Top 8 des plus grands comebacks de l'histoire du football

Steeven Occhipinti
Liverpool a réalisé l'un des plus grands comebacks.
Liverpool a réalisé l'un des plus grands comebacks. / TARIK TINAZAY/GettyImages
Un article Jurassic World : Dominion
Jurassic World : Le Monde D’après
facebooktwitterreddit

Il n'y a rien de mieux dans le football qu'une équipe défiant les probabilités et réalisant un incroyable come-back.

Plus ils renversent de buts, mieux c'est, et on peut donner des points bonus s'ils doivent triompher d'autres adversités comme les blessures ou les cartons rouges.


Voici huit des meilleurs comebacks de l'histoire du football...


1. Liverpool 3-3 AC Milan - 2005

Steven Gerrard
Quelle façon de gagner la Ligue des champions ! / Etsuo Hara/GettyImages

Il n'y a pas de match plus important que la finale de la Ligue des champions et l'édition 2005 a été l'une des plus mémorables.

Le Milan a pris un départ de rêve à Istanbul, Paolo Maldini lui donnant l'avantage 1-0 en une minute. Un doublé rapide d'Hernan Crespo juste avant la mi-temps a ensuite donné aux Rossoneri une avance de trois buts avant la pause.

On aurait pu pardonner à Liverpool de se sentir un peu découragé dans les vestiaires, mais le coach Rafa Benitez et le capitaine Steven Gerrard les ont remis en forme. Incroyablement, trois buts en seulement six minutes en seconde période ont permis d'égaliser le score et d'envoyer le match en prolongation.

Liverpool remporte la finale aux tirs au but, réalisant ainsi ce que l'on appelle désormais le "miracle d'Istanbul".

2. Boca Juniors 4-5 River Plate - 1972

L'histoire de la rivalité du Superclasico entre Boca Juniors et River Plate est riche et mouvementée.

Le derby le plus passionnant a peut-être eu lieu en octobre 1972. River s'est finalement imposé 5-4 dans un match à neuf buts qui reste le Superclasico le plus prolifique de l'histoire.

Mais cela ne raconte pas toute l'histoire.

River a pris deux buts d'avance en neuf minutes, avant que Boca ne réponde par trois buts avant la pause. Ils ont ensuite porté le score à 4-2 en deuxième période et ont vraisemblablement pensé qu'ils allaient s'en sortir avec le succès.

River avait d'autres idées, et marquait trois buts sans réplique pour s'assurer la victoire. Quelles montagnes russes !

3. Allemagne de l'Ouest 3-2 Hongrie - 1954

1954 World Cup Goal
L'une des grandes surprises de la Coupe du Monde. / Keystone/GettyImages

Nous avons déjà parlé d'un "miracle" dans une capitale européenne et il est temps d'en aborder un autre.

La finale de la Coupe du monde 1954 a été surnommée le "Miracle de Berne" en Allemagne, non seulement parce que les Allemands n'étaient pas les favoris face à la Hongrie, mais aussi en raison de la manière dont ils ont gagné.

Tout semblait se dérouler comme prévu pour les "Magiques Magyars". Ils menaient rapidement 2-0 grâce à des buts de Ferenc Puskas et Zoltan Czibor, mais les choses se sont rapidement gâtées.


Dix minutes seulement après le deuxième but hongrois, l'Allemagne revenait dans le droit chemin en inscrivant deux buts et, à six minutes du terme, la Mannschaft trouve une victoire à peine croyable. L'équipe hongroise de 1954 reste l'un des meilleurs finalistes perdants de l'histoire de la Coupe du Monde.

4. Angola 4-4 Mali - 2010

African Nations Cup: Opening Ceremony
Un coup dur pour les hôtes. / Gallo Images/GettyImages

La Coupe d'Afrique des Nations 2010 a été un grand moment pour le pays hôte, l'Angola, qui a connu un passé récent traumatisant.

Les attentes étaient très élevées pour le match d'ouverture du tournoi et elles se sont vite retrouvées au pays des rêves lorsque Flavio a marqué deux buts en fin de première mi-temps contre le Mali.

Les 45 000 spectateurs n'en croyaient pas leurs yeux lorsque deux penalties semblaient sceller la victoire en fin de seconde période.

Cependant, le Mali n'était pas d'humeur à être un invité complaisant. À 11 minutes du terme, Seydou Keita a inscrit ce qui semblait être une consolation... puis trois autres buts ont été inscrits, le dernier à la 94ème minute. Fin du match : 4-4.

5. Allemagne 4-4 Suède - 2012

N'importe quelle équipe, quel que soit son niveau, ne devrait pas perdre une avance de quatre buts en seconde période, ce qui rend une équipe d'Allemagne au sommet de ses capacités, faisant exactement cela d'autant plus stupéfiant.

En octobre 2012, lors d'un match de qualification pour la Coupe du Monde contre la Suède, un doublé de Miroslav Klose a mis l'équipe de Joachim Löw sur de bons rails, tandis que les buts de Per Mertesacker et Mesut Özil lui ont donné une avance "inattaquable".

La Suède a commencé à se reprendre à l'heure de jeu, marquant trois buts de suite pour mettre en place un dernier quart d'heure de folie.

On pensait qu'ils allaient échouer, mais à la 93ème minute, un héros est apparu sous la forme de Rasmus Elm.

6. FC Barcelone 6-1 PSG - 2017

Sergi Roberto
Une incroyable remontada. / Laurence Griffiths/GettyImages

Tous les meilleurs comebacks ont leur nom particulier, et la remontada entre résolument dans cette catégorie.

Mené 4-0 à l'aller, le FC Barcelone savait qu'il lui fallait un miracle pour se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions 2016/17 aux dépens du Paris Saint-Germain.

Il est vrai que les choses ont bien commencé avec Luis Suarez qui a réduit le déficit à trois en marquant en 180 secondes. Un but contre son camp de Layvin Kurzawa et une frappe de Lionel Messi ont ensuite donné de l'espoir à Barcelone, avant qu'Edinson Cavani ne jette de l'eau sur le feu à l'heure de jeu.

Et c'est tout ? Pas exactement.

Dans l'une des scènes les plus inoubliables de l'histoire de la Ligue des champions, Barcelone a marqué deux fois à la dernière minute pour égaliser sur l'ensemble des deux matches, avant que Sergi Roberto n'inscrive le but décisif à la 95ème minute, renversant ainsi la règle des buts à l'extérieur et envoyant le Barça en quarts de finale.

7. Charlton 7-6 Huddersfield Town - 1957

Charlton et Huddersfield Town ne sont pas deux équipes connues dans le monde entier, mais lors de la saison 1957/58, les deux équipes se sont associées pour proposer un spectacle hallucinant.

Charlton était réduit à dix dès le début du match après que son capitaine Derek Ufton a été contraint de sortir sur blessure, à l'époque où les remplaçants n'étaient pas autorisés. Sans surprise, cela a permis à Huddersfield de prendre une avance de 5-1 à 27 minutes de la fin.

L'attaquant de Charlton, Johnny Summers, n'était pas prêt à abdiquer et à encaisser cette défaite. Après que John Ryan a porté le score à 5-2, Summers a frappé quatre fois - oui, quatre - sans réplique pour donner l'avantage aux siens. Mais Huddersfield Town est parvenu à égaliser !

Les Addicks n'en avaient pas fini non plus. Non, à une minute de la fin, Ryan a bondi pour compléter un retournement de situation de rêve.

8. Newcastle 4-4 Arsenal - 2011

Newcastle United's Ivorian midfielder Ch
Newcastle United avait réalisé l'exploit. / GRAHAM STUART/GettyImages

Arsène Wenger a été témoin de beaucoup de drames au cours de son long mandat d'entraîneur d'Arsenal, mais rien d'aussi extraordinaire que celui-ci.

Une superbe première mi-temps a permis aux Gunners de prendre quatre buts d'avance à la pause à St James' Park, Theo Walcott et Johan Djourou marquant tous deux, tandis que Robin van Persie s'est offert un doublé.

La, domination d'Arsenal a ensuite été interrompue par l'expulsion d'Abou Diaby cinq minutes après la reprise, ce qui a donné à Newcastle l'espoir nécessaire pour revenir dans la course.

Joey Barton a réduit le score sur penalty à 22 minutes de la fin, puis Leon Best en a profité pour mettre le feu aux poudres.

Tout d'abord, Barton a transformé un autre penalty, ce qui a permis à Cheick Tioté de réaliser le miracle - un tir de 30 mètres qui a permis aux Magpies d'obtenir un point. Wow.


Cet été, venez découvrir la conclusion épique de l’ère JURASSIC lors la rencontre inédite
de deux générations. Chris Pratt et Bryce Dallas Howard sont rejoints par l’actrice
Oscarisée Laura Dern, Jeff Goldblum et Sam Neill dans JURASSIC WORLD : LE MONDE D’APRÈS, pour une nouvelle aventure aussi audacieuse qu’haletante à travers le temps
et le monde.

Découvrez la bande-annonce

facebooktwitterreddit