VIDEO : L'énorme craquage d'un entraîneur coupable d'un très mauvais geste sur une arbitre au Brésil

Luca Brouchier
Matthew Ashton - AMA/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'entraîneur de Desportiva Ferroviária, Rafael Soriano a été viré par son club après avoir asséné un coup de tête à l'arbitre assistante dans le cadre des quarts de finale du championnat Espírito Santo, en cinquième division.


Rafael Soriano a été démis de ses fonctions par son club du Desportiva Ferroviária, après avoir agressé Marcielly Netto, l'arbitre assistante à la mi-temps du match l'opposant à Nova Venecia. Dans un communiqué, le club a déclaré qu'il répudie "tous les types de violence, qu'elles soient physiques, verbales, morales ou émotionnelles, en particulier contre les femmes". L'équipe a également contacté l'assistante et s'est rendue disponible pour elle.

L'agression a eu lieu à la fin de la première mi-temps des quarts de finale du Campeonato Capixaba, entre Desportiva Ferroviária et Nova Venecia, au stade Zenor Pedrosa. L'entraîneur avait déjà été averti d'un carton jaune pour sa plainte pendant la mi-temps, mais la punition n'était pas suffisante.

Le gouvernement condamne cet acte

La Fédération de football de l'État d'Espírito Santo (FES) a promis de renvoyer l'affaire judiciairement : "Dès que la FES aura reçu le résumé de ce match, il sera transmis au TJD-ES. L'affaire sera étroitement surveillée par l'entité, qui estime que des mesures juridiques seront prises par les organismes compétents."

Le gouvernement d'Espírito Santo a affirmé condamner "toutes sortes de violence", et a exprimé sa solidarité avec Marcielly Netto : "Un épisode malheureux qui n'a rien à voir avec le sport", dit le communiqué.

facebooktwitterreddit