Olympique Lyonnais (OL)

VIDEO: Juninho rage sur l'arbitrage de Lyon après OM-OL mais plus généralement en Ligue 1

Matthieu Agro
Dix ans après son départ en tant que joueur, Juninho est revenu à l'OL en 2019 dans un rôle de directeur sportif
Dix ans après son départ en tant que joueur, Juninho est revenu à l'OL en 2019 dans un rôle de directeur sportif / Xavier Laine/Getty Images
facebooktwitterreddit

S'exprimant à la fin du duel OM-OL (1-1) au micro de Canal +, Juninho a évoqué le penalty sifflé contre Lyon en première mi-temps. Pour lui, la sanction est trop injuste.

Un Olympico a souvent une saveur assez unique. Surtout au vu du regain de la rivalité engendré par les passes d'armes des présidents respectifs ces dernières saisons. Mais dans cette année assez étrange, l'OL avait clairement plus à perdre que l'Olympique de Marseille, qui semble plus occupé à redresser la barre en coulisses que sur le terrain.

Incapables de tuer le match en première période, alors qu'ils semblaient nettement dominer leurs adversaires phocéens, les joueurs de Rudi Garcia pourront longtemps regretter cette décision arbitrale, (41e) de Benoît Millot

"C'est l'arbitre qui décide du match"

Généreux envers les Phocéens, Millot a accordé un penalty pour une main sifflée dans la surface contre Lucas Paqueta, qui a pourtant été bombardé à moins de trois mètres par Pape Gueye. Le ballon avait d'ailleurs d'abord touché son ventre avant de ricocher sur son bras droit, et d'après la règle, le penalty n'est plus envisagé dans une telle situation.

Ce n'est pas la première fois que l'OL se sent puni par les décisions du corps arbitral. À la fin de la rencontre, le directeur sportif du club Juninho a d'ailleurs réagi froidement : " Il y a eu des problèmes contre Nîmes, contre Marseille, contre Metz...et ce soir, ça touche d'abord le ventre de Paqueta, tu ne peux pas donner le jaune en plus. Après ça touche Nagatomo et il n'y a rien, c'est l'arbitre qui décide du match."

Sanctionné pour cette main involontaire, Lucas Paquetà a ensuite été exclu après un deuxième carton jaune à la 71e minute, alors que le match baissait clairement en intensité. L'OL aurait-il pu arracher la victoire sans cette infériorité numérique durant la fin du match ? Difficile à dire, mais parfois, une saison de Ligue 1 se joue sur des petits détails comme ceux-là...

facebooktwitterreddit