Tottenham

Tottenham : Antonio Conte détruit sa direction

Alexis Goudlijian
Antonio Conte n'a pas épargné sa direction...
Antonio Conte n'a pas épargné sa direction... / Marc Atkins/GettyImages
facebooktwitterreddit

Interrogé par le média Sky Italia, l’entraîneur de Tottenham Antonio Conte n’a pris aucune pincette pour critiquer la gestion sportive de sa direction. Le coach londonien critique notamment le mercato d’hiver réalisé par les Spurs.


Antonio Conte est en colère, c’est le cas de le dire... Trois mois seulement après son intronisation sur le banc de Tottenham, le technicien italien a poussé son premier coup de gueule. Et ses dirigeants sont pris pour cibles. L’ancien coach de l’Inter Milan déplore notamment de mauvais choix sportifs, incarnés et symbolisés par le dernier mercato d’hiver.

S’il a enregistré les renforts de Dejan Kulusevski et Leonardo Bentancur, le Transalpin a perdu Tanguy Ndombélé, Giovani Lo Celso, Dele Alli et Bryan Gil. Un recrutement déséquilibré donc, qui incarne selon le principal intéressé la vision minimaliste et trop peu ambitieuse du club londonien.

Conte déçu du mercato d’hiver

«Ce qui s'est passé en janvier n'a pas été simple. Quatre joueurs ont quitté le club et ils étaient importants. Deux sont arrivés, donc numériquement, au lieu de se renforcer, l'équipe a été affaiblie sur le papier. Bentancur et Kulusevski sont des profils idéaux pour Tottenham car le club recherche de jeunes joueurs qui peuvent s'améliorer et se développer, plutôt que des joueurs finis. C'est l'histoire ici», a regretté l’ex-sélectionneur Italien, lors d’un entretien avec Sky Italia.

Avant d’ajouter. «C'est la vision et la philosophie du club. Il est inévitable que si vous voulez vous améliorer et être compétitif plus rapidement, vous avez besoin de joueurs plus expérimentés car ils augmentent le niveau d'expérience de l'équipe. Comme je l'ai dit, j'ai compris que c'était la vision du club ici.»

Un top 4 difficile à décrocher

Déçu de la qualité de son effectif, jugé trop court pour briller dans un championnat aussi relevé que la Premier League, Conte espère tout de même décroché le top 4 en fin de saison. Un challenge qui s’annonce difficile.

«Dans ma carrière, je me suis toujours dit que j'avais seulement 1% de chance de remporter un championnat. Mais ici, c'est étrange parce que je sens que j'ai 1% de chance de finir… 4e ! Le niveau de ce championnat est très élevé et il n'y a pas beaucoup de place pour d'autres équipes que les meilleures», a ajouté le technicien de 52 ans.

Et pourtant, Tottenham semble encore bien placé. En effet, les Spurs, avec trois matchs de retard et sept points de moins que le 4e Manchester United peuvent encore se rapprocher du rêve de participer de nouveau à la Ligue des Champions. A condition qu’Harry Kane et sa bande gèrent bien leurs matchs de rattrapage.

facebooktwitterreddit