Coupe du Monde 2022

Top 30 des défenseurs centraux à la Coupe du monde

Julien  Sournies
Koulibaly, Van Dijk et Hernandez sont dans notre classement des meilleurs défenseurs centraux du monde.
Koulibaly, Van Dijk et Hernandez sont dans notre classement des meilleurs défenseurs centraux du monde. /
facebooktwitterreddit

La Coupe du monde 2022 au Qatar va débuter dans un peu moins de trois mois (21 novembre - 18 décembre). L'heure est venue de vous plonger dans l'ambiance de cette Coupe du monde totalement inédite. Pour l'occasion, la rédaction de 90min a décidé de vous concocter un Top 30 des meilleurs défenseurs centraux de ce Mondial qatari.

30. Dayot Upamecano (France)

Dayot Upamecano
Dayot Upamecano avec les Bleus. / John Berry/GettyImages

Titulaire indiscutable avec le Bayern Munich, Dayot Upamecano impressionne. Cependant, l'ancien de Leipzig éprouve beaucoup plus de difficultés sous le maillot frappé du coq. À ce stade, n'importe quel joueur pourrait se voir attribuer la confiance de Didier Deschamps. Son début de saison convaincant avec le club bavarois pourrait jouer en sa faveur.

29. Ben White (Angleterre)

Benjamin White
Ben White avec l'Angleterre. / James Williamson - AMA/GettyImages

Replacé dans le couloir droit avec les Gunners en ce début de saison, Ben White séduit et prouve une fois de plus sa polyvalence. Malheureusement, il se retrouve barré par la concurrence avec les Three Lions. Cependant, il pourrait bel et bien avoir sa carte à jouer, au vu des prestations mitigées fournies par ses camarades de sélection. À l'heure actuelle, il fait sans aucun doute partie des meilleurs défenseurs anglais.

28. Pepe (Portugal)

Pepe
Pepe avec le Portugal. / RvS.Media/Basile Barbey/GettyImages

L'inépuisable Pepe a encore de beaux restes. Malgré ses 39 printemps, l'ancien madrilène continue de performer au plus haut niveau avec le FC Porto, notamment grâce à sa roublardise et l'intelligence de ses placements. Même s'il n'est pas garanti d'avoir sa place titulaire lors du Mondial qatari, son influence dans le vestiaire est, quant à elle, indispensable.

27. William Saliba (France)

William Saliba
William Saliba avec la France. / John Berry/GettyImages

Sorti d'une saison pleine à l'OM, William Saliba est actuellement en train de récidiver avec les Gunners. Véritable patron de la défense londonienne depuis le début de saison, il ne cesse de monter en puissance mais également en maturité. Même problème que Konaté, la concurrence en défense centrale fait rage.

26. Fikayo Tomori (Angleterre)

Fikayo Tomori
Fikayo Tomori avec l'Angleterre. / Sebastian Frej/MB Media/GettyImages

Brillant avec l'AC Milan la saison dernière, Fikayo Tomori a logiquement été appelé au dernier rassemblement de Gareth Southgate. Il a sans aucun doute été l'un des grands artisans du Scudetto glané par les Rossoneri. Même s'il n'a disputé que de peu de minutes avec les Three Lions, Tomori représente clairement l'avenir de la sélection.

25. Ibrahima Konaté (France)

Ibrahima Konate
Ibrahima Konaté avec les Bleus. / James Williamson - AMA/GettyImages

Même s'il n'est pas amené à jouer immédiatement les premiers rôles avec Liverpool, Ibrahima Konaté n'en reste pas moins un joueur au potentiel démesuré. Ses bonnes prestations lui ont valu d'être appelé au dernier rassemblement de Didier Deschamps. Cependant, comme la majeure partie des joueurs à son poste, il fait les frais d'une concurrence rude.

24. Andreas Christensen (Danemark)

Andreas Christensen
Andreas Christensen avec le Danemark. / James Williamson - AMA/GettyImages

Arrivé au Barça cet été, Andreas Christensen joue déjà les premiers rôles sous Xavi. Ses bonnes qualités à la relance et sa bonne lecture du jeu, lui valent de jouer également les têtes d'affiches avec la sélection danoise. Autant capable d'évoluer dans l'axe que sur le côté droit, sa polyvalence et son expérience représentent un atout non-négligeable dans une formation qui ne cesse de s'améliorer.

23. Eric Garcia (Espagne)

Eric Garcia
Eric Garcia avec l'Espagne. / Alex Caparros/GettyImages

Du haut de ses 21 ans, Eric Garcia se retrouve déjà cantonné dans l'arrière-garde du FC Barcelone. Des performances extraordinaires pour son jeune âge, qui lui ont valu d'être appelé avec la Roja. Sa présence au Qatar ne devrait faire aucun doute.

22. Simon Kjaer (Danemark)

Simon Kjaer
Simon Kjaer avec le Danemark. / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

Même s'il a passé la deuxième moitié de saison dernière blessé, Simon Kjaer reste tout de même un véritable leader sur et en dehors du terrain. Cet hiver lors du Mondial au Qatar, la présence du capitaine incontesté sera requise.

21. Stefan de Vrij (Pays-Bas)

Stefan De Vrij
Stefan de Vrij avec les Pays-Bas. / BSR Agency/GettyImages

Depuis son arrivée du côté de l'Inter Milan à l'été 2018, Stefan de Vrij s'est révélé comme un pilier de la défense lombarde. Or, en sélection c'est plus compliqué pour l'ancien du Feyenoord, notamment en raison de la forte concurrence à son poste (De Ligt, van Dijk, Aké). Tout dépendra donc du dispositif employé par Louis van Gaal au Mondial. Si le technicien batave privilégie une défense à trois, alors de Vrij sera normalement titularisé. Cependant, rien n'est moins sûr.

20. Cristian Romero (Argentine)

Cristian Romero
Cristian Romero avec l'Argentine. / Soccrates Images/GettyImages

Malgré ses multiples petits pépins physiques, Cristian Romero n'en reste pas moins un défenseur fiable. Étincelant lors de son passage à l'Atalanta, le défenseur de 24 ans a éprouvé quelques difficultés d'adaptation lors de ses premiers mois à Tottenham. Néanmoins, ce transfert lui a permis de franchir un cap puisqu'il a immédiatement été sélectionné par l'Argentine.

19. John Stones (Angleterre)

John Stones
John Stones avec l'Angleterre. / Visionhaus/GettyImages

Durant l'absence d'Aymeric Laporte, c'est John Stones qui assure l'intérim dans la défense des Skyblues. Même s'il éprouve quelques difficultés, l'Angleterre peut toujours compter sur lui en sélection. Précieux dans le système de jeu de Gareth Southgate, il peut faire partie des tous meilleurs lorsqu'il est en forme. Le manque de régularité est certainement son point faible.

18. Niklas Süle (Allemagne)

Niklas Suele
Niklas Süle avec l'Allemagne. / Marvin Ibo Guengoer - GES Sportfoto/GettyImages

Moins en vue la saison dernière au Bayern Munich, notamment en raison de la forte concurrence à son poste, Niklas Süle n'en est pas moins un pilier dans le dispositif d'Hansi Flick en sélection. Dorénavant du côté de Dortmund, le puissant Niklas Süle a toutes les cartes en mains pour engranger de la confiance à l'approche du Mondial.

17. Aymeric Laporte (Espagne)

Aymeric Laporte
Aymeric Laporte avec l'Espagne / Stuart Franklin/GettyImages

En ce début de saison, l'absence d'Aymeric Laporte se fait clairement remarquer du côté de Manchester City. Blessé depuis plus de trois mois, l'international espagnol est attendu pour faire son retour sur les terrain très prochainement. Une bonne nouvelle pour les champions d'Angleterre mais également pour la Roja. S'il parvient à retrouver son meilleur niveau suite à ce pépin au genou, Aymeric Laporte devrait retrouver sa place habituelle au sein de la charnière centrale ibérique.

16. Raphaël Varane (France)

Raphael Varane
Raphaël Varane avec les Bleus. / John Berry/GettyImages

Raphaël Varane semble retrouver des couleurs à Manchester United. À l'image de son équipe la saison dernière, le champion du Monde 2018 a quelque peu déçu. Mais depuis le début de ce nouvel exercice, l'international tricolore performe et s'est même permis de retrouver une place de titulaire, jusqu'ici perdue au profit de Lisandro Martinez.

15. Lisandro Martinez (Argentine)

Lisandro Martinez
Lisandro Martinez avec l'Argentine. / Juan Manuel Serrano Arce/GettyImages

Après avoir mis tout le monde d'accord avec les Red Devils, Lisandro Martinez est clairement l'une des rares satisfactions mancuniennes. Polyvalent, il est autant capable d'évoluer dans l'axe que sur le couloir gauche. En constante progression depuis son arrivée sur le Vieux continent, Lisandro Martinez est sans aucun doute l'une des révélations de ces dernières années à son poste.

14. Jose Gimenez (Uruguay)

Jose Gimenez
Jose Gimenez avec l'Uruguay. / Pool/GettyImages

À l'image de l'Atlético de Madrid la saison passé, le solide Jose Gimenez a lui-aussi été en-dessous de ses standards habituels. Néanmoins, du haut de ses 27 ans, le défenseur uruguayen a déjà prouvé qu'il faisait partie des meilleurs joueurs à son poste lorsqu'il est en jambes. Surtout qu'avec la Celeste il n'a que rarement déçu.

13. Presnel Kimpembe (France)

Presnel Kimpembe
Presnel Kimpembe avec les Bleus. / John Berry/GettyImages

Au fil des années, l'importance de Presnel Kimpembe au PSG se fait de plus en plus ressentir, jusqu'à devenir une référence à son poste. Défenseur au profil agressif et solide, Presko fait le bonheur du PSG, et ce, malgré les nombreuses critiques fusant autour de lui ces dernières années. Même en sélection, le titi parisien voit son temps de jeu augmenter.

12. Ronald Araujo (Uruguay)

Ronald Araujo
Ronald Araujo avec l'Uruguay. / Omar Vega/GettyImages

Le FC Barcelone semble avoir enfin trouvé le défenseur central tant recherché. Le jeune uruguayen de 23 ans apporte beaucoup de sérénité et surtout la solidité dans une défense barcelonaise à la traîne depuis des années. Au-dessus de ses autres coéquipiers en défense, il impressionne et possède encore une grande marge de progression. Avec Jose Gimenez à ses côtés, l'Uruguay a de quoi se rassurer.

11. Matthijs de Ligt (Pays-Bas)

Matthijs De Ligt
Matthijs de Ligt avec les Pays-Bas; / James Williamson - AMA/GettyImages

Même s'il s'est montré plutôt discret à la Juventus ces dernières années, Matthijs de Ligt pourrait bien retrouver de sa superbe au Bayern Munich. Même s'il n'est pas encore un titulaire indiscutable au sein du club bavarois, il n'en reste pas moins l'un des meilleurs défenseurs de sa génération. Son expérience malgré son jeune âge dans l'arrière-garde batave sera plus que déterminante à l'approche du Mondial.

10. Thiago Silva (Brésil)

Thiago Silva
Thiago Silva avec le Brésil. / Michael Reaves/GettyImages

Malgré ses 37 printemps, Thiago Silva n'en reste pas moins un titulaire indiscutable en club (Chelsea) comme en sélection. Cette progression incessante au fur et à mesure des années, n'est pas sans rappeler son ancien coéquipier au PSG et à l'AC Milan : Zlatan Ibrahimovic. Même si sa place de titulaire au sein de l'arrière-garde brésilienne pourrait être remise en jeu cet hiver, son expérience est, quant à elle, précieuse pour une sélection rajeunie.

9. Pau Torres (Espagne)

Pau Torres
Pau Torres avec l'Espagne. / Eurasia Sport Images/GettyImages

La saison dernière, Villarreal a connu sa plus grande saison européenne avec une demi-finale de Ligue des champions. Ce parcours est en effet dû à une très bonne défense représentée notamment par Pau Torres. Le défenseur de 25 ans fait les beaux jours du sous marin jaune aux côtés du vétéran Raul Albiol. Il a passé un cap cette saison, ce qui lui vaut d’être sélectionné régulièrement avec la Roja.

8. Jules Koundé (France)

Jules Kounde
Jules Koundé avec la France. / John Berry/GettyImages

Du haut de ses 23 printemps, Jules Koundé s'est déjà imposé comme l'un des meilleurs défenseurs de la planète football. Véritable leader au Séville FC la saison dernière, ses débuts cette année avec le Barça sont grandement attendus. En revanche, il n'est pas certains de le voir jouer les premiers rôles avec les Bleus. Nous connaissons désormais la philosophie de Didier Deschamps qui consiste à composer avec des cadres d'expériences. À voir.

7. Marquinhos (Brésil)

Marquinhos
Marquinhos avec le Brésil. / Hiroki Watanabe/GettyImages

Comme énoncé précédemment, Marquinhos aura fort à prouver avec le PSG en attendant le Mondial. Même s'il ne semble pas à son meilleur niveau, "Marqui" reste tout de même une valeur sûre et le pilier indétrônable du club de la capitale . Avec son esprit de guerrier, nul doute qu'il donnera corps et âmes pour jouer les premiers rôles au Qatar.

6. Eder Militao (Brésil)

Eder Militao
Eder Militao avec le Brésil. / Masashi Hara/GettyImages

Cet hiver, Eder Militao pourrait bel et bien bousculer la hiérarchie. Sorti d'une saison tout bonnement incroyable au Real Madrid, avec un doublé championnat - LDC, il a sans aucun doute réalisé la meilleure saison de sa carrière. S'il surfe sur cette bonne dynamique, il pourrait bien détrôner Thiago Silva ou Marquinhos, moins en forme actuellement, au sein de la défense centrale brésilienne.

5. Lucas Hernandez (France)

Lucas Hernández
Lucas Hernandez avec la France. / Eurasia Sport Images/GettyImages

Le réservoir de défenseurs centraux en Équipe de France est vaste. À l'heure actuelle, Lucas Hernandez est sûrement le meilleur d'entre-eux. Indéboulonnable au Bayern Munich, l'ancien de l'Atlético de Madrid semble au pic de sa forme. Autant performant dans le couloir gauche que dans l'axe, il représente un atout de poids pour Didier Deschamps.

4. Kalidou Koulibaly (Sénégal)

KALIDOU KOULIBALY
Kalidou Koulibaly avec le Sénégal. / Visionhaus/GettyImages

Figurant parmi les nations "mineures" de cette Coupe du monde, le Sénégal est pourtant loin d'être en reste. Avec le génie Sadio Mané devant, et le roc Kalidou Koulibaly derrière, les Lions de la Teranga pourraient avoir leur carte à jouer cet hiver. Cadre du Napoli pendant de nombreuses années, Kalidou Koulibaly est une valeur sûre. Désormais à Chelsea, sa première grosse écurie européenne, le défenseur de 31 ans pourrait encore progresser.

3. Ruben Dias (Portugal)

Portugal v Serbia - 2022 FIFA World Cup Qualifier
Ruben Dias avec le Portugal; / Gualter Fatia/GettyImages

Impressionnant lors de ses débuts à Benfica, Ruben Dias a véritablement franchi un cap depuis son arrivée du côté de Manchester City à l'été 2020. Dès sa première année dans l'élite anglaise, il a été nommé "Footballer de l'année". Désormais patron de la défense mancunienne, Ruben Dias enchaîne les masterclass et n'est pas prêt de céder sa place de titulaire.

2. Antonio Rüdiger (Allemagne)

Antonio Ruediger
Antonio Rüdiger avec l'Allemagne. / Marvin Ibo Guengoer - GES Sportfoto/GettyImages

Depuis près de trois saisons, Antonio Rüdiger affiche des performances de qualité. Auteur de deux derniers exercices tout bonnement remarquables chez les Blues, avec notamment une C1 remportée, l'ancien de la Roma a suscité l'intérêt de nombreuses écuries prestigieuses. Désormais au Real Madrid, l'international allemand continuera sans aucun doute de monter en puissance.

1. Virgil van Dijk (Pays-Bas)

Virgil Van Dijk
Virigil van Dijk avec les Pays-Bas. / BSR Agency/GettyImages

Certes, Virigil van Dijk semble moins fringants en ce début de saison. Mais il n'en reste pas moins un roc de renom. Grand patron de la défense des Reds depuis son arrivée en janvier 2018, le défenseur batave ne cesse d'impressionner au fil des années. Il est sans aucun doute le meilleur défenseur central au monde actuellement.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce sixième épisode avec Davy DiamantQuentin GespAlexis Amsellem, on va établir notre Top 3 des meilleurs coups mercato de l’été ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit