Mohamed Lamine Ouattara : le "Bombardier" burkinabé prêt à prendre son envol

Kristen Collie
Apr 10, 2021, 12:05 PM GMT+2
Lamine Ouattara avec le Burkina Faso lors de la CHAN 2020.
Lamine Ouattara avec le Burkina Faso lors de la CHAN 2020. / Photo DR
facebooktwitterreddit

Berceau de l'humanité, l'Afrique est également une terre où émergent parmi les plus grands talents du football. Meilleur buteur du championnat du Burkina Faso, Mohamed Lamine Ouattara est l'un des attaquants les plus redoutés et courtisés du Continent. Entretien exclusif avec celui que l'on surnomme le "Bombardier" de Sonabel.

Le Burkina Faso voit actuellement émerger la meilleure génération de son histoire : l'ancien Lyonnais Bertrand Traoré enflamme les supporters d'Aston Villa en Premier League, Lassina Traoré est perçu comme le nouveau diamant de l'Ajax Amsterdam, tandis qu'Edmond Tapsoba est considéré comme l'un des meilleurs défenseurs de Bundesliga avec le Bayer Leverkusen.

Edmond Tapsoba et Lamine Ouattara en sélection du Burkina Faso.
Edmond Tapsoba et Lamine Ouattara en sélection du Burkina Faso. / Photo DR

Convoqué avec les "Étalons" lors de la dernière trêve internationale, Lamine Ouattara a pu côtoyer au quotidien ces joueurs. Un honneur pour l'attaquant de 22 ans, qui aspire légitimement à suivre leurs traces.

"Ces convocations avec les Étalons sont la récompense de mon travail, nous confie le Burkinabé. C’est une fierté de jouer auprès de grands joueurs comme Bertrand et Alain Traoré ou Tapsoba… J’ai travaillé dur pour en arriver là."

Une saison tonitruante

Même s'il n'est pas entré en jeu, et qu'il attend toujours d'honorer sa première sélection, cette convocation vient récompenser la magnifique saison du buteur de l'AS Sonabel. Auteur de 15 buts et 4 assists en 19 rencontres, Ouattara surnage et est fidèle à sa réputation :

"Ici on me surnomme Momo le bombardier. "

Mohamed Lamine Ouattara

"Je réalise une bonne saison et je me sens bien ici à l'AS Sonabel où je suis parfaitement intégré. Mon président ici est comme un père pour moi, souligne le joueur de l'actuel leader du championnat. C’est grâce à mes dirigeants, entraîneurs et coéquipiers que je suis aujourd’hui le meilleur buteur du championnat", précise-t-il avec l'humilité qui le caractérise.

Des prestations qui lui ont, par ailleurs, permis d'être l'une des têtes d'affiche de la CHAN en janvier, l'équivalent de la CAN réunissant exclusivement des joueurs évoluant dans un club de leur pays.

Des débuts en Côte d'Ivoire

Fier Étalon, Lamine Ouattara est pourtant né à Lopou en Côte d'Ivoire. Il a d'ailleurs commencé sa carrière au pays de Drogba.

"J’ai débuté avec l’académie d’Africa Sports d’Abidjan en Côte d’Ivoire où ils m’ont formé, ensuite je suis parti au Burkina Faso où j’ai commencé en D2 avec le club de Bobo-Dioulasso. J’ai notamment été deuxième meilleur buteur du championnat là-bas", nous informe-t-il.

Auteur de 9 buts et 7 passes décisives lors de sa dernière saison avec Bobo-Dioulasso, il rejoint l'AS Sonabel en 2018 à 20 ans.

"C’est ma troisième saison avec Sonabel. La première année j’ai été meilleur buteur en Coupe du Faso avec 5 buts en 4 matchs. Mais malheureusement on a perdu en finale".

L'idole Bertrand Traoré

Rapide, vif, clinique à la finition et impérial dans les airs du haut de son mètre 85 (4 buts de la tête cette saison), les qualités du "Bombardier" Ouattara sont indéniables, lui qui a pour modèle un de ses prestigieux compatriotes :

"Mon idole c’est Bertrand Traoré. Je le considère comme un grand frère et c'est une fierté d'être avec lui en sélection nationale."

L. O.
Lamine Ouattara (à droite) avec son idole Betrand Traoré.

"C’est un modèle par son intelligence de jeu et sa technique. Il m’a donné beaucoup de conseils. J’aime aussi beaucoup Drogba et Eto’o qui sont deux grands finisseurs et légendes d’Afrique", ajoute avec enthousiasme le néo-international burkinabé.

Comme ses idoles, le talent de 22 ans nourrit de grandes ambitions avec sa sélection :

"On s’est qualifié pour la CAN c’était le grand objectif. Maintenant la grande ambition c’est de se qualifier pour la première fois à la Coupe du Monde en 2022 au Qatar."

Un dessein qui pourrait aller de pair avec son autre grande aspiration :

"Et pourquoi pas, un jour, remporter le Ballon d’Or africain. On ne sait jamais. À force de travail rien n’est impossible. "

L. O.

Le rêve européen

Afin d'assouvir ses ambitions débordantes, Lamine doit impérativement voguer vers un nouvel horizon. Et ce dernier ne manque pas de prétendants :

"Beaucoup de clubs des pays du Golfe et du Maghreb m’observent, notamment Al-Alhy en Egypte et des clubs d’Algérie, de Tunisie et d’Iran", assure-t-il.

Mohamed Lamine Ouattara (à gauche) en action lors de la CHAN 2020 face au Cameroun.
Mohamed Lamine Ouattara (à gauche) en action lors de la CHAN 2020 face au Cameroun. / Photo DR

Pour autant, "comme tous les jeunes joueurs ambitieux", c'est bien l'Europe qui obnubile ses pensées : "La Premier League me fait rêver. L’autre grand rêve c’est le championnat français".

"L’idéal serait d’exploser en Ligue 1 et rejoindre un club anglais derrière. Manchester United, ce serait l’objectif ultime. "

L. O.

Par ailleurs, selon la presse locale, des clubs scandinaves mais surtout les Girondins de Bordeaux et Sochaux seraient venus aux renseignements.

"Je sais que j’ai le potentiel pour me révéler en Ligue 1, poursuit-il. Je veux m'inspirer du parcours de mon idole Bertrand Traoré, qui est notamment passé par l'OL."

Le Bombardier est sur le tarmac, prêt à prendre son envol.

facebooktwitterreddit