Top 15 des meilleurs joueurs passés par le Celtic Glasgow au XXIème siècle

Kristen Collie
Shunsuke Nakamura, Henrik Larsson et Moussa Dembélé.
Shunsuke Nakamura, Henrik Larsson et Moussa Dembélé. / Getty Images
facebooktwitterreddit

Premier club britannique de l'histoire à remporter la C1 en 1967, le club au trèfle est un mythe regardant avec nostalgie sa gloire d'antan. Opposé au PSG, ce mardi (19h), le Celtic ne peut plus se targuer d'être un mastodonte européen, mais a toujours pu compter sur des joueurs de talent.


15. Odsonne Édouard (2017-)

Convoité par les cadors du Vieux Continent, le Titi Parisien est devenu une icône en Écosse. Mardi prochain, il va retrouver le PSG en match amical.

Publiée par 90min sur Dimanche 19 juillet 2020

"I wanna be Edouard !". Les supporters du Celtic ont souvent entonné cet hymne en hommage à leur actuel buteur providentiel.

Auteur de 27 buts et 19 passes décisives toutes compétitions confondues, l'International Espoirs (6 sélections, 11 buts !) a été nommé meilleur joueur de Scottish Premiership cette saison. Le premier Français de l'histoire à recevoir cette distinction !

De quoi nourrir de grandes ambitions, comme il l'a révélé au Scotsman cette saison :

""Intégrer un jour l'Équipe de France est assurément un de mes objectifs. Maintenant, j'ai une saison de plus pour prouver et réussir avant l'Euro.""

Odsonne Édouard

14. Georgios Samaras (2008-2014)

Le dieu grec du Celtic.
Le dieu grec du Celtic. / Jeff J Mitchell/Getty Images

Ses faux airs de dieu grec ont grandement contribué à l'élever au rang d'icône du Celtic Park. Arrivé sur la pointe des pieds en provenance de Manchester City, l'Hellène s'est révélé avec les Hoops.

Auteur de 71 buts et 49 passes décisives en 243 matchs lors de son passage en Écosse (2008-2014), Samaras a incontestablement atteint le zénith de sa carrière au Celtic.

13. Stiliyan Petrov (1999-2006)

Stiliyan Petrov a marqué 19 buts sous les couleurs du Celtic.
Stiliyan Petrov a marqué 19 buts sous les couleurs du Celtic. / Alex Livesey/Getty Images

Également un joueur emblématique d'Aston Villa, le Bulgare a, avant tout, émerveillé le "Paradise" (nom donné par les supporters au Celtic Park).

Chef d'orchestre du Celtic du nouveau millénaire, le milieu central a eu un rôle clé dans le formidable parcours des Bhoys lors de la Coupe de l'UEFA 2002-2003 (finaliste).

Son plus grand exploit restera d'avoir vaincu une leucémie diagnostiquée en 2012.

12. Kieran Tierney

Kieran Tierney soulevant la Scottish Cup.
Kieran Tierney soulevant la Scottish Cup. / Mark Runnacles/Getty Images

L'un des meilleurs latéraux de sa génération. Recruté pour 27 M€ par Arsenal l'été dernier, l'international écossais (12 sélections) a connu une saison tronquée par les blessures.

De retour dans le XI titulaire de Mikel Arteta, le joueur de 23 ans commence à épater la Premier League. Formé au Celtic, Tierney a quitté le nid après 170 matchs et 37 assists pour changer de dimension. Les observateurs lui prédisent un avenir à la Andy Robertson, son compatriote évoluant à Liverpool.

""Je l’aime vraiment. Je suis très impressionné par lui. Tout le monde l’aime au club et ce n’est pas une coïncidence.""

Mikel Arteta sur Kieran Tierney

11. Fraser Forster (2010-2014 et 2019-2020)

Fraser Forster est revenu en prêt au Celtic cette saison.
Fraser Forster est revenu en prêt au Celtic cette saison. / Catherine Ivill/Getty Images

Le choix était rude entre le portier anglais et Artur Boruc, l'autre gardien emblématique du Celtic au XXIème siècle. Mais le joueur évoluant actuellement à Southampton est difficilement détrônable.

Considéré comme le meilleur portier du Royaume à son prime, l'international des Three Lions (6 sélections) s'est fait un nom un soir de Ligue des Champions le 6 novembre 2011.

Face au FC Barcelone de Lionel Messi en phase de poules, Forster s'est mué en muraille pour mener le Celtic vers l'un des plus gros exploits du club (victoire 2-1).

10. Aiden McGeady (2001-2010)

Aiden McGeady face à trois joueurs. Un classique pour ce dribbleur né.
Aiden McGeady face à trois joueurs. Un classique pour ce dribbleur né. / Jeff J Mitchell/Getty Images

Tous les amateurs de FIFA connaissent ce joueur. Connu pour son McGeady Spin et ses cinq étoiles en geste technique sur la célèbre simulation, l'Irlandais était réellement l'un des joueurs les plus techniques de la planète football.

Formé à Glasgow, l'ailier a illuminé le Celtic Park de son talent. Son passage en Premier League a été moins étincelant, où on lui a souvent attribué un rôle de joker, notamment à Everton (2013-2016). Le joueur de 34 ans évolue actuellement en Championship, du côté de Charlton.

9. Robbie Keane (2010)

Robbie Keane lors de sa signature en prêt en provenance de Tottenham.
Robbie Keane lors de sa signature en prêt en provenance de Tottenham. / Jeff J Mitchell/Getty Images

Comme son homonyme, l'illustre Roy Keane, son passage fut court mais intense. Le meilleur buteur de la sélection irlandaise (68 buts), est arrivé en prêt pour six mois en 2010 en provenance de Tottenham.

Contrairement à Roy, où son arrivée était plus le fruit d'un dernier baroud d'honneur, ponctué de dix matchs en 2006, Robbie a inscrit 18 buts en 22 matchs. De quoi être adulé par les fans, et renforcer le lien charnel entre l'Irlande et le club au trèfle.

8. Victor Wanyama (2011-2013)

Victor Wanyama s'est révélé au Celtic avant de d'imposer en Premier League.
Victor Wanyama s'est révélé au Celtic avant de d'imposer en Premier League. / Jeff J Mitchell/Getty Images

Recruté dans l'anonymat le plus total en provenance d'Anvers (Belgique) en 2011, le capitaine du Kenya (52 sélections) a explosé avec les Hoops. Régnant en maître au sein du solide entrejeu écossais, il s'est également fait connaître pour ses frappes de mule.

Après deux saisons pleines ponctuées de 93 matchs, Southampton mise 14,5 M€ pour en faire un titulaire indiscutable. Moins en vue lors de son passage à Tottenham (2016-2020), malgré une prometteuse première saison, le milieu défensif de 29 ans évolue depuis mars dernier en MLS, à l'Impact Montréal.

7. James Forrest (2003-)

L'homme d'un club et certainement le joueur actuel le plus apprécié par les supporters du Celtic. James Forrest c'est 89 buts et 92 passes décisives en 395 matchs sous les couleurs de son club formateur.

Décisif, l'international écossais (34 sélections, 5 buts) est aussi l'un des joueurs les plus talentueux du pays. Âgé aujourd'hui de 29 ans, l'ailier droit aurait pu briller en Premier League, mais a toujours privilégié la fidélité.

Un joueur "inestimable" selon son entraîneur Neil Lennon :

" “James est un joueur brillant. On l'a fait signer un nouveau contrat. Peu importe le prix. Il est inestimable à mes yeux.""

Neil Lennon sur Forrest

6. Neil Lennon (2000-2007)

Neil Lennon est actuellement le coach du Celtic Glasgow.
Neil Lennon est actuellement le coach du Celtic Glasgow. / George Wood/Getty Images

Sans être le plus talentueux, le Nord-Irlandais est devenu une légende du club.

D'abord en tant que joueur en formant une magnifique paire au milieu avec Stiliyan Petrov (voir plus haut), puis en tant que manager, de 2010 à 2014, avant un retour pour un nouveau mandat, la saison dernière, pour remplacer Brendan Rodgers, parti à Leicester.

Au total, Lennon c'est dix championnats avec le Celtic.

5. Moussa Dembélé (2016-2018)

Encore un Titi Parisien qui s'est épanoui loin du club de la capitale. Comme Odsonne Édouard (voir plus haut), Moussa Dembélé est parti du PSG, en quête de temps de jeu à l'âge de 16 ans.

Direction Londres et Fulham, où il explose en 2015-2016, inscrivant 15 buts en Championship, le deuxième échelon anglais. Le Celtic flaire le bon coup, et le recrute libre à l'issue de cet exercice.

En deux saisons avec les Bhoys, le Français inscrit 51 buts, mène son équipe en Ligue des Champions, et inscrit son nom dans la légende en inscrivant un triplé, le 9 septembre 2016, lors du célèbre Old Firm, face à l'éternel rival des Rangers (voir ci-dessus).

Transféré pour 22 M€ à l'OL, il s'est imposé comme l'un des meilleurs attaquant français, à l'image de ses 17 buts cette saison, et pourrait être appelé par Didier Deschamps en marge de l'Euro 2021.

4. Scott Brown (2007-)

Petite strangulation de Scott Brown dans le plus grand des calmes.
Petite strangulation de Scott Brown dans le plus grand des calmes. / Steve Welsh/Getty Images

Oubliez les esthètes du ballon rond. Scott Brown ne rentre pas dans ce registre, malgré des qualités techniques indéniables. Avec le mythique capitaine du Celtic, on parle de football à l'ancienne et d'agressivité à la British.

Rarement un joueur a été aussi redouté de ses adversaires. Milieu complet, pouvant se montrer décisif (45 buts et 60 passes décisives en 566 matchs avec les Bhoys in Green), l'Écossais s'est fait une réputation de dur à cuire, avec son jeu ultra physique et des dérapages légendaires.

Un dévouement rare, digne d'un soldat envoyé au front, faisant de lui une légende du Celtic Park. Son ancien entraîneur Brendan Rodgers n'a jamais tari d'éloges sur son ancien lieutenant :

""En ayant entraîné parmi les meilleurs joueurs, dans le meilleur championnat du monde (la Premier League, NDLR), il aurait pu jouer dans les plus grosses équipes d'Angleterre et en être un leader.""

Brendan Rodgers sur Scott Brown

3. Shunsuke Nakamura (2005-2009)

L'un des meilleurs tireurs de coup franc de l'histoire. Shunsuke Nakamura est un mythe au pays du soleil levant et une légende du Celtic Park.

L'apogée de sa carrière est intervenu lors de la saison 2006-2007 où, d'une merveille de coup franc en huitièmes de finale de Ligue des Champions (voir ci-dessus), il élimine le Manchester United de Sir Alex Ferguson.

On peut également citer son mémorable but des 30 mètres, la saison suivante (2007-2008), contre les Rangers :

L'international japonais (98 sélections, 24 buts) fut incontestablement un joueur de classe mondiale, doté d'une des plus belles pattes gauche de la planète football.

2. Virgil van Dijk (2013-2015)

Virgil van Dijk sous les couleurs du Celtic.
Virgil van Dijk sous les couleurs du Celtic. / Steve Welsh/Getty Images

Beaucoup d'amateurs de football l'ont oublié, mais c'est bien au Celtic Glasgow que le roc néerlandais s'est révélé. Arrivé en provenance de Twente, Van Dijk s'est rapidement imposé comme le patron de la défense.

Dégageant une facilité rare, le Batave a littéralement marché sur le championnat écossais, se permettant d'apporter offensivement, en témoignent ses dix buts lors de la saison 2014-2015 :

Beaucoup trop talentueux pour le championnat écossais, il part pour Southampton et la Premier League, avant un transfert retentissant à Liverpool en 2017, où il s'impose comme le meilleur défenseur du monde.

Une montée en puissance incroyable, matérialisée par une Ligue des Champions, une deuxième place au Ballon d'Or en 2019 et un titre de Premier League attendu depuis 30 ans sur le bord de la Mersey.

1. Henrik Larsson (1997-2004)

Henrik Larsson, le mythe.
Henrik Larsson, le mythe. / Alex Livesey/Getty Images

Au-delà de son statut d'icône, le Suédois est considéré par certains observateurs comme le meilleur joueur de l'histoire du club au trèfle.

Auteur de 242 buts en 315 matchs avec les Hoops, avant un départ en 2004 pour le Barça, Larsson a enchaîné les saisons à un niveau stratosphérique, avec en point d'orgue la saison 2000-2001, où il est élu Soulier d'Or avec ses 59 buts en 60 rencontres, dont 35 en championnat.

Son palmarès est également digne des plus grands : quatre championnats d'Écosse, deux championnats d'Espagne, une Premier League (Manchester United), et une Ligue des Champions glanée en 2006 avec Barcelone.

facebooktwitterreddit