FC Barcelone

Unpopular opinion : Pourquoi Lewandowski au FC Barcelone est une fausse bonne idée pour les Catalans

Jean Dubas
Lewandowski ne doit pas signer au Barça
Lewandowski ne doit pas signer au Barça /
facebooktwitterreddit

Les rumeurs se font de plus en plus insistantes récemment sur un probable transfert de Robert Lewandowski au FC Barcelone. Chez 90min, on juge l'idée pas si alléchante que cela et on vous explique pourquoi.


En fin de cycle avec le Bayern, Lewandowski a des envies d'ailleurs. Celui qui a cassé un nombre de records effarants et dégouté tant de gardiens en Bundesliga semble être prêt à vouloir relever un nouveau défi... du côté de Barcelone.

Sur le papier une belle opportunité pour les deux camps alors que l'un souhaite découvrir un nouveau championnat et prouver dans un autre pays alors que l'autre est en plein résurrection et ne semble pas pouvoir dire non à l'opportunité de recruter l'un des deux meilleurs numéros 9 du monde... du moins sur le papier.

Le prix, déjà rédhibitoire

Si le Barça va mieux sur le plan sportif depuis l'arrivée de Xavi avec notamment 15 matches sans défaites consécutifs et une belle remontée en Liga ainsi que la possibilité toujours de remporter l'Europa League, le club catalan n'est pas tiré d'affaire sur le plan financier.

Joan Laporta travaille d'arrache pied à ravaler la façade d'un FC Barcelone laissé en ruines par son prédécesseur, Bartomeu. Lewandowski pourrait faire alors office de belle vitrine pour le président actuel mais le numéro 9 bavarois a un prix... et pas des moindres.

Le contrat de Lewandowski ne prenant fin qu'en juin 2023, le Bayern Munich se voit bien réclamer 60 millions d'euros pour son serial buteur, loin des 30 millions que le Barça est prêt à poser sur la table.

De plus, le Polonais aurait des exigences élevées et aurait demandé un salaire de 20 millions d'euros annuels pour prolonger. Clairement pas dans les cordes financières du club catalan qui a déjà refusé de céder aux mêmes émoluments réclamés par l'agent d'Ousmane Dembélé que les dirigeants blaugrana souhaitent déjà prolonger.

Pas un pari sur le long terme

De plus, il est bon de préciser que Robert Lewandowski est tout sauf un projet d'avenir. A 33 ans, l'international polonais, aussi efficace soit-il, est sujet à un déclin dans les moins ou années à venir.

On pourra toujours mentionner l'hygiène de vie irréprochable de "Lewa" qui contrôle chaque détail de sa journée de sa nutrition à son sommeil mais les effets d'un telle diète ne sont pas éternels. Preuve en est Cristiano Ronaldo qui a du réajuster son jeu en fonction de ses capacités depuis quelques années et semble légèrement sur le déclin avec Manchester United, aussi stricte soit sa diette.

Quitte à mettre le pactole, peut-être le FC Barcelone pourrait investir sur un pari sur le moyen ou long terme.

Lewandowski, vraiment une priorité ?

Il est bon également de mentionner que l'attaque ne semble pas être une priorité à Barcelone. Même s'ils se sépareront de certains éléments, pour sûr cet été, les Blaugrana comptent encore dans leurs rangs Memphis Depay, Luuk de Jong ou encore Ferran Torres (acheté 55 millions d'euros cet hiver et seulement âgé de 22 ans) et Pierre-Emerick Aubameyang qui empile les buts.

Le dernier cité s'est d'ailleurs parfaitement fondu dans le jeu proposé par Xavi en Catalogne et compte déjà 10 buts en 14 matches depuis son arrivée cet hiver. Un bilan qui devrait inciter ses dirigeants à le conserver pour une saison supplémentaire au moins.

La priorité du Barça se situe clairement derrière avec des indésirables tels que Samuel Umtiti ou Clément Lenglet qui n'ont assurément plus leur place au sein du club et des postes de latéraux à doubler ou à combler avec notamment sur le côté gauche un Jordi Alba vieillissant.

En bref, il n'est pas question de juger ici la renommée et l'efficacité de Robert Lewandowski puisque les statistiques monstrueuses du Polonais parlent en sa faveur. Cependant, on peut douter de l'opération dans son rapport prix/rentabilité et également mettre un doute sur la capacité du serial buteur bavarois à se fondre dans le "Xaviball" et dans un nouveau championnat, une nouvelle culture, lui qui évolue en Allemagne depuis douze ans.

facebooktwitterreddit