Euro 2020

TOP 5 des hymnes à suivre impérativement pendant l'Euro 2020

Baptiste Blanchard
Les Italiens chantent toujours à gorge déployée pendant leur hymne.
Les Italiens chantent toujours à gorge déployée pendant leur hymne. / Claudio Villa/Getty Images
facebooktwitterreddit

Hymnes et football ont toujours été étroitement liés. Avec l'Euro, c'est l'occasion de faire un top subjectif des hymnes à suivre impérativement pendant la compétition.


1. Écosse

"Flower of Scotland" est l’hymne national de l’Écosse. Il a succédé au plus ancien "Scotland the Brave". La chanson a été composée par Roy Williamson du groupe folklorique "The Corries" dans les années 1960.

Il fut utilisé pour la première fois par des supporters écossais de l’équipe de rugby des Lions britanniques lors de leur tournée en Afrique du Sud en 1974.

C’est en 1990, qu’il est utilisé pour la première fois lors d’une rencontre officielle. Un bel hymne à écouter sans modération !

2. Italie

Il canto degli Italiani (ou Il canto degl'Italiani) (en français : "Le Chant des Italiens") est l'hymne national de l'Italie. Connu en Italie sous le nom d'Inno di Mameli ("Hymne de Mameli"), il est aussi nommé Fratelli d'Italia ("Frères d'Italie").

Il n'est pleinement officiel que depuis le 15 novembre 2005, bien qu'ayant un statut provisoire dûment reconnu par la République depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Cet hymne est né à Gênes à l'automne 1847. Son auteur, Goffredo Mameli, était un jeune étudiant patriote de 20 ans.

Grands patriotes, les Italiens chantent toujours leur hymne à gorge déployée, quitte à en faire un peu trop !

3. Angleterre

Le fameux "God save the queen" est un symbole patriotique du Royaume-Uni. Cet hymne a pourtant été écrit par une Française, madame de Brinon, composé par un Italien, Jean-Baptiste Lully et popularisé par un Allemand, Georg Friedrich Haendel.

Il doit sa naissance à une blessure... au postérieur de Louis XIV. Une fistule anale a de facto fait son apparition sur le derrière du roi de France en 1686 et c'est le barbier de Louis XIV, Charles-François Félix qui effectue l'opération.

Suite au succès de l'opération royale, l'hymne est donc écrit et Haendel, alors habitant à Londres, popularise le texte en Angleterre, où il deviendra l'hymne officiel en 1745.

4. Espagne

Le plus vieil hymne national d'Europe ! L’hymne a été posé sur papier en 1761 dans un recueil intitulé "Le livre des sonneries de l'infanterie espagnole" par Manuel de Espinosa, sous le nom de"La Marcha Granadera"(La Marche des grenadiers).

La Marcha Granadera est alors jouée pour les cérémonies officielles marquées par la présence de la famille royale. Peu à peu les Espagnols l’ont adopté et l’ont rebaptisé Marcha Real (Marche royale). Il est adopté officiellement par le Roi Charles III en 1770.

5. Russie

Avec son nom imprononçable (Gossoudarstvennyï gimn Rossiïskoï Federatsii), l’hymne russe fait partie des plus beaux hymnes de l’Euro !

La musique, écrite par Aleksandr Aleksandrov, a été composée dans un premier temps pour l’hymne de l’Union soviétique puis a été repris en 2000 par le président Vladimir Poutine comme hymne officiel de la Russie.

La force de cet hymne et sa puissance mélodique en font un incontournable des chants à écouter pendant cet Euro !

facebooktwitterreddit