Olympique de Marseille

OM : Raymond Domenech s'en prend (encore) à Jorge Sampaoli

Alexis Goudlijian
Jorge Sampaoli se retrouve sous le feu des critiques après l'élimination de l'OM de la Ligue Europa.
Jorge Sampaoli se retrouve sous le feu des critiques après l'élimination de l'OM de la Ligue Europa. / John Berry/GettyImages
facebooktwitterreddit

Toujours présent au moment de critiquer les acteurs étrangers du football français, Raymond Domenech s'est lâché sur Jorge Sampaoli, après la défaite de l'OM en Ligue Europa contre Galatasaray (2-4).


Suite à la défaite synonyme d'élimination de l'Olympique de Marseille contre Galatasaray (2-4) jeudi en Ligue Europa, nous pouvons le dire : l'entraîneur phocéen Jorge Sampaoli s'est trompé. Autant dans le choix des hommes que le système tactique et l'animation proposée, le technicien a échoué.

Pour autant, il ne faut pas tout jeter tant l'Argentin a réalisé de bonnes choses depuis son arrivée sur la Canebière. Seulement, tout le monde n'a pas la même pensée et il n'en fallait pas plus à Raymond Domenech, fervent défenseur du produit français, pour s'en prendre au coach olympien.

Domenech promet le pire à Sampaoli

"On ne peut pas commencer à douter, parce qu'il y a un moment que c'est comme ça. Si on commence à douter que maintenant, c'est que l'on n'a pas été lucide avant. Dès le début, sa manière de joueur, c'est bien, c'est beau, mais à chaque match, ils peuvent prendre des buts, et on ne peut pas durer au haut niveau si on est aussi friable défensivement", a pointé l'ancien entraîneur de Nantes et de l'équipe de France sur le plateau de la chaîne L'Equipe.

"Et si ça continue comme ça, il ira tout droit au Père-Lachaise"

Raymond Domenech, La Chaîne L'Equipe

"Je le dis depuis le début, quand on réussit, quand on marque, tout va bien, mais quand ça coince un petit peu devant et que c'est moins bien, on en arrive là, et ça va continuer comme ça. Et si ça continue comme ça, il ira tout droit au Père-Lachaise", a promis Domenech.

Des propos forts et osés, surtout lorsqu'ils proviennent du président du syndicat des entraîneurs de football en France.

facebooktwitterreddit