Un gardien menacé de mort après une défaite de son équipe au Brésil

Thomas Clerbout
Cassio Ramos
Cassio Ramos / Gabriel Aponte/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le football pousse certains fans à aller beaucoup trop loin dans leurs propos. Comme au Brésil par exemple, où le gardien du Corinthians, Cassio Ramos, a fait l'objet de menaces de mort, après la défaite des siens en Copa Libertadores.


Ce jeudi, le gardien brésilien Cassio Ramos a avoué avoir fait l'objet de menaces de mort sur les réseaux sociaux, après la défaite du Corinthians face au club bolivien d'Alwarays Ready (0-2) en Copa Libertadores.

Placé sous protection policière

Le portier de 34 ans a expliqué sur Instagram que sa femme a reçu un message audio insultant et le pressant de quitter le club paulista : "C'est une question de temps. Je ne sais pas ce qu'on va faire, peut-être te tuer, je ne sais pas, mais on va te retrouver".

Le joueur s'est tout de suite insurgé face à la montée de violence dont il est la cible, "Je ne peux pas accepter ce genre de menace". Celui qui a joué plus de 600 matchs pour les Corinthians a donc aussitôt prévenu la police et est désormais placé sous protection policière.

facebooktwitterreddit