Serie A

Torino - Juventus (2-2) : Les Tops et les Flops de ce nul dans le Derby della Mole

Steeven Occhipinti
La Juventus perd encore des points en Serie A.
La Juventus perd encore des points en Serie A. / Jonathan Moscrop/Getty Images
facebooktwitterreddit

Après sa défaite face à Benevento (1-0), la Juventus avait l'intention de se reprendre dans le Derby della Mole. Finalement, les Bianconeri ont encore déçu ! Ils n'ont pas pu faire mieux qu'un match nul sur la pelouse du Torino. Focus sur les Tops et les Flops de cette rencontre.

Les Tops

1. Federico Chiesa

Torino FC v Juventus - Serie A
La Juventus n'a pas attendu longtemps pour débloquer la situation dans ce derby. / Chris Ricco/Getty Images

Il est l'homme fort de la Juventus, ces derniers mois. Et Federico Chiesa n'a pas baissé le pied pour cette rencontre face au Torino. Très en vue en début de match, c'est l'ex joueur de la Fiorentina qui ouvre le score dans cette rencontre.

Bien lancé dans le dos de la défense, le talent de 23 ans se joue de Salvatore Sirigu (13e). Même après l'avantage pris par le Torino, Federico Chiesa a continué à faire très mal à la défense adverse.

Avec huit buts et huit passes décisives en Serie A cette saison, Federico Chiesa continue d'être l'une des grandes satisfactions de la Vieille Dame.

2. Antonio Sanabria

Antonio Sanabria
Antonio Sanabria a très vite remis les compteurs à zéro. / Jonathan Moscrop/Getty Images

Prêté par le Betis Séville, Antonio Sanabria fait très forte impression depuis son arrivée au Torino. Auteur de deux buts en quatre journées de Serie A, l'attaquant paraguayen débarquait en pleine forme pour ce Derby della Mole.

Après l'ouverture du score de Federico Chiesa (13e), le joueur du Toro a toutefois très vite remis les compteurs à zéro. En renard des surfaces, il suit bien un ballon relâché par Wojciech Szczesny pour égaliser juste avant la demi-heure de jeu (27e).

Et Antonio Sanabria ne s'arrête pas en si bon chemin ! Dès le retour des vestiaires, il profite d'une accumulation d'erreurs de la défense bianconera pour donner l'avantage à son équipe.

3. Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo a eu du mal à se mettre en évidence face au Torino. / Chris Ricco/Getty Images

Muet lors de la dernière défaite face à Benevento (1-0), on attendait beaucoup mieux de Cristiano Ronaldo dans ce match face au Torino. Certes, il a longtemps eu beaucoup de mal à se mettre en évidence. On le sait toutefois, il ne lui en faut pas beaucoup pour faire parler la poudre.

Et l'actuel meilleur buteur de la Serie A a signé sa 24ème réalisation à la 81ème minute de jeu pour remettre son équipe dans le match. Il a dû attendre quelques secondes pour que la VAR valide son but, mais il a toutefois pu avoir le sourire au final.

Les Flops

4. La défense bianconera

FBL-ITA-SERIEA-TORINO-JUVENTUS
La défense de la Vieille Dame n'a pas rassuré dans ce match. / MARCO BERTORELLO/Getty Images

Difficile de ne pas évoquer l'arrière-garde de la Juventus dans les flops. La défense bianconera est très loin de se montrer rassurante, depuis le début de l'exercice. Et elle n'a clairement pas rassuré dans ce derby della Mole. Comment ne pas prendre en exemple le deuxième but encaissé par l'équipe d'Andrea Pirlo ?

Dès l'entame de la seconde période, Dejan Kulusevski rate totalement sa passe en retrait. Antonio Sanabria récupère et se joue facilement de Matthijs De Ligt, qui lui laisse trop d'espace. Il trompe alors la vigilance d'un Wojciech Szczesny bien loin d'être rassurant.

5. Dejan Kulusevski

Dejan Kulusevski, Simone Verdi
Dejan Kulusevski n'a pas livré une grande prestation face au Toro. / Stefano Guidi/Getty Images

Pour sa 15ème titularisation de la saison en Serie A, on attendait beaucoup de Dejan Kulusevski. Celui qui a été recruté pour près de 35 millions d'euros en provenance de l'Atalanta Bergame se devait de mener la vie dure au Toro dans son couloir droit.

Et le talent de 20 ans n'a pas réussi à sortir le grand jeu. Pire encore, il est coupable du deuxième but du Torino en début de seconde période, avec une mauvaise remise en retrait. Andrea Pirlo a d'ailleurs choisi de le sortir à 20 minutes du terme de la rencontre.

6. La mauvaise opération pour la Juventus

Andrea Pirlo, Tomas Rincon
Andrea Pirlo peut quasiment faire une croix sur le sacre en Serie A. / Giorgio Perottino/Getty Images

La Juventus rêvait toujours du sacre en Serie A. Et à l'issue de cette journée, on peut quasiment faire une croix sur les chances des Bianconeri de conserver leur trophée. Ils comptent désormais neuf longueurs de retard sur l'Inter Milan, qui joue ce soir face à Bologne.

Il va surtout falloir assurer très vite sa place parmi les quatre premiers du classement. Le SSC Napoli (5e) est revenu à la hauteur de la Juventus en s'imposant aujourd'hui. Les Bianconeri risquent donc de trembler dans cette fin de saison.

facebooktwitterreddit