Vidéo : Hugo Lloris explique son pétage de plombs face à Son Heung-min

FBL-ENG-PR-TOTTENHAM-EVERTON
Hugo Lloris et Son se sont ensuite enlacés après cet incident. | ADAM DAVY/Getty Images

En marge de la victoire étriquée de Tottenham face à Everton (1-0), lundi, la soirée a été marquée par cette vive altercation entre Hugo Lloris et Son Heung-min.

De nature apaisée, réfléchie, bien loin de la témérité propre à certains joueurs, Hugo Lloris a littéralement dégoupillé sur le terrain en voulant en découdre avec Son Heung-min.

Finalement, plusieurs joueurs des Spurs ont dû s'interposer pour mettre fin à des tensions perceptibles depuis un certain temps dans le vestiaire. Hugo Lloris s'explique.

Hugo Lloris : "Cela appartient au vestiaire"

Malgré l'ouverture du score de Lo Celso (24e) suite à une frappe détournée par Keane, Hugo Lloris s'est précipité vers son partenaire sud-coréen avec la nette envie d'en découdre. Un événement qui n'a pas échappé aux caméras anglaises juste avant la pause.

Au coup de sifflet final, les deux hommes se sont réconciliés en s'enlaçant, mettant un terme rapidement à une polémique qui aurait pu avoir des conséquences encore plus néfastes pour l'image du club. Et si "cela appartient au vestiaire", le portier de l'Équipe de France justifie simplement que "ce qu'il s'est passé entre Sonny" et lui "fait parfois partie du football".

"Vous avez pu voir qu'à la fin de la rencontre, nous étions plus qu'heureux."

Hugo Lloris

"J'étais très content de ça"

En conférence de presse d'après-match, José Mourinho a apporté des précisions sur la nature de l'altercation qui serait simplement le fruit d'une assiduité d'Hugo Lloris aux consignes tactiques.

Tout se serait déclenché suite à un tir de Richarlison où les attaquants n'auraient pas suffisamment défendu sur l'action. Hugo Lloris s'en serait alors pris à son partenaire pour lui exiger plus de concentration et de rigueur sur ce type d'offensive.

"A la mi-temps, je voulais que les joueurs aient bien compris le message, j'étais très content de cela, il n'y a rien de mal."

José Mourinho

Un peu plus loin, le tacticien portugais a pris ses responsabilités en se rejetant la faute. Le résultat de "plusieurs réunions" où le Special One aurait décrié ses joueurs pour leur demander d'être plus "critiques envers eux-mêmes".

"Si vous voulez blâmer quelqu'un pour cela, c'est moi. (...) Son est un garçon formidable, tout le monde l'aime mais son capitaine lui a dit d'en faire plus, de plus donner pour l'équipe."

L'incendie est définitivement éteint.