Fan Voice

Top 6 des triplés les plus rapides de l'histoire de la Ligue des Champions

Face à Salzburg, Robert Lewandowski a encore battu des records
Face à Salzburg, Robert Lewandowski a encore battu des records / Alex Grimm/GettyImages
facebooktwitterreddit

Certains n'ont vraiment pas le temps. A tel point qu'ils enchainent les buts en Ligue des Champions, plus vite que vous ne mettez de temps à allumer votre télé pour regarder leurs exploits. Et Robert Lewandowski s'est encore illustré ce mardi face à Salzbourg. Retour sur les six triplés les plus rapides, entre le premier et le troisième but, de l'histoire de la compétition.


6. Cristiano Ronaldo, 11 minutes et 15 secondes (Real Madrid 8-0 Malmö, 08/12/2015)

Real Madrid CF v Malmo FF: UEFA Champions League
Cristiano Ronaldo avait balayé Malmö / Anadolu Agency/GettyImages

Soir de record pour le Real Madrid lors de cette dernière journée de phase de poule sans enjeu. Assuré de finir premier de son groupe, le Real fait valoir sa force de frappe. Large vainqueur de huit buts, la Casa Blanca égale le record de Liverpool (vainqueur 8-0 face à Besiktas en 2007).

Mieux, Ronaldo fait parler la poudre plus vite que Lucky Lucke. 39e minute, but. 47e, pas le temps de revenir des vestiaires, re-but. 50e, on prend les mêmes et on recommence. Triplé en 11 minutes. 

Le Portugais se paiera même le luxe d'inscrire un quatrième but à la 59e minute. Benzema ira également de son triplé lors de cette soirée "portes ouvertes."

En ce qui concerne les triplés, l'ancien Merengue en a déjà inscrit huit  dans la compétition, dont sept avec le Real Madrid (ex-aequo avec Messi). La saison 2014-2015 restera d'ailleurs son meilleur exercice en la matière, avec un total de trois triplés sur la scène européenne.

Six minutes plus tard, les Italiens n'arrivent plus à suivre l'ancien des Reds qui y va de son doublé (64e). Il faut attendre cinq minutes de plus pour que Mahrez fasse une dernière fois briller son partenaire en lui délivrant un caviar (69e).

Sterling regarde sa montre. Deux secondes plus rapides que Cristiano.

5. Raheem Sterling, 11 minutes et 13 secondes (Manchester City 5-1 Atalanta, 22/10/2019)

Raheem Sterling
Raheem Sterling avait survolé la rencontre / Alex Livesey - Danehouse/GettyImages

Dans ce classement, chaque seconde compte. Et ça, le rapide ailier l'a bien compris, la vitesse c'est son truc. 

Fort de deux victoires lors de cette phase de groupes, City s'avance sûr de lui face à l'Atalanta. Et c'est autour de l'heure de jeu que Sterling va prendre feu alors que Man City mène déjà 2-1.

Sur une passe de Phil Foden, l'international Anglais conclut d'une belle frappe pour mettre les siens à l'abri. Avec 1er but à la 58e minute.

Six minutes plus tard, les Italiens n'arrivent plus à suivre l'ancien des Reds qui y va de son doublé (64e). Il faut attendre cinq minutes de plus pour que Mahrez fasse une dernière fois briller son partenaire en lui délivrant un caviar (69e).

Sterling regarde sa montre. Deux secondes plus rapide que Cristiano.

4. Robert Lewandowski, 10 minutes et 24 secondes (Bayern Munich 4-0 Red Bull Salzbourg, 08/03/2022)

Robert Lewandowski
Robert Lewandowski a marqué l'histoire / Alex Grimm/GettyImages

10 minutes et 24 secondes. C'est le temps qui sépare son premier de son dernier but lors du huitième de finale retour de Ligue des Champions face au Red Bull Salzbourg, début mars.

Une prouesse à la hauteur du talent de Robert Lewandowski, sérieux prétendant au Ballon d'Or.

L'avant-centre du Bayern Munich avait ouvert le score dès la 12ème minute, avant de tripler son compteur et celui des Bavarois à la 23ème minute.

Bien aidé par deux pénalties qu'il a lui-même obtenu, le Polonais a fait sauter deux records : le record du triplé le plus rapide en phase à élimination directe de Ligue des Champions et le record du triplé le plus rapide après le coup d'envoi, en moins de 23 minutes. Monstrueux.

3. Robert Lewandowski, neuf minutes (Étoile Rouge 0-6 Bayern, 26/11/2019)

Robert Lewandowski
Jamais sans son ballon, RL9 / Srdjan Stevanovic/GettyImages

Fin novembre, le Bayern déjà assuré d'être qualifié en huitième de finale se déplace à Belgrade pour le compte de la cinquième journée. Large vainqueur 6-0, les Allemands n'ont fait que confirmer leur supériorité évidente.

Mais un homme va passer une soirée spéciale. Peu à son aise en première mi-temps, Robert Lewandowski va remettre les pendules à l'heure. Après avoir inscrit un penalty à la 53e minute, le Polonais va accélérer à l'heure de jeu avec deux nouveaux buts (60 et 64e).

On s'arrête là ? Eh bien non, l'infatigable avant-centre va ajouter un but à la 68e minute. Triplé en 9 minutes. Quadruplé en quatorze minutes. Du jamais vu.

A défaut d'être l'homme le plus rapide à inscrire trois buts, il est le plus rapide à en inscrire quatre.

2. Mike Newell, neuf minutes (Blackburn 4-1 Rosenborg, 06/12/1995)

BLACKBURN V ROSENBOR
Mike Newell avait permis à Blackburn de l'emporter / Gary M. Prior/GettyImages

Alors que les exploits que l'on vient de citer se sont tous déroulés lors des dernières années, on vous propose un retour dans le temps vers les années 1995.

Pour voir Blackburn en Ligue des Champions, il fallait de toute façon remonter un peu en arrière. Grâce à un but sur penalty d'Alan Shearer, les Anglais mènent 1-0 face aux Suédois de Rosenborg. Et puis Mike Newell va s'énerver.

A la 30ème minute, il inscrit son premier but. Rosenborg réduit l'écart dans la foulée, ce qui va pousser l'Anglais à accélérer.

37e minute, il redonne de la marge à son équipe en inscrivant son deuxième but personnel. Et c'est trois minutes plus tard qu'il va inscrire un triplé historique (40e). Le plus rapide de l'époque.

Bien que le buteur de Blackburn semble avoir mis un peu plus de temps que Lewandowski à inscrire ses trois buts (60e, 64e et 68e pour les buts de Lewandowski contre 30e, 37e et 40e pour les buts de Newell), il est classé avec le même temps que le Polonais sur le site de l'UEFA.

1. Bafétimbi Gomis, huit minutes (Dinamo Zagreb 1-7 Lyon, 07/12/2011)

Lyon's French forward Bafetimbi Gomis re
Bafetimbi Gomis avait infligé un calvaire à Zagreb / PHILIPPE DESMAZES/GettyImages

Cocorico, le joueur le plus rapide de l'histoire de la Ligue des Champions à avoir inscrit un triplé est français.

Buteur reconnu, Bafé passe la première période de ce match de poule sans avoir beaucoup de ballons à se mettre sous la dent. Il parvient tout de même à trouver le moyen d'égaliser juste avant la mi-temps (45e). Revenus du vestiaire avec d'autres intentions, Gomis et les siens vont offrir un spectacle offensif de toute beauté à leur public.

Plutôt pressé, l'attaquant va commencer la seconde période comme il a fini la première. Par un but (48e). Moins de quatre minutes plus tard, il inscrit son troisième but personnel (52e). Triplé en sept minutes. Personne n'a fait mieux jusqu'à présent.

Le Lyonnais inscrira un nouveau but, synonyme de quadruplé. Bien imité par ses coéquipiers qui vont passer six buts aux Croates rien que sur la deuxième mi-temps.

facebooktwitterreddit