Bayern Munich

Les 12 plus gros transferts de l'histoire du Bayern Munich

Alexis Goudlijian
Le Bayern Munich s'est imposé parmi les plus grands, en réalisant notamment de grands coups sur le mercato.
Le Bayern Munich s'est imposé parmi les plus grands, en réalisant notamment de grands coups sur le mercato. / Visionhaus/GettyImages
facebooktwitterreddit

Suite à la signature de Matthijs de Ligt contre 77 millions d'euros bonus compris ce mardi, le Bayern Munich a confirmé un mercato estival des plus dépensiers. Et la rédaction de 90min a décidé de vous offrir un récapitulatif des 12 plus grosses opérations réalisées par les Roten, réputés pour leur sens des belles affaires et leurs dépenses très réfléchies.


12. Sadio Mané (2022) - 32 M€

Sadio Mane, Oliver Kahn, Herbert Hainer
Sadio Mané, l'aventure est lancée. / Johannes Simon/GettyImages

La recrue phare de l'été côté bavarois, et quel coup ! En plus d'attirer l'un des meilleurs joueurs de la planète des dernières années, le club bavarois a obtenu le renfort de Sadio Mané à un prix dérisoire. En effet, les Roten n'ont eu besoin que d'offrir 32 millions d'euros à Liverpool pour chiper le Sénégalais.

Alors, certes, Mané venait d'entrer dans sa dernière année de contrat, mais le joueur de 30 ans vient surtout d'entrer dans la meilleure période de sa carrière, en témoignent ses nombreux succès en club, mais aussi le sacre de sa sélection lors de la dernière Coupe d'Afrique des Nations.

11. Renato Sanches (2016) - 35 M€

Pre-Season Friendly"Bayern Munich v Fenerbahce SK"
Renato Sanches n'a jamais réussi à s'imposer chez les Bavarois. / VI-Images/GettyImages

Auréolé d'un titre de champion d'Europe, en tant que titulaire, et le tout à seulement 18 ans, le milieu de terrain Renato Sanches a tenté le grand saut en quittant Benfica pour le Bayern Munich à l'été 2018. Le choix parfait sur le papier pour un énorme talent qui ne demandait qu'à grandir.

Mais, le conte de fées a rapidement viré au drame et le joueur, qui s'est depuis parfaitement relancé du côté de Lille, n'a jamais réussi à exploser définitivement chez les Roten. Une aventure frustrante, qui aurait pu être magnifique.

10. Benjamin Pavard (2019) - 35 M€

Benjamin Pavard
Parfois critiqué, Benjamin Pavard garde une belle cote au Bayern. / Markus Gilliar - GES Sportfoto/GettyImages

En France, Benjamin Pavard ne fait pas franchement l'unanimité. Et pourtant, celui qui s'était révélé aux yeux du grand public à l'occasion d'une sublime reprise de volée contre l'Argentine au Mondial 2018, dispose d'une magnifique cote en Allemagne.

Preuve en est, le Bayern Munich n'a pas pas hésité à poser 35 M€ en 2019 sur le défenseur polyvalent. Et après trois saisons passées en terres bavaroises, le Français a gagné la confiance de Kovac, Flick puis Nagelsmann et conserve un statut de titulaire. Cela n'a rien d'anecdotique.

9. Mats Hummels (2016) - 35 M€

FBL-GER-BUNDESLIGA-BAYERN MUNICH-DORTMUND
Mats Hummels a fait les beaux jours du Bayern, avant de rentrer à Dortmund. / CHRISTOF STACHE/GettyImages

Pour beaucoup, Hummels représente l'âme du Borussia Dortmund. Et pourtant, le défenseur central de 33 ans a représenté le Bayern Munich à deux moments de sa carrière. Lors de sa formation en tant que joueur professionnel, puis à l'occasion d'un transfert phare en 2016.

Alors considéré comme l'un des meilleurs joueurs à son poste, l'Allemand, sacré champion du monde deux ans auparavant, avait retrouvé son club formateur par la grande porte, avec un transfert à 35 M€. L'occasion pour lui de remporter la Bundesliga, à trois reprises, et la Coupe d'Allemagne, avant de retrouver... le BvB.

8. Mario Götze (2013) - 37 M€

Mario Goetze
Mario Gotze célébrant un titre remporté par le Bayern Munich. / Daniel Kopatsch/GettyImages

Les supporters du Borussia Dortmund ont mis beaucoup de temps à digérer ce transfert et même fait de leur "chouchou" un véritable traître. Alors que la saison 2012-2013 n'était même pas terminée, le Bayern a décidé de faire sauter la clause libératoire de Mario Götze contre 37 M€.

Un véritable crève-cœur et une pression que le héros du sacre mondial allemand n'aura jamais franchement réussi à vaincre. En l'espace de trois saisons, l'Allemand a enchaîné les blessures et autres performances quelconques. Avant de lui aussi retrouver Dortmund. Et cette fois, sans la moindre confiance.

7. Arturo Vidal (2015) - 39,25 M€

Arturo Vidal
Arturo Vidal aura remporté quelques trophées précieux avec le Bayern. / TF-Images/GettyImages

Après avoir découvert l'Europe avec le Bayer Leverkusen en 2007,Arturo Vidal est rapidement devenu l'un des meilleurs joueurs de la Bundesliga. Pourtant, le Bayern Munich n'a pas directement mis la main dessus. L'international chilien a d'abord explosé à la Juventus de 2011 à 2015 avant d'enfin rejoindre le club bavarois.

En dépensant une somme de 40 millions d'euros, le Bayern Munich a flairé le très bon coup. Et le joueur de 32 ans a parfaitement rendu la confiance aux Roten, en affichant un excellent niveau et rendement pendant trois saisons, avant de rejoindre le FC Barcelone.

6. Javi Martínez (2012) - 40 M€

Javi Martinez
Javi Martinez a gagné la sympathie des fans du Bayern. / Matthias Hangst/GettyImages

De 2006 à 2012, Javi Martínez s'était fait un nom avec l'Athletic Bilbao. Avec le club basque, le milieu de terrain (ou défenseur central) a su se dévoiler aux yeux du grand public. Le Bayern Munich a alors choisi de l'attirer pour 40 millions d'euros, en 2012, pour ce qui était le plus grand transfert de l'histoire de la Bundesliga, à ce moment-là.

Après neuf belles années couronnées de succès, l'Espagnol a quitté la Bavière pour le Qatar SC en 2021, le tout en glanant le logique statut de légende du club bavarois. S'étant construit un très beau palmarès avec le Bayern, Martínez n'oubliera pas de sitôt son passage en Allemagne .

5. Corentin Tolisso (2017) - 41,5 M€

Corentin Tolisso
Corentin Tolisso aura soulevé une dernière Bundesliga avec le Bayern en mai dernier. / Alexander Hassenstein/GettyImages

Arrivé en trombes après avoir enchaîné les belles prestations du côté de l'Olympique Lyonnais, Corentin Tolisso semblait promis à une belle carrière et surtout à une explosion définitive dans les rangs bavarois, alors que le club avait bataillé avec de nombreux cadors européens pour le recruter lors du mercato estival 2017.

Mais s'il a toujours répondu présent sur le terrain, lorsque ces différents coachs faisaient appel à lui, l'ancien Baby-Gone a fait l'objet de nombreuses blessures et n'a jamais pu s'imposer comme un élément indiscutable chez les Roten. Hormis lors de sa première saison, Tolisso n'a connu que des années tronquées en Allemagne, et c'est bien dommage. A tel point que son état physique a poussé la direction bavaroise à le laisser filer gratuitement cet été, après la fin de son contrat, dans son club formateur : l'OL.

4. Dayot Upamecano (2021) - 42,5 M€

Dayot Upamecano
Dayot Upamecano doit encore élever le niveau avec le Bayern. / Marvin Ibo Guengoer - GES Sportfoto/GettyImages

Parti très tôt de l'Hexagone, le défenseur central Dayot Upamecano s'est d'abord fait un nom du côté de Salzbourg, avant de rejoindre le RB Leipzig en 2017 pour s'imposer, à son jeune âge, comme l'un des meilleurs défenseurs de Bundesliga. Il n'en fallait guère plus pour convaincre le Bayern Munich de sortir le chéquier et un montant de 42,5 M€ à l'été 2021, pour vaincre la concurrence étrangère.

Depuis, l'international français a parfois manqué de régularité et même fait l'objet de quelques critiques par son entraîneur Julian Nagelsmann, mais Upamecano garde un potentiel évident et incarne une belle promesse pour le présent mais aussi pour l'avenir du Rekordmeister.

3. Leroy Sané (2020) - 60 M€

Leroy Sane
Après un passage à City, Sané a décidé de retrouver l'Allemagne, avec le Bayern. / Stuart Franklin/GettyImages

Leroy Sané fait partie de ses grands talents allemands qui n'ont pas hésité à quitter la Bundesliga tôt pour exploser sous d'autres cieux. L'ancien de Schalke 04 aura lui choisi une belle destination, Manchester City, et un maître de qualité, Josep Guardiola, pour parfaire son jeu.

Pendant quatre ans, l'Allemand a fait souffrir les latéraux droits de Premier League avant de céder aux sirènes d'un retour sur ses terres, où le Bayern Munich l'érigeait en grande priorité. Présent dans les rangs bavarois depuis 2020, le phénomène de 26 ans monte en puissance. Et le moins que l'on puisse dire est que le meilleure reste à venir.

2. Matthijs de Ligt (2022) - 77 M€

Matthijs De Ligt
Matthijs De Ligt, la recrue la plus chère de l'histoire du Bayern. / BSR Agency/GettyImages

Le petit nouveau de l'effectif de Julian Nagelsmann, et quel renfort ! Alors qu'il ne progressait plus du côté de la Juventus Turin, le défenseur central Matthijs de Ligt a cédé aux avances du Bayern Munich, qui lui promet vraisemblablement une place de titulaire indiscutable et, à terme, de patron de la défense.

Le Néerlandais de 22 ans représente, à ce jour, l'un des défenseurs les plus talentueux et cotés du marché, et pourrait rapidement faire oublier les Boateng, Süle ou Alaba dans l'esprit des fans bavarois. Preuve de sa grande conscience en le Batave, le club munichois n'a pas hésité à débourser 77 millions d'euros bonus compris pour l'ancien de l'Ajax. Un transfert très prometteur.

1. Lucas Hernandez (2019) - 80 M€

Lucas Hernandez
Lucas Hernandez s'impose comme un cadre de la défense du Bayern. / Marvin Ibo Guengoer - GES Sportfoto/GettyImages

Cela fait donc trois ans que Lucas Hernandez occupe la première place de ce classement. Il faut dire qu'après avoir définitivement explosé avec l'Atletico Madrid, puis l'équipe de France lors de la Coupe du monde 2018, le défenseur polyvalent, aussi bien capable d'évoluer dans un poste de latéral gauche que d'arrière central, avait marqué les esprits et poussé le champion d'Allemagne à un grand investissement.

En effet, le Bayern Munich n'a pas hésité à sortir les grands moyens pour s'attacher les services de l'international tricolore à l'été 2019, en faisant sauter sa clause libératoire à 80 M€. Et après une première saison délicate, marquée par de nombreuses blessures, le joueur de 26 ans a doucement mais sûrement pris ses galons de titulaire. En tant que latéral gauche ou bien dans une défense à 3.

facebooktwitterreddit