Ligue des Champions

Ligue des Champions : Le constat d'échec de Pep Guardiola après l'élimination de Manchester City

Alexis Goudlijian
Contre toute attente, Pep Guardiola et Manchester City ont subi la loi du Real Madrid mercredi.
Contre toute attente, Pep Guardiola et Manchester City ont subi la loi du Real Madrid mercredi. / Alex Livesey - Danehouse/GettyImages
facebooktwitterreddit

Suite à l'élimination de Manchester City, renversé par le Real Madrid (1-3 a.p.) et éliminé de la Ligue des Champions mercredi soir, Josep Guardiola a livré, avec beaucoup de fatalité, un réel constat d'échec sur l'incapacité de son équipe à triompher en C1.


Manchester City y croyait, puis la magie du Real Madrid a finalement opéré (3-1 a.p.) mercredi en demi-finale retour de Ligue des Champions ! Menés 0-1 jusqu'à la 89e minute, les Merengue semblaient mal en point - après leur défaite 3-4 du match aller - puis le talent Rodrygo a renversé la vapeur durant le temps additionnel avec un doublé (90e et 90e+1), avant que Karim Benzema offre la qualification aux Merengue sur penalty en début de prolongation (94e).

De la folie pure, et une situation difficile à digérer pour les Citizens, passés tout proche de disputer une deuxième finale de suite en Ligue des Champions. Après la rencontre, l'entraîneur mancunien Josep Guardiola a livré un réel constat d'échec.

La C1, le dépit de Guardiola

«En première période, on n’a pas vraiment eu le jeu et quand on l’a eu en seconde période, on n’a pas réussi à mettre le 2-0. Et puis ils ont marqué… À la 89e, on ne se voyait pas en finale, car on a de l’expérience et on savait que ce n’était pas fait. Je n’ai plus qu’à féliciter le Real et Liverpool. On prend une grande claque, c’est clair. Mais on n’a pas réussi à donner de la continuité à notre jeu en première période», a regretté le Catalan en zone mixte.

«Je suis très heureux ici. Il nous manque encore quelque chose pour aller en finale, mais on est encore là», a ajouté Guardiola. Avant de tempérer son propos en jetant un froid sur son avenir à City ? «Je ne sais pas, moi je suis heureux et on a fait de grandes choses ici, mais... On est ici pour l'instant, on verra à l'avenir». Devant une telle déclaration, chacun se fera sa propre interprétation.

facebooktwitterreddit