Ligue des Champions

Real Madrid - Manchester City (3-1) : Les 7 leçons à retenir de cette nouvelle remontada des Merengue

Steeven Occhipinti
Le Real Madrid renverse Manchester City !
Le Real Madrid renverse Manchester City ! / Angel Martinez/GettyImages
facebooktwitterreddit

Mais où s'arrêtera le Real Madrid ? Après avoir renversé le PSG et Chelsea, le club madrilène a récidivé face à Manchester City. Pourtant mené de deux buts, sur la double-confrontation, à la 90ème minute de jeu, l'équipe de Carlo Ancelotti a arraché les prolongations, grâce à un doublé de Rodrygo. Et qui d'autre que Karim Benzema pour envoyer les siens en finale ? Retour sur tout ce qu'il faut retenir de cette demi-finale retour.


1. Un duel Vinicius / Walker de haute intensité

Vinicius Junior, Kyle Walker
Les deux joueurs se sont livrés un très beau duel. / Gonzalo Arroyo Moreno/GettyImages

Longtemps incertain pour ce match retour, Kyle Walker a finalement pu tenir son rang dans le onze de départ de Manchester City. Absent lors des cinq derniers matches des Sky Blues, le latéral droit ne devait pas se rater pour son retour à la compétition. Surtout qu'il devait faire face à Vinicius Junior dans son couloir.

Et le joueur anglais a tenu son rang ! Faisant parler sa vitesse, il est parvenu à revenir sur son vis-à-vis à chaque accélération de celui-ci. Il s'est même offert un superbe sauvetage devant l'ailier brésilien en première période. C'était l'un des duels à suivre dans ce match et il a clairement tenu toutes ses promesses !

En manque de rythme et exténué, Kyle Walker a d'ailleurs cédé sa place à 20 minutes du terme de la rencontre. Il peut toutefois être fier de son retour à la compétition.

2. Bernardo Silva sort le grand jeu

Bernardo Silva, Federico Valverde
Bernardo Silva a livré une prestation XXL. / Gonzalo Arroyo Moreno/GettyImages

Quelle prestation de Bernardo Silva ! Le milieu offensif portugais a sorti le grand jeu pour cette soirée européenne. Et c'est lui qui a permis à Manchester City de débloquer la situation dans ce match retour. Il remonte toute la moitié de terrain madrilène, à la 73ème minute de jeu, avant de décaler Riyad Mahrez, qui parvient à ouvrir le score.

Il s'offre sa troisième passe décisive dans cette Ligue des champions. Une prestation XXL qui n'a toutefois pas permis à Manchester City de se hisser en finale de la C1. Il n'a pas été aidé par les autres cadres des Sky Blues et notamment Kevin De Bruyne, qui est sorti dès la 72ème minute de jeu.

3. Le miracle se produit une nouvelle fois au Santiago Bernabéu

Rodrygo
Rodrygo a inscrit deux buts en quelques secondes. / Angel Martinez/GettyImages

Après l'ouverture du score de Riyad Mahrez à la 73ème minute de jeu, Manchester City se dirigeait vers la qualification pour la finale de la Ligue des champions. Et pourtant, rien n'est jamais acté avec le Real Madrid depuis le début de cette édition de la reine des compétitions européennes. Un sauvetage miraculeux de Ferland Mendy a empêché les Merengue d'être menés de deux buts.

Et la magie est venue de Rodrygo ! Déjà buteur face à Chelsea, tout juste entré en jeu, l'ailier brésilien a réalisé des miracles. En une minute (90e et 91e), le talent de 21 ans inscrit deux buts coup sur coup et envoie les deux équipes en prolongations. Une fin de match qui a totalement changé le rapport de force pour les 30 minutes supplémentaires !

4. Le coaching de Carlo Ancelotti a changé le match

Rodrygo, Eduardo Camavinga
Les nouveaux entrants ont changé l'issue du match. / Angel Martinez/GettyImages

Certes, il a été critiqué cette saison. Mais Carlo Ancelotti a certainement fait changer d'avis les plus sceptiques dans cette édition de la Ligue des champions. Et encore ce soir, ses changements ont clairement changé l'issue de cette rencontre. On peut parler de l'entrée en jeu de Rodrygo, qui a inscrit un doublé.

Mais comment ne pas parler de celle d'Eduardo Camavinga ? Le milieu central tricolore a fait très forte impression après son entrée en jeu à la 75ème minute de jeu. Le talent de 19 ans ne cesse de monter en puissance cette saison.

De nombreux jeunes joueurs qui ont pu tenir leur rang dans une rencontre d'une telle importance. Le Real Madrid peut voir la suite avec beaucoup de sérénité !

5. Karim Benzema un peu plus dans l'histoire

Karim Benzema
Karim Benzema inscrit le but de la qualification. / David Ramos/GettyImages

Il avait eu les occasions de débloquer la situation en première période. Karim Benzema n'était toutefois pas parvenu à se montrer prolifique. Il a toutefois permis aux siens d'arracher les prolongations, puisqu'il offre la passe décisive sur le premier but de Rodrygo. On s'attendait à le voir être le héros de la soirée dans ces 30 minutes supplémentaires.

Et ça n'a pas raté ! Sur une faute de Ruben Dias dans la surface à la 95ème minute de jeu, Karim Benzema prend ses responsabilités. L'attaquant tricolore ne tremble pas et marque son penalty. Son 15ème but dans cette édition de la C1, mais surtout il permet à son équipe de composter son ticket pour la finale. Il se rapproche encore un peu plus du Ballon d'Or !

6. Une double-confrontation qui restera dans l'histoire

Karim Benzema
C'était une double-confrontation incroyable. / Angel Martinez/GettyImages

Ce n'est pas toutes les saisons que l'on a droit à une demi-finale de ce niveau ! Une chose est certaine, cette double-confrontation restera dans l'histoire de la Ligue des champions. Après un match aller tout simplement incroyable, on a eu le droit à un retour encore plus fou. Alors que tout semblait perdu pour le Real Madrid, le match s'est complètement inversé dans les dernières minutes de la seconde période.

Et le Real Madrid a pris un avantage net ! Les Merengue ont pu terminer le travail lors des prolongations. Difficile de ne pas se dire que cette équipe de Carlo Ancelotti ne restera pas longtemps dans les mémoires. Son parcours dans cette édition de la C1 est tout simplement hallucinant. Et ce n'est peut-être pas encore terminé...

7. Le Real Madrid en lice pour un 14ème sacre

Real Madrid vs Liverpool: UEFA Champions League final
C'est le remake de la finale de C1 2018. / Anadolu Agency/GettyImages

Et c'est un remake de l'édition 2018 auquel on aura le droit le 28 mai prochain. Lors de cette finale de la Ligue des champions, le Real Madrid s'était largement imposé contre Liverpool (3-1). Les Reds auront toutefois les moyens de prendre leur revanche au Stade de France.

Il faudra néanmoins sortir le grand jeu ! Après avoir sorti le PSG, Chelsea et Manchester City, le club madrilène se présentera en très grande confiance pour cette finale de la Ligue des champions. On a déjà hâte d'y être !

facebooktwitterreddit