Olympique de Marseille

Les 5 raisons de penser que l'OM peut aller au bout en Conférence League

Alexis Goudlijian
Avec six victoires, l'OM s'impose comme l'équipe la plus performante sur le 2nd tour de Ligue Europa Conférence
Avec six victoires, l'OM s'impose comme l'équipe la plus performante sur le 2nd tour de Ligue Europa Conférence / NICOLAS TUCAT/GettyImages
facebooktwitterreddit

En très grande forme sur les scènes nationale comme européenne, l'Olympique de Marseille devra confirmer ce jeudi (21h) lors d'un déplacement sur le terrain du Feyenoord Rotterdam, pour le compte de la demi-finale aller de Ligue Europa Conférence. Les Olympiens sont considérés comme les favoris, pour cette rencontre, mais presque aussi pour la fin de compétition. Et ce pour plusieurs raisons légitimes. En voici 5.


1. Une équipe en pleine confiance

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-NANTES
L'OM version 2021-2022 a du coeur, mais aussi beaucoup de mental. / CHRISTOPHE SIMON/GettyImages

C'est très simple, sans faire de bruit, l'Olympique de Marseille réalise vraisemblablement l'une des plus belles séries de son histoire actuellement. Toutes compétitions confondues, les Phocéens restent effectivement sur 10 succès lors de leurs 11 derniers matchs. Une réussite folle et encore plus louable, lorsqu'on sait que la bande à Sampaoli n'a pas démérité lors de son seul revers du moment, face au PSG (1-2).

Les Olympiens sont en pleine confiance et abordent chacune de leurs rencontres remplis de certitudes. Avec des cadres qui répondent présents, et un collectif parfaitement rodé.

2. Un tirage abordable

Dutch Eredivisie"Feyenoord Rotterdam v FC Utrecht"
Feyenoord, le prochain adversaire de l'OM en Ligue Europa Conférence. / ANP/GettyImages

L'opportunité de soulever une Coupe d'Europe est impossible à négliger, mais il faut reconnaître que dans cette C4, l'OM aura disposé d'un boulevard vers la finale. Après avoir écarté Qarabag en 16es, les Marseillais ont successivement battu Bâle (qui a certainement démontré sa pire version de la dernière décennie), puis le PAOK Salonique.

Un tirage abordable, même si les rencontres faciles n'existent pas sur la scène continentale. Même en demi-finale, l'actuel second de la Ligue 1 a hérité de Feyenoord, alors que l'autre choc mettra en scène l'AS Roma et Leicester. Des adversaires, sur le papier, bien plus coriaces.

3. Entre l'OM et l'Europe, une histoire particulière

Dimitri Payet
Dimitri Payet, sorti blessé lors de la finale de C3 en 2018, a une revanche à prendre sur l'Europe. / Robbie Jay Barratt - AMA/GettyImages

On ne vous l'apprendra pas : l'Olympique de Marseille dispose d'un lien particulier avec la Coupe d'Europe. Seul club français à avoir triomphé en C1, la formation phocéenne a l'habitude de réaliser des épopées européennes, avec un public toujours plus chaud. La dernière remonte à 2018 avec une défaite en finale de Ligue Europa contre l'Atlético de Madrid (0-3).

Auparavant, l'OM s'était déjà incliné dans des finales européennes. En Coupe de l'UEFA contre Valence (0-2) en 2004 ou encore en Coupe des Clubs des Champions face à l'Etoile Rouge de Belgrade en 1991. Il faut d'ailleurs noter que cette nouvelle Ligue Europa Conférence - qui se tient pour la 1ère fois cette saison - donne une nouvelle occasion aux Phocéens d'être "A jamais les premiers !"

4. Payet veut remporter un 1er titre

Cette épopée européenne demeure importante pour l'OM, et particulièrement pour l'un de ses joueurs : Dimitri Payet. En dépit d'une 17e place au Ballon d'Or 2016 ou de nombreux exploits réalisés à travers sa carrière, le milieu offensif français, qui réalise statistiquement sa meilleure saison, se trouve toujours en quête du premier trophée de sa carrière.

Comme l'ont résumé certains de ses coéquipiers, à l'image d'Amine Harit lors d'un entretien avec le "Vestiaire" de RMC, l'OM version 2021-2022 aimerait permettre au Réunionnais d'enfin remplir son armoire à trophées. En sachant que grâce à son fantastique but marqué contre le PAOK, Payet concourt très certainement déjà pour remporter le Prix Puskas en fin d'année.

5. Une fin de saison en apothéose

Gerson Santos Da Silva
Gerson monte en puissance au meilleur des moments avec l'OM. / RvS.Media/Basile Barbey/GettyImages

Plus haut dans l'article, nous vous faisions part du grand état de forme des Marseillais. Ces derniers peuvent d'ailleurs s'offrir une fin de saison XXL ! En plus de la 2e place à conserver sur les 4 derniers matchs de Ligue 1, l'OM veut de nouveau rêver en Europa. Le climat est très positif sur la Canebière actuellement, et les Phocéens ont retrouvé le soutien de leurs supporters.

D'ailleurs, tous les voyants semblent au vert pour la bande à Sampaoli. En plus de la remise en question bien sentie de l'entraîneur argentin, les individualités sont au niveau. On pense à Payet, Kamara, Guendouzi, Saliba ou encore encore Rongier, mais il faut aussi souligner le retour de blessure de Milik, les performances XXL de Mandanda en C4 et la grande montée en puissance du Brésilien Gerson pour le sprint final. Autant dire que l'OM, qui a gagné ses six premiers matchs en Ligue Europa Conférence, débarque avec des ambitions.

facebooktwitterreddit