sir Alex Ferguson suivent la fin du match de leur rival. Edin Dzeko entretient l'espoir en égalisant à la 92ème minute de jeu. Multipliant les offensives, le miracle se produit pour les Sky Blues, grâce à Sergio Agüero au bout du temps additionnel ! Un but qui restera dans la légende, puisqu'il permet à son équipe de remporter le sacre tant convoité.

facebooktwitterreddit