AS Monaco

Benoît Badiashile dévoile le secret pour défendre face à Kylian Mbappé

Quentin Gesp
Benoît Badiashile a évoqué les difficultés éprouvées lorsqu'il a fait face à Kylian Mbappé
Benoît Badiashile a évoqué les difficultés éprouvées lorsqu'il a fait face à Kylian Mbappé /
facebooktwitterreddit

Auteur d'une saison très convaincante, Benoît Badiashile a dévoilé pour 90min ses difficultés à défendre face à un joueur comme Kylian Mbappé. Et le solide défenseur central de l'AS Monaco a dévoilé son secret pour lui faire face.


Il n'est jamais simple de défendre face à un phénomène comme Kylian Mbappé et nombreux sont les défenseurs à avoir vécu un calvaire face au génie français.

S'il a plusieurs fois vécu des matchs difficiles face à Mbappé, Benoît Badiashile est l'un des rares joueurs à avoir réussi à conserver un clean sheet face au natif de Bondy cette saison. Absent lors du match aller (0-2), Benoît Badiashile avait brillé face au PSG lors du match retour, remporté par Monaco (3-0).

Travailler en équipe, la clé pour stopper Mbappé

Pour 90min, il est revenu sur cette rencontre. "C’est très difficile de défendre face à un tel joueur, il montre à chaque fois qu’il joue que c’est un très grand joueur." Le défenseur central a aussi évoqué la différence de préparation à l'entraînement avant de disputer ce genre de duels. Avant de dévoiler la clé pour tenter de le stopper. "Forcément on doit s’adapter parce qu’on sait que c’est un grand joueur. On doit faire différemment d’habituellement parce qu’on ne doit pas lui laisser énormément d’espaces mais aussi lorsqu’il a le ballon dans les pieds il est hyper dangereux. On essaye vraiment de travailler en équipe parce qu’il n’y a, je pense, que comme ça qu’on peut le stopper."

Mais le stopper n'est pas chose aisée et Benoît Badiashile ne le sait que trop bien. "Dans la préparation pendant la semaine on est obligé de s’adapter, le coach nous donne certaines consignes pour pouvoir nous adapter face à des grands joueurs comme lui. Après, comme je l’ai dit, par son talent, par ses qualités, il est capable de se sortir de ce genre de situations. Il est vraiment différent, il est vraiment hors du monde. Il est spécial, il a énormément de talent, donc on doit s’adapter", a-t-il ajouté. Un bel hommage pour celui qu'il espère voir devenir son compère en équipe de France dans les années à venir.

facebooktwitterreddit