Tour de France : Qui sont les Raymond Poulidor du football ?

Steeven Occhipinti
De nombreux acteurs du ballon rond pourrait être considérés comme les Raymond Poulidor du football.
De nombreux acteurs du ballon rond pourrait être considérés comme les Raymond Poulidor du football. / Buda Mendes/Getty Images
facebooktwitterreddit

Raymond Poulidor est une légende du cyclisme. Décédé en 2019, il restera à jamais dans l'histoire de la Grande Boucle pour avoir terminé huit fois sur le podium, sans avoir jamais remporté le classement général. Être un Poulidor est même devenu une expression ! Et on a tenté de trouver qui sont ces Poulidor dans le football.


6. Tottenham

Harry Kane
Tottenham ne parvient pas à garnir son armoire à trophées ces dernières années. / Matthias Hangst/Getty Images

On aurait pu opter pour Harry Kane ou Son Heung-min qui n'ont toujours pas remporté le moindre trophée majeur. Mais on a plutôt choisi d'évoquer le club de Tottenham.

Depuis 2008 et un succès en League Cup, les Spurs n'ont plus gagné le moindre trophée. Pourtant, le club londonien s'est installé parmi les cadors de la Premier League.

Les joueurs de Tottenham ont même eu la possibilité de rectifier le tir en 2019, en rejoignant la finale de la Ligue des Champions. Les Spurs ont toutefois connu une nouvelle défaite face à Liverpool. Et ces saisons blanches semblent pousser Harry Kane à quitter son club de toujours lors du mercato estival...

5. Les Pays-Bas

Georginio Wijnaldum, Stefan De Vrij, Wout Weghorst
Les Pays-Bas sont tombés de haut lors de cet Euro 2020. / Soccrates Images/Getty Images

Avec un peu plus de réussite, les Pays-Bas feraient certainement partie de l'élite du football mondial. Les Oranjes ont vu passer les meilleurs joueurs de l'histoire de ce sport, depuis des dizaines d'années déjà.

De Johan Cruyff à Clarence Seedorf, en passant par Marco van Basten, la sélection néerlandaise a toujours eu de quoi rivaliser avec les meilleurs.

Pourtant, les Bataves ne comptent qu'un seul trophée majeur à leur palmarès : l'Euro en 1988. Hormis ce succès, les Pays-Bas ont notamment perdu trois finales de la Coupe du Monde. La dernière en date ? En 2010 face à l'Espagne.

Et les Pays-Bas ont encore fait parler lors de cet Euro 2020. Pourtant impressionnants lors de la phase de poules, les Oranjes s'inclinent à la surprise générale face à la République Tchèque, dès les huitièmes de finale.

4. Dimitri Payet

Dimitri Payet
Dimitri Payet n'a toujours pas remporté le moindre trophée. / Michael Steele/Getty Images

Dimitri Payet en a disputé des rencontres dans sa carrière. L'actuel milieu offensif de l'OM compte plus de 480 matches au plus haut niveau. Avant de rejoindre la Canebière, le joueur de 34 ans a pu évoluer pour de très bons clubs, comme West Ham, le LOSC ou encore l'AS Saint-Étienne.

Pourtant, Dimitri Payet n'a jamais remporté le moindre trophée durant sa carrière. Et même ses 38 sélections avec les Bleus n'ont rien changé ! Il en a tout de même eu des occasions de garnir son armoire à trophées durant sa carrière.

Comment ne pas penser de suite à l'Euro 2016 ? Auteur de trois buts durant la compétition européenne, le milieu offensif a toutefois vu les Bleus s'incliner lors de la finale face au Portugal (1-0).

Il a également perdu la finale de l'Europa League en 2018, mais également la finale du Trophée des Champions en 2011 et en 2020.

3. Lionel Messi avec l'Argentine

Lionel Messi
Lionel Messi est toujours en quête de son premier sacre avec l'Argentine. / Ian MacNicol/Getty Images

On parle tout de même de l'un des plus grands joueurs de ce sport. Lionel Messi a marqué l'histoire du ballon rond ! Vainqueur à six reprises du Ballon d'Or, l'attaquant argentin s'est constitué un palmarès XXL avec le FC Barcelone. Pourtant, la Pulga ne parvient pas à faire de même avec sa sélection nationale.

Et la star argentine a eu les opportunités de remporter des trophées ! Tout proche de remporter la Coupe du Monde 2014, il s'incline en finale face à l'Allemagne. La Copa America n'a rien changé, puisqu'il a également perdu trois finales dans cette compétition.

Le joueur de 34 ans a bien l'intention de rectifier le tir avant la fin de sa carrière internationale. Et pourquoi pas dès cet été ? Pour le moment, l'Argentine est toujours en lice dans cette Copa America. Sortant le grand jeu, Lionel Messi pourrait enfin s'offrir son premier sacre international.

2. Le PSG en Ligue des Champions

Presnel Kimpembe
Le PSG n'a pas eu beaucoup de chance en C1 ces dernières années. / Soccrates Images/Getty Images

On peut également avoir une pensée pour le Paris Saint-Germain en Ligue des Champions. Certes, la donne semble aller bien mieux ces derniers temps. Le club de la capitale n'a toutefois toujours pas remporté la première C1 de son histoire. Et les Franciliens en ont connu de grandes désillusions dans la reine des compétitions européennes !

Ces dernières années, on peut mentionner la désormais très fameuse remontada face au FC Barcelone en 2017. Pourtant largement vainqueur du match aller au Parc des Princes (4-0), le PSG subit une incroyable défaite au retour lors d'un match complètement fou (6-1).

Et le PSG a également offert d'autres mauvais souvenirs à ses supporters en C1 en 2019. Après une victoire facile à Old Trafford (2-0), le club de la capitale n'a plus qu'à terminer le travail à domicile, face aux Red Devils complètement décimés.

Et pourtant, le club de la capitale connaît une nouvelle déconvenue. L'équipe parisienne encaisse le but de la qualification dans les toutes dernières secondes, après une main de Presnel Kimpembe dans la surface (3-1).

1. La saison 2002 de Michael Ballack

Michael Ballack
Michael Ballack est passé tout proche d'une razzia en 2002. / Clive Brunskill/Getty Images

Il est certainement la définition même d'être un Poulidor dans le football ! La saison 2001/2002 de Michael Ballack restera longtemps dans la mémoire de l'ancien milieu allemand. Il aurait pu réaliser une véritable razzia à l'issue de cet exercice. Pourtant, il n'a pas connu le moindre succès...

Évoluant alors au Bayer Leverkusen, Michael Ballack termine à la deuxième place de la Bundesliga. Il n'a pas plus de réussite en Coupe d'Allemagne et en Ligue des Champions, puisqu'il s'incline également en finale avec le club allemand.

Pour couronner le tout, Michael Ballack passe également tout proche de s'offrir la Coupe du Monde l'été suivant. Il perd, une nouvelle fois, en finale avec la Mannschaft face au Brésil.

facebooktwitterreddit