Girondins de Bordeaux

Pourquoi la vente d'Aurélien Tchouaméni au Real Madrid est une aubaine pour Bordeaux ?

Kristen Collie
Aurélien Tchouaméni fait aujourd'hui la fierté du centre de formation et des supporters bordelais.
Aurélien Tchouaméni fait aujourd'hui la fierté du centre de formation et des supporters bordelais. / Romain Perrocheau/GettyImages
facebooktwitterreddit

En quête d'un jeune prodige destiné à conquérir la planète football, le Real Madrid a lâché 80M€ ainsi que 20M€ de bonus pour s'attacher les services d'Aurélien Tchouaméni. L'AS Monaco se frotte évidemment les mains, tout comme le club formateur de l'international français, les Girondins de Bordeaux. On vous explique pourquoi.


1. Dix à 20% de pourcentage à la revente

FBL-FRA-LIGUE1-BORDEAUX-MONACO
Aurélien Tchouaméni face à l'AS Monaco lors de sa période girondine. / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Selon plusieurs sources concordantes, le néo-Madrilène a été recruté pour 80M€ + 20M€ par le Real Madrid. Un transfert titanesque qui fait les affaires des Girondins.

En effet, à l'heure de vendre son joyau à l'AS Monaco pour 18M€ lors du mercato hivernal 2020, Bordeaux a eu la bonne idée d'imposer un pourcentage à la revente au club monégasque.

Un pourcentage qui se marge entre 10 et 20% sur la plus-value. Le club bordelais a donc encaissé entre 6,2 et 12,4M€ brut. Un montant qui peut culminer à 16,4M€ si l'on inclut les bonus.

2. Indemnités de formation

FBL-WC-2022-QUALIFIERS-FRA-TRAINING
Aurélien Tchouaméni et Jules Kounde ont fait leur classe aux Girondins. / SEBASTIEN BOZON/GettyImages

Au-delà de ce pourcentage à la revente, les Girondins ont également bénéficié des indemnités de formation. D'après Sud-Ouest, les neuf années passées par Tchouaméni au centre de formation rapporteraient ainsi 2,4M€.

Des indemnités que toucheront de nouveau les Marine et Blanc en cas de vente de Jules Koundé, formé au Château du Haillan et ardemment convoité par Chelsea.

3. Rembourser les créanciers

Gerard Lopez
La vente de Tchouaméni a sauvé la tête de Gérard Lopez. / Xavier Laine/GettyImages

Ce n'est un secret pour personne, les Girondins sont criblés de dettes. Gégé Lopez (pour les intimes ou les résignés) a beau rassuré son monde, l'actuel propriétaire du club au Scapulaire doit impérativement vendre, et à prix fort, s'il ne veut pas plonger le club un peu plus dans les abysses.

Si des joueurs à forte valeur comme Hwang Ui-Jo ou Alberth Elis sont sur la liste des transferts, les pourcentages à la revente d'Aurélien Tchouaméni et potentiellement de Jules Koundé vont servir à rembourser la dette auprès des anciens propriétaires et créanciers, les Américains King Street et Fortress.

Selon Clément Carpentier de 20 Minutes, un accord aurait finalement été trouvé entre les parties pour éponger cette dette. Merci qui ? Merci Tchouaméni !

4. Un centre de formation qui gagne en prestige

FBL-FRA-LIGUE1-BORDEAUX-SAINT-ETIENNE
Sékou Mara est la nouvelle pépite issue du centre de formation des Girondins. / ROMAIN PERROCHEAU/GettyImages

La vente record d'Aurélien Tchouaméni au Real Madrid a mis un coup de projecteur inédit sur le centre de formation des Girondins. Dans l'ombre de l'OL ou du Stade Rennais dans ce domaine, le Château du Haillan a démontré sa capacité à former des joueurs de classe mondiale ces dernières années.

Dans le sillage des internationaux Tchouaméni et Koundé, les regards sont désormais tournés vers Sékou Mara. La nouvelle pépite issue du centre vient d'éclabousser le Tournoi Maurice-Revello de son talent (5 buts en 5 matches) et pourrait rapporter gros dès ce mercato estival.

"Je suis sous contrat avec Bordeaux (jusqu'en 2025, ndlr) pour le moment. Après, on ne sait pas de quoi demain sera fait. Je vais continuer à bosser, tout donner sur le terrain et on verra ce que l’avenir me donne."

Sékou Mara

Convoité par l'OM, certains clubs de Bundesliga ou encore Manchester City selon Foot Mercato, le saphir marine et blanc ne partira pas pour moins de 15M€.

facebooktwitterreddit