Olympique de Marseille

OM - Angers (5-2) : Les 5 leçons à retenir de la victoire renversante de l'OM

Emilien Schoenher
FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-ANGERS
FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-ANGERS / NICOLAS TUCAT/GettyImages
facebooktwitterreddit

Au terme d'un match complètement fou, l'Olympique de Marseille s'impose largement contre Angers après avoir été mené de deux buts au bout de dix minutes. Avec cette victoire, l'OM est provisoirement deuxième de Ligue 1.

1. Le retour du public

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-ANGERS
Le public était de retour au vélodrome. / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Un peu plus de 50.000 personnes étaient présentes au Stade Vélodrome ce soir. Un retour après plus d'un mois d'absence suite aux jauges instaurées par le gouvernement dans les stades. Si le match ne commençait pas de la meilleure des manières, le vélodrome est entré en fusion au moment de l'égalisation de Gerson au bout de seulement 20 minutes de jeu.

Pour le retour des supporters, les joueurs de l'OM ont assuré le spectacle. Festival de buts et victoire 5-2 des Marseillais avec notamment un triplé du buteur polonais, Arkadiusz Milik. Le vélodrome s'est régalé ce soir !

2. L'OM a trouvé une nouvelle formation !

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-ANGERS
Jorge Sampaoli a testé une nouvelle tactique avec deux buteurs. / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Pour la première fois de la saison, Jorge Sampaoli n'a pas aligné son habituel système à trois défenseurs. Un 4-4-2 en losange a été choisi pour commencer la rencontre alors que les cadres de l'équipe étaient au repos. Une occasion pour tenter de nouvelles choses. Si les phocéens ont eu du mal à s'adapter en début de match en concédant très rapidement deux buts, ils se sont tout de suite remis à l'endroit et ont contrôlé le match comme ils en ont l'habitude. Ils ont même fait mieux que cela en déroulant en seconde période.

Il reste cependant incertain que l'OM utilise très souvent cette composition puisqu'elle n'inclut pas d'ailiers, hors Cengiz Under se montre indispensable cette saison. Malgré cela, le Turc entré en fin de match a montré qu'il était capable d'évoluer dans ce système en marquant un but et délivrant une passe décisive.

3. Milik plus à l’aise dans un système à deux buteurs

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-ANGERS
Arkadiusz Milik a inscrit un magnifique but. / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Arkadiusz Milik a été l'auteur d'une grande prestation. Le buteur polonais a inscrit un doublé, lui qui n'avait marqué qu'un seul but en championnat depuis le début de la saison jusqu'ici. Le numéro 9 de l'OM participe beaucoup plus au jeu dans ce système à deux buteurs et est beaucoup plus à l'aise pour évoluer sur le front de l'attaque phocéenne et cela s'est ressenti.

Beaucoup plus de mouvements que d'habitude de sa part et un très bon positionnement. Il a été récompensé en inscrivant un très joli but en première mi-temps et a marqué sur une offrande de Gerson sur son deuxième but. Le clou du spectacle intervient à la 78ᵉ minute où le polonais complètement épanoui dans ce système de jeu viens inscrire un triplé. Le deuxième en deux matchs contre Angers.

4. Deux fois 20 minutes de folie

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-ANGERS
Gerson a remis les deux équipes à égalité après 20 minutes de jeu. / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Les 20 premières et les 20 dernières minutes de ce match ont été complètement folles. Si Angers mène rapidement 2-0, ils sont rejoints au score en l'espace de cinq minutes grâce à des buts de Milik et Gerson poussés par un vélodrome en fusion.

En seconde période, l'OM étouffe Angers et étrille le SCO. Un Arkadiusz Milik en grande forme y va de son triplé en inscrivant deux nouveaux buts en l'espace de huit minutes. Cengiz Under entré quelques minutes plus tôt fini le travail en marquant à la 85ᵉ. Un match fou qui place l'OM à la deuxième place provisoire au classement.

5. Des Angevins sans ressources

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-ANGERS
Angers ne s'est pas procuré d'occasion en seconde période. / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Après avoir mené au score par deux buts d'écarts au bout de 10 minutes, les Angevins se sont très rapidement faits rejoindre. Ensuite, plus rien. Sur quelques contres le SCO a tenté de mettre en danger la défense phocéenne sans grande réussite.

Angers a même été complètement asphyxié en seconde mi-temps. Ils ont passé 45 minutes dans leur camp sans rien pouvoir y faire. 60% de possession de balle pour l'OM et neuf frappes au but, contre zéro pour Angers, totalement spectateur de la seconde période.

facebooktwitterreddit