République Tchèque - Belgique (1-1) : Les 5 leçons à retenir de ce nul logique

Steeven Occhipinti
Les deux équipes n'ont pas réussi à se départager.
Les deux équipes n'ont pas réussi à se départager. / MICHAL CIZEK/Getty Images
facebooktwitterreddit

La Belgique est tombée sur une excellente équipe tchèque ce samedi soir. Au terme d'un match très rythmé, les deux équipes se quittent sur un score nul (1-1). Après l'ouverture du score de Lukas Provod (50e), Romelu Lukaku lui a répondu seulement dix minutes plus tard (60e).


1. Lukas Provod, une première décisive

Il ne disputait que sa sixième sélection avec la République Tchèque. Et Lukas Provod risque de se rappeler très longtemps de cette date. L'ailier tchèque a ouvert le score de très belle manière. Cinq minutes après la reprise des débats, le joueur du Slavia Prague envoie une frappe qui ne laisse aucune chance à Thibaut Courtois.

Un premier but en sélection capital ! Le jeune talent de 24 ans poursuit sa très belle saison. Déjà auteur de cinq buts et neuf passes décisives avec son club tchèque, il s'avère aussi déterminant avec sa sélection nationale.

2. Romelu Lukaku joue les sauveurs

La Belgique n'a pas vécu une grande soirée. Les Diables Rouges ont été mis en grande difficulté par leur adversaire du jour. Après l'ouverture du score tchèque, on envisageait déjà le pire pour l'équipe de Roberto Martinez. Et pourtant, elle a réussi à s'en sortir avec un point.

Et la Belgique a pu compter sur son attaquant phare : Romelu Lukaku. Seulement dix minutes après le but des locaux, le joueur de l'Inter Milan n'a pas raté son duel face à Tomas Vaclik. Un but qui vaut cher pour les Belges qui s'en sortent avec un bon résultat au final.

3. Une République Tchèque très convaincante

FBL-WC-2022-EUR-QUALIFERS-CZE-BEL
La République Tchèque a montré un très joli visage. / MICHAL CIZEK/Getty Images

Déjà qualifiée pour l'Euro 2020, la République Tchèque peut nourrir des grandes ambitions dans ces éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. Les coéquipiers de Tomas Soucek ont très bien débuté avec une large victoire sur la pelouse de l'Estonie (6-2).

Ils avaient bien l'intention d'enchaîner avec la réception de la Belgique. Grande favorite de ce groupe, la sélection belge n'a pas pu faire mieux qu'un match nul. Et sur le match, difficile de ne pas donner la victoire au point aux Tchèques.

Ils ont posé de gros problèmes à leur adversaire du jour tout au long du match, et Jan Vertonghen a sauvé les siens dans les dernières secondes. les Tchèques ont bien l'intention de bousculer le grand favori durant ces éliminatoires.

4. Pas d'inquiétudes pour la Belgique

SOCCER WORLD CUP 2022 QUALIFICATION CZECH REPUBLIC VS BELGIUM
La Belgique reste en bonne position. / VIT SIMANEK/Getty Images

Certes, la Belgique perd deux précieux points dans ces éliminatoires. Les Diables Rouges s'attendaient certainement à mieux de ce déplacement. Ils ont toutefois réussi à prendre un point sur la pelouse de l'un de leur grand concurrent dans ce groupe.

Après la victoire face au pays de Galles (3-1), la Belgique a donc pris quatre points face aux deux nations qui pourraient éventuellement l'inquiéter pour la première place. Les hommes de Roberto Martinez peuvent donc se montrer très sereins pour la suite.

Ils auront bien l'intention de prendre trois points supplémentaires dans quelques jours face à la Biélorussie, alors que la République Tchèque affrontera le pays de Galles.

5. Roberto Martinez a néanmoins du travail

Roberto Martinez, Youri Tielemans
Roberto Martinez risque d'être déçu de la prestation de son équipe. / John Berry/Getty Images

Même si le résultat n'est pas catastrophique pour la Belgique, Roberto Martinez risque certainement de ne pas se satisfaire de la performance de son équipe. Les Diables Rouges ont été dominés par la République Tchèque, et auraient pu s'incliner en fin de rencontre sur les multiples tentatives des locaux.

Pour ce dernier rassemblement avant l'Euro, Roberto Martinez attend mieux de ses hommes. On le rappelle, la Belgique fait partie des grands favoris de la prochaine compétition européenne. Particulièrement bousculée ce soir, la sélection belge devra montrer autre chose pour rêver d'un sacre.

facebooktwitterreddit