Coupe du Monde 2022

Top 23 des meilleurs latéraux droits de la coupe du Monde

Emmanuel Lanoe
Kyle Walker, Jonathan Clauss et Achraf Hakimi sont attendus à la Coupe du monde.
Kyle Walker, Jonathan Clauss et Achraf Hakimi sont attendus à la Coupe du monde. /
facebooktwitterreddit

Poste qui s’est énormément développé dans le football moderne, les latéraux font dorénavant partie intégrante des mouvements offensifs des équipes. Simplement défenseurs dans une arrière garde à quatre ou alors pistons quand il y a trois défenseurs centraux, la vitesse, l’endurance, la technique et la précision sont de rigueur pour ce poste qui ne cesse de prendre de l’importance.

23. Thilo Kehrer

FBL-EUR-NATIONS-HUN-GER
Thilo Kehrer a rejoint West Ham pour retrouver du rythme en vu de la coupe du monde. / FERENC ISZA/GettyImages

Si il lui est arrivé de jouer latéral droit,  Thilo Kehrer n’est pas fait pour évoluer sur un côté. Plutôt lent pour jouer sur un couloir et peu explosif, l’Allemand a du mal en un contre un face à des ailiers rapides à l’instar de sa finale de Ligue des Champions face à Coman.

L’ancien joueur du PSG est plus à l’aise quand il est question d’évoluer dans l’axe droit d’une défense à cinq. Parti à West Ham cet été, l’ancien espoir espère retrouver du rythme pour le mondial.

22. Thomas Meunier

Thomas Meunier
Thomas Meunier espère rapidement retrouver du rythme pour être prêt au mois de novembre. / Visionhaus/GettyImages

L’ancien joueur du Paris Saint-Germain n’est plus le titulaire indiscutable avec les Diables Rouges. Grand et rapide, Thomas Meunier a longtemps fait partie des valeurs sures à son poste et a toujours apporté offensivement.

Blessé une longue période lors de la seconde partie de saison, il espère enchainer les matchs et être titulaire à la coupe du Monde.

21. Kevin Mbabu

Kevin Mbabu
Le nouveau latéral de Fulham n'est pas sur de débuter le mondial titulaire. / Gualter Fatia/GettyImages

Tout juste arrivé cet été chez le promu anglais de Fulham après trois saisons pleines en Allemagne avec Wolfsburg, le Suisse commence doucement son adaptation dans son nouveau championnat.

Avec Widmer, ils sont les deux latéraux à se disputer la place de titulaire en sélection. Très explosif et offensif avec un gros coffre, Kevin Mbabu peut parfois laisser des trous derrière lui et mettre son équipe en danger.

20. Sergino Dest

Sergiño Dest
Sergino Dest a préféré quitter le Barça même si ça place de titulaire en sélection est actée. / Brett Carlsen/GettyImages

Titulaire avec les Etats-Unis, c’est plus compliqué pour l’Américain au FC Barcelone. Dest connaît quelques absences dans le marquage et sur ses placements, qu’il arrive à compenser par moment avec sa vitesse.

Totalement mis de côté après l’arrivée de Xavi, il va essayer de retrouver du rythme et du temps de jeu au Milan AC où il sera en concurrence avec les Italiens Florenzi et Calabria.  

19. Youssouf Sabaly

Youssouf Sabaly
Youssouf Sabaly reste le titulaire en sélection malgré son faible nombre de minutes jouées en club. / Visionhaus/GettyImages

S’il n’est pas titulaire en club, Youssouf Sabaly reste le latéral droit de la sélection sénégalaise. Dans le dispositif de son pays, le joueur du Bétis Séville évolue latéral droit dans une défense à quatre.

Très souvent propre dans ses interventions il lui arrive de se faire prendre de vitesse face aux ailiers dynamiques et explosifs. Son gros souci pour cette coupe du Monde va être le rythme, puisqu’il n’a toujours pas disputé la moindre minute avec son club.

18. Timothy Castagne

Belgium v Poland: UEFA Nations League - League Path Group 4
Comme en club, le latéral n'hésite pas à se projeter. / Isosport/MB Media/GettyImages

Après avoir épaté l'Europe avec le maillot de l'Atalanta Bergame, Timothy Castagne a rejoint le championnat anglais et Leicester où il n'a pas tardé à s'imposer en club puis en sélection.

Le piston va très vite trouver ses pairs en Premier League. Même s’il est plus souvent utilisé en tant que latéral, le Belge ne manque pas d’attaquer et de se projeter dans la surface adverse. Cette année il vit un début de saison compliqué avec les Foxes où il joue un peu moins.

17. Benjamin Pavard

Benjamin Pavard
S'il est titulaire au Bayern, Benjamin Pavard à plus de concurrence en sélection. / James Williamson - AMA/GettyImages

Il a été pendant très longtemps le latéral droit titulaire en équipe de France. Que ce soit à la Coupe du Monde ou à l’Euro, il était le choix numéro un de Didier Deschamps.

Initialement positionné dans l’axe, il occupe dorénavant le couloir en club et en sélection. Plutôt lent, il compense avec un très bon jeu de tête et un bon positionnement, même s’il lui arrive d’être en retard.

16. Hamari Traoré

Hamari Traoré, Khassa Camara
Ici face au joueur de la Mauritanie, Khassa Camara, le latéral de Rennes n'hésite pas à amener le danger dans le camp adverse. / Visionhaus/GettyImages

Il est l’un des meilleurs latéraux de Ligue 1 et le capitaine du Stade Rennais. Hamari Traoré dispose d’une accélération et d’une explosivité exceptionnelles. Il multiplie lui aussi les courses sur son côté et n’hésite pas à monter jusqu’à la surface adverse.

Il est l’un des éléments forts de son club et sa sélection. Sauf énorme surprise ou pépin physique, il sera le titulaire à son poste, une valeur sure.

15. Dani Carvajal

Marco Asensio, Dani Carvajal
Dani Carvajal avec son partenaire de sélection et de club, Marcos Asencio. / Quality Sport Images/GettyImages

S’il était l’un des meilleurs latéraux du monde il y a quelques années, Dani Carvajal a connu une baisse de régime. Que ce soit au Real Madrid ou avec la sélection, le défenseur n’est plus le titulaire indiscutable.

Longtemps blessé, l’Espagnol n’est plus toujours capable de répondre présent lors des grands rendez-vous. Il reste malgré tout un excellent centreur et passeur, mais il est difficile pour lui de maintenir des courses à haute intensité.

14. Daniel Alves

FBL-JPN-BRA
Daniel Alves est dorénavant le capitaine de la Seleçao. / CHARLY TRIBALLEAU/GettyImages

Il est sans aucun doute l’un des meilleurs de l’histoire à son poste. Daniel Alves a pendant longtemps été un exemple au poste de latéral. Bien qu’il ne soit plus aussi rapide qu’avant, le Brésilien a conservé sa qualité technique, de centre et de passe qui restent au-dessus de la moyenne.

S’il peut se retrouver en difficulté face à un joueur rapide, il a su compenser sa perte de vitesse par son placement au fil des années.

13. Hans Hateboer

Hans Hateboer
Même si il lui arrive de jouer, Hans Hateboer n'est pas le titulaire de la séléection hollandaise. / BSR Agency/GettyImages

Il faisait partie des révélations de l’Atalanta Bergame en Ligue des Champions, le Hollandais est un piston pur. Grand et rapide pour son gabarit il ne cesse d’apporter son soutient aux offensives.

Bien qu’il soit un atout, il n’a pas joué une seule minute lors de l’Euro 2020 et le sélectionneur lui préfère Dumfries, mais au vu des formes récentes des deux joueurs tout est encore jouable pour l’ancien du FC Groningue.

12. Takehiro Tomiyasu

Takehiro Tomiyasu
Takehiro Tomiyasu, titulaire indiscutable avec le Japon. / Dean Mouhtaropoulos/GettyImages

Il était la bonne surprise de la première partie de saison de Premier League l’an dernier. Arrivé de Bologne pour une vingtaine de millions d’euros Tomiyasu a bien enchainé les matchs avant de se blesser.

S’il est rapide et discipliné le Japonais n’hésite pas à se projeter et apporter du danger dans la surface adverse. Il devra tout de même prendre la place de Ben White en club, replacé à droite depuis le retour de Saliba à Arsenal.

11. Denzel Dumfries 

Denzel Dumfries
Dumfries est l'une des révélations de l'Euro 2020. / Alex Pantling/GettyImages

Titulaire au poste de piston avec la sélection des Pays-Bas, Denzel Dumfries s’est particulièrement révélé lors du dernier Euro en inscrivant deux buts sur les quatre rencontres de son pays.

Depuis il s’est engagé avec l’Inter Milan et à réaliser un premier exercice encourageant avec cinq réalisations et autant de passes décisives en 33 matchs de Serie A. Mais le Néerlandais doit gagner en régularité surtout d’un point de vue défensif.

10. Matty Cash

Matty Cash
Sélectionné depuis moins d'un an, Matty cash est déjà titulaire indiscutable avec la Pologne. / PressFocus/MB Media/GettyImages

Il a connu sa première sélection en 2021, après avoir obtenu la nationalité polonaise en octobre, le défenseur droit est appelé dès le mois de novembre avec la Pologne et joue toute la rencontre face à la Suède lors des barrages de qualification de la coupe du Monde.

Plutôt grand, le latéral excelle dans l’intensité et l’énergie qui met dans ses gestes, défensifs mais surtout offensifs. Arrivé à Aston Villa en 2020, il n’a jamais laissé sa place de titulaire.

9. César Azpilicueta  

César Azpilicueta
Défenseur central en club et latéral en sélection, Azpilicueta est utile de par sa polyvalence. / Eurasia Sport Images/GettyImages

 Il alterne avec Dani Carvajal sur le côté droit de la Roja. L’ancien joueur de l’OM a connu tous les postes en club : piston/latéral droit et gauche ainsi que défenseur central. Une polyvalence qui l’a fait progresser dans son jeu avec ou sans le ballon.

Bien qu’il ne soit plus aussi rapide qu’il y a dix ans, lors de sa signature à Chelsea, l’Espagnol a nettement amélioré sa vision du jeu et son anticipation sans perdre son agressivité face à ses adversaires. S’il n’est pas titulaire indiscutable avec les Blues il devrait y prétendre avec l’Espagne.

8. Tariq Lamtey

Tariq Lamptey
Après avoir choisi le Ghana comme nationalité sportive, Tariq Lamptey pourrait briller à la Coupe du monde / Bryn Lennon/GettyImages

C'est l'un des joueurs les plus explosifs au poste de latéral droit. Relégué sur le banc en ce début de saison, Tariq Lamptey est l'un des joueurs les plus intéressants à son poste.

Très porté sur l'offensive, l'anglo-ghanéen pourrait bien se faire remarquer lors de ce Mondial 2022.

7. Jonathan Clauss

Jonathan Clauss
Jonathan Clauss est le piston droit des Bleus pour le mondial / James Williamson - AMA/GettyImages

Révélation de la Ligue 1 lors de ses deux premières saisons et membre du 11 de l’année à chaque fois, Jonathan Clauss est probablement le futur titulaire du couloir droit des Bleus pour le mondial au Qatar.

Très bon centreur et habile techniquement, il est extrêmement actif sur son côté et multiplie les courses, peut-être un peu trop, où il a parfois du mal à enchaîner. Il reste tout de même un piston avant d’être un latéral.

6. Nahuel Molina

Nahuel Molina
Molina pourrait être l'une des révélations du mondial au Qatar. / MB Media/GettyImages

Révélation de la Serie A l’an dernier avec l’Udinese l’Argentin est lui aussi extrêmement porté vers l’avant. Avec ses sept buts l’année dernière il s’est fait remarquer et a pu s’engager avec l’Atlético de Madrid cet été.

S’il s’est fait exclure dès la deuxième journée, Molina reste un atout pour la saison à venir des Colchoneros avec sa qualité de percussion et l’énergie qu'il met dans son jeu.

5. Kyle Walker

FBL-EURO-2020-2021-MATCH07-ENG-CRO
Kyle Walker comptabilise 68 sélections avec l'Angleterre. / JUSTIN TALLIS/GettyImages

Titulaire depuis plus de dix ans en Premier League, Kyle Walker a tout fait depuis son arrivée à Manchester City en 2017. Latéral droit, puis défenseur central droit et enfin piston, l’Anglais excelle partout.

Avec sa vitesse et sa puissance, il est l’un des meilleurs pour défendre en un contre un, et possède un très bon jeu de tête. A 32 ans, il fait encore partie des références à son poste.  

4. Achraf Hakimi

Achraf Hakimi
Hakimi est l'un des meilleurs latéraux au monde. / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

Il ne s’arrête plus de progresser depuis son passage au Borussia Dortmund, utilisé dans une défense en tant que piston à l’Inter où son entente avec Romelu Lukaku fait des merveilles en Italie au point de remporter le Serie A.

Aligné défenseur droit avec Mauricio Pochetinno lors de son arrivée au PSG, le Marocain connaît plus de difficultés, avant de revivre avec Christophe Galtier cette saison dans une défense à cinq (deux buts et deux passes décisives en sept matchs). Très rapide, adroit pour les centres ou devant le but, il peut encore progresser défensivement.

3. Joao Cancelo

João Cancelo
D'habitude à gauche en club, Cancelo évolue sur le couloir droit en sélection. / Eurasia Sport Images/GettyImages

Titularisé à gauche avec Pep Guardiola, Joao Cancelo évoluera à droite pendant la coupe du Monde au Qatar dans une défense à quatre.

Habile des deux pieds, bon dribbleur et capable d’éliminer en un contre un, le Portugais est un réel plaisir à voir jouer, capable d’offrir des caviars dans n’importe quelle position, il doit tout de même encore progresser défensivement où il parait parfois encore laxiste.

2. Trent Alexander-Arnold

Trent Alexander-Arnold
Le latéral des Reds a inscrit son seul but avec les Lions face aux États-Unis. / Mike Hewitt/GettyImages

Le défenseur de la sélection anglaise connait un début de championnat compliqué cette saison. S’il s’est bien repris lors de la lourde victoire face à Bournemouth (9-0), le latéral, toujours aussi bon offensivement connaît de véritables faiblesses défensives.

En difficulté en terme de rapidité et dans l’impact, Trent Alexander Arnold reste toujours un poids offensif, que ce soit avec Liverpool ou l’Angleterre et ne devrait pas tarder à reprendre du poil de la bête.

1. Reece James

Reece James, Callum Mcgregor
Malgré son niveau et surtout avec la concurrence, Reece James n'est toujours pas désigné comme le titulaire indiscutable des Anglais. / Justin Tallis - Pool/GettyImages

Son match retour lors de quart de finale de Ligue des Champions est la démonstration même du match parfait malgré l’élimination de son équipe.

Puissant, rapide, dur sur l’homme et avec une très bonne qualité de centre, Reece James défend presqu’aussi bien qu’il attaque et fait partie des tous meilleurs à son poste.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce sixième épisode avec Davy DiamantQuentin GespAlexis Amsellem, on va établir notre Top 3 des meilleurs coups mercato de l’été ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit