Fan Voice

Vannes - PSG (0-4) : Les 3 leçons de la qualification sans forcer des Parisiens en Coupe de France

Olivier Halloua
Le PSG s'est qualifié sans forcer.
Le PSG s'est qualifié sans forcer. / SEBASTIEN SALOM-GOMIS/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le Paris Saint-Germain s'est qualifié sans forcer contre Vannes (0-4). Les Parisiens ont géré tranquillement l'opposition valeureuse mais sans solutions de National 2.

Sur un beau corner de Nuno Mendes, Presnel Kimpembe a catapulté sa tête au fond des filets. En seconde période, Kylian Mbappé a conclu un numéro de Marco Verratti et Xavi Simons. Le club de la Capitale s'est envolé vers une qualification aisée. Deux autres réalisations de Mbappé viennent offrir une magnifique victoire au champion de France. Plusieurs jeunes Titis ont pu gratter des minutes.


1. Tous pour Mbappé

Kylian Mbappé
Kylian Mbappé / SEBASTIEN SALOM-GOMIS/GettyImages

Kylian Mbappé a déjà marqué les esprits. Après un premier acte timide, la star du PSG s'est réveillée. L'ouverture du score a orienté le système parisien vers le buteur international français. Tous ont essayé de le mettre dans les meilleures conditions. Les circuits de passes étaient prédestinés à l'attaquant de la Capitale.

Mbappé était en forme. Trois magnifiques buts - pour faire 150 avec Paris - et une finition hors-normes. Le triplé a récompensé son implication dans la dynamique de sa formation. Rien à redire évidemment.

2. Simons - Verratti, quelle promesse

Xavi Simons
Xavi Simons a gagné des points. / SEBASTIEN SALOM-GOMIS/GettyImages

Marco Verratti a pris le jeu à son compte. L'international italien était les yeux et les muscles du PSG ce soir. Il a décidé d'accélérer ou ralentir le jeu de sa formation. A ses côtés, un certain Xavi Simons a parfaitement joué son rôle. Le milieu espagnol a trouvé plusieurs fois les bons espaces.

Il a offert bon nombre de caviars dont un transformé par Mbappé en seconde période. Son implication dans le contre-pressing a été décisive bien évidemment. Prometteur pour la suite de sa carrière. A Paris ou ailleurs. Edouard Michut a manqué de réussite mais était toujours aussi intéressant.

3. Une défense à l'épreuve des balles

Presnel Kimpembe
Presnel Kimpembe a mené cette défense. / LOIC VENANCE/GettyImages

Paris a pris ce match très au sérieux. Preuve en est avec la partition parfaite de la défense parisienne. Presnel Kimpembe a mené cette défense d'une main de maître. Aucun espoir ni boulevard offert à cette écurie de National 2. Résultat : aucune vraie occasion concédée et un clean-sheet assuré.

Thilo Kehrer, Colin Dagba et Nuno Mendes ont assuré aussi derrière. Gianluigi Donnarumma n'a eu aucune véritable parade à effectuer dans cette rencontre. Rassurant même face à une opposition inférieure sur le papier.

facebooktwitterreddit