Olympique de Marseille

Unpopular Opinion : Bruno Genesio est le coach qu'il faut à l'OM

Jean Dubas
Genesio est le coach qu'il faut à l'OM
Genesio est le coach qu'il faut à l'OM / PASCAL GUYOT/Getty Images
facebooktwitterreddit

Alors qu'André Villas-Boas vient de donner sa démission, on lui a trouvé un successeur auquel vous n'auriez pas forcément pensé à première vue, mais qui pourrait très bien prendre le relai sur le banc de l'OM.


Les "Unpopular Opinion". Ces avis clivants, que l'on garde souvent pour soi par peur de subir les foudres de la majorité bien pensante. Pour autant, ces opinions ont le mérite d'exister et sont même essentielles afin de faire évoluer les débats. Au cours de cette série, pas de propos aseptisés ou édulcorés, mais une bonne dose de franchise propre à l'essence de 90min : donner la parole aux supporters.

Coup de tonnerre sur la Canebière ce mardi 2 février 2021, alors que l'entraîneur de l'Olympique de Marseille, André Villas-Boas a présenté sa démission après un nouveau désaccord avec sa direction suite au transfert de dernière minute d'Olivier Ntcham, dont il n'était visiblement pas au courant.

On a donc décidé d'aider un peu le club phocéen et son directeur sportif, Pablo Longoria, a lui trouver un successeur qui sort un peu du lot. Gabi Heinze, Habib Beye, Marcelo Gallardo, Leonardo Jardim ? Non, non... monsieur Bruno Genesio.

On vous voit déjà écarquiller les yeux et on avait anticipé la réaction pour être tout à fait honnête. Ainsi à la question simple mais légitime "Pourquoi ?", voici nos arguments.

Bruno Genesio est prêt à sauter le pas

Rien de tout cela ne serait envisageable si le concerné lui-même avait un jour émis avec force le souhait de ne pas faire défaut aux supporters lyonnais, l'Olympique rival. Pourtant, Genesio semble ne pas voir de problème à sauter le pas.

Quality Sport Images/Getty Images

En décembre 2019, l'ancien entraîneur de l'OL était l'invité de Téléfoot le dimanche matin et lors de la fameux jeu du "Oui - Non" et à la question "pourriez-vous passer de l’OL à l’OM? ", Bruno s'était fendu d'un bref mais éloquent "Oui" plutôt explicite.

Il faut dire que les supporters lyonnais lui en avaient fait voir de toutes les couleurs lors de son passage sur le banc.

Une expérience qui mérite reconnaissance en Ligue 1

Alors que l'OM a besoin de rapidement redresser la barre pour encore espérer accrocher une qualification en Ligue des champions, les Olympiens ont besoin d'un homme capable de se mettre rapidement au diapason.

Cela tombe bien. Pour ses débuts sur le banc en tant qu'entraîneur principal, Bruno Genesio avait démarré par deux larges victoires (7-1 contre Limoges et 4-1 contre Troyes) avant de confirmer ses bons débuts en rattrapant le mauvais début de saison de Fournier et en terminant 2e à l'issue de la saison.

Bien évidemment, le bilan de Genesio à l'OL ne se résume pas qu'à une demi saison. Aussi, le coach rhodanien a atteint la saison suivante les demi-finales de la Ligue Europa, qualifiant une nouvelle fois l'OL en Ligue des champions au bout d'un sprint final en fanfare ponctuée d'un 6-1 retentissant contre Monaco.

Une rampe de lancement pour les Minots

Quoiqu'on en dise et malgré les critiques que pouvait recevoir l'ancien coach de l'OL quant à sa gestion de certaines jeunes pousses, Bruno Genesio a néanmoins donné sa chance à plusieurs pépites du centre de formation lyonnais.

Il restera notamment comme le coach qui a lancé Houssem Aouar malgré une relation pas toujours évidente entre les deux hommes, ou celui qui a découvert Rayan Cherki en allant voir un match de son fils dont il était le coéquipier.

À Lyon, et en dépit des choix faits, Genesio a été baigné dans la culture de la formation des jeunes pépites issues du terroir. Un domaine dans lequel Marseille peine, à l'image des récents transferts de Lihadji ou de Marley Aké. Peut-être l'occasion de redonner un semblant d'identité au club marseillais.

NICOLAS TUCAT/Getty Images

Une acclimatation par les résultats

L'identité justement, c'est ce qui risque de porter défaut à Genesio si ce dernier débarquait en terres phocéennes. Nul doute que les supporters olympiens lui feraient ressasser son passé lyonnais.

Or l'OM, comme tout club et malgré un attachement fort à son identité, juge par les résultats et le jeu. Si ces deux conditions suivent, Bruno pourrait se voir attribuer une chance de persister à Marseille.

Après tout, et même s'il est toujours conspué par une bonne partie des supporters des Gones, Rudi Garcia a malgré cela assuré une demi-finale de C1 et peut envisager d'offrir son premier titre à l'OL depuis 2012 et une Coupe de France remportée par... Genesio en tant qu'adjoint de Remi Garde.

Genesio est libre

Dernière condition, sans doute la plus importante, l'ancien coach lyonnais est libre depuis le 6 janvier 2021 et la fin de son aventure en Chine au Beijing Guoan après un bilan de 24 victoires, 9 nuls et 7 défaites.

Un signe du destin. L'OM doit donc tenter le tout pour le tout et s'arracher le vrai Pep pour redevenir l'Olympique de Merveille.

facebooktwitterreddit