Les TOPs

TOP 6 des exploits de l'Angleterre en compétition internationale

Adrien Barbet
L'Angleterre tient l'occasion de remporter son premier Euro face à l'Italie
L'Angleterre tient l'occasion de remporter son premier Euro face à l'Italie / Laurence Griffiths/Getty Images
facebooktwitterreddit

Avant sa finale face à l'Italie, retour sur les 6 plus gros exploits de l'Angleterre en compétition internationale.


6. Coupe du monde 1990

Gary Lineker
C'est dans cette Coupe du monde que Gary Lineker va prononcer l'une des phrases les plus mythiques du football / Getty Images/Getty Images

Cette Coupe du monde 1990 est entrée dans la mémoire des observateurs du football. Le parcours du Cameroun de Roger Milla marque particulièrement les esprits. L'Angleterre, équipe outsider réalise une très bonne compétition en terminant quatrième de ce mondial italien.

Après avoir terminé en tête de son groupe, la formation anglaise écarte la Belgique en huitième puis le Cameroun en quart dans un match épique. En demi-finale, les Anglais s'inclinent lors de la séance de tirs au but contre les Allemands.

C'est à la fin de ce match que Gary Lineker prononcera une phrase déformait mythique sur la Mannschaft. "Le football est un sport simple : 22 hommes courent après un ballon pendant 90 minutes, et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne", avait confié l'attaquant, frustré après la défaite.

5. L'Euro 1968

Bobby Charlton
Bobby Charlton était la star de l'Angleterre dans les années 60 / Getty Images/Getty Images

Après la première place lors du groupe 8 des éliminatoires et la victoire contre l'Espagne, l'Angleterre se qualifie pour la phase finale de l'Euro 1968. Deux ans après son sacre mondial, les Anglais partent comme favoris face à la Yougoslavie.

Dans un match très fermé, à quatre minutes de la fin de la rencontre, l'attaquant mythique de l'Étoile Rouge de Belgrade et meilleur buteur de la compétition, Dragan Džajić, crucifie les Three Lions, aux portes d'une deuxième finale consécutive.

Bobby Charlton et les siens iront battre l'Union Soviétique pour s'offrir une belle troisième place lors de ce championnat d'Europe des Nations.

4. Le parcours en Coupe du monde 2018

Gareth Southgate
Gareth Southgate a prouvé qu'il était bien l'homme de la situation côté Angleterre / Michael Regan/Getty Images

Malgré une génération dorée lors des années 2000, l'Angleterre n'arrive pas à être performante sur la scène internationale. Le début de la décennie 2010 est également très mauvais. Mais lors de la Coupe du monde 2018 en Russie, Gareth Southgate insuffle un renouveau aux Anglais, considérés comme des éternels perdants.

L'Angleterre terminera quatrième de la compétition sans avoir brillé face aux grosses équipes comme la Croatie ou la Belgique mais le peuple anglais souligne le bon état d'esprit de l'équipe. Un indicateur révélateur pour l'Euro 2020.

3. Troisième place à l'Euro 96

Paul Gascoigne
Paul Gascoigne auteur d'une volée exceptionnelle face à l'Ecosse / Stu Forster/Getty Images

Cet Euro 96 se déroule en Angleterre et les Three Lions comptent bien remporter leur premier titre européen. Après avoir terminé aisément première de son groupe, l'Angleterre affronte l'Espagne en quart, face à qui elle triomphe difficilement au tirs au but.

En demi-finale, les Anglais sont une nouvelle fois opposés à la terrible équipe allemande, qui comme en 1990, viendra à bout de l'Angleterre lors de la séance de penaltys. Une nouvelle cruelle désillusion pour les Lions qui n'arrivent définitivement pas à battre l'Allemagne.

2. L'épopée de l'Euro 2020

Harry Kane, Phil Foden
L'Angleterre va défier l'Italie, dimanche 11 juillet en finale de l'Euro / Laurence Griffiths/Getty Images

Comme chaque début de compétition, l'Angleterre est annoncée comme un prétendant au titre.

Si certains sont sceptiques, les Three Lions vont monter en puissance au fur et à mesure du tournoi en écartant leur bourreau de toujours, l'Allemagne, l'Ukraine d'Andreï Chevtchenko et la sensation de l'Euro 2020, le Danemark, en prolongations.

Emmenée par Harry Kane et Sterling, l'Angleterre se présente face à l'Italie avec, plus que jamais, une chance d'enfin remporter cette coupe tant désirée pour la Perfide Albion.

1. Titre mondial en 1966

Bobby Moore, Martin Peters, Geoff Hurst, Ray Wilson, George Cohen, Bobby Charlton
L'Angleterre remporte son unique titre en 1966 / Evening Standard/Getty Images

Le plus grand moment du football anglais. La Coupe du monde 1966 se déroule en Angleterre et rassemble les meilleurs pays au monde ainsi que plus d'un million et demi de spectateurs tout au long de la compétition.

L'Angleterre est intraitable dans son jardin et vient à bout de plusieurs grandes nations comme la France, l'Uruguay, le Mexique, l'Argentine et le Portugal d'Eusebio. En finale, face à l'Allemagne de l'Ouest d'Uwe Seeler, l'Angleterre a plus de mal et concède la prolongation après un match spectaculaire 2-2.

À la101e minute, l'attaquant de West Ham, Geoffrey Hurst, envoie une frappe sèche qui rebondit sur la barre puis sur la ligne de but. À la surprise générale, l'arbitre valide le but malgré la contestation allemande.

Hurst ira inscrire un triplé à la dernière minute du match pour offrir le titre à l'Angleterre. Un titre qui sera discuté par la presse étrangère après ce fait de jeu litigieux.

facebooktwitterreddit