Équipe de France

Top 10 des paris ratés de Didier Deschamps en Équipe de France

Jean Dubas
Didier Deschamps a raté certains paris chez les Bleus
Didier Deschamps a raté certains paris chez les Bleus / FRANCK FIFE/GettyImages
facebooktwitterreddit

Didier Deschamps fête ses 10 ans à la tête de l'Equipe de France ce vendredi. Au cours de son long mandat, le sélectionneur des Bleus a lancé bien des joueurs. Certains ont explosé, d'autres pas du tout. Retour sur ces paris ratés de DD avec au moins une sélection chez les Bleus

1. Tiémoué Bakayoko

Tiemoue Bakayoko
Bakayoko à l'entraînement avec les Bleus en 2017 / Frederic Stevens/GettyImages

Comme bien des Monégasques, Tiémoué Bakayoko a profité de l'impulsion générale apportée par la fantastique saison 2016-2017 de l'AS Monaco, mais sa sélection le 28 mars 2017 lors d'un match amical face à l'Espagne restera sa seule et unique.

2. Sébastien Corchia

FBL-WC-2018-FRA-CIV-FRIENDLY
Corchia avec les Bleus en 2016 / FRANCK FIFE/GettyImages

Une seule sélection également pour Sébastien Corchia en 2016 du temps où il évoluait au LOSC. Le joueur du FC Nantes ne retrouvera ensuite plus jamais l'Equipe de France.

3. Benoît Costil

FBL-EURO-2016-MATCH26-SUI-FRA
Costil n'a jamais bousculé la hiérarchie chez les gardiens en Bleu / PHILIPPE HUGUEN/GettyImages

Une seule sélection également en 2016 pour Benoît Costil qui se sera toujours cantonné à un rôle de troisième gardien sans jamais pouvoir bouleverser la hiérarchie établie.

4. Alassane Pléa

FBL-FRIENDLY-FRA-URU
Alassane Plea face à l'Uruguay en 2018 / FRANCK FIFE/GettyImages

Sa belle saison 2017-2018 avec l'OGC Nice lui aura ouvert les portes de l'Equipe de France avant de les voir se refermer aussitôt. Une petite sélection le 20 novembre 2018 contre l'Uruguay et puis s'en va.

5. Clément Lenglet

FBL-EUR-NATIONS-FRA-CRO
Lenglet n'a pas marqué l'Equipe de France de son empreinte / FRANCK FIFE/GettyImages

On retiendra surtout de Clément Lenglet, malheureusement, sa triste prestation face à la Suisse lors de l'Euro 2020, perdu dans un schéma à 3. Le défenseur barcelonais ne laissera pas une grande empreinte de son passage chez les Bleus.

6. Geoffrey Kondogbia

FBL-EURO-2016-FRA-SRB-FRIENDLY
Kondogbia avec la France en 2016 / FRANCK FIFE/GettyImages

Cinq sélections éparpillées entre 2013 et 2015 sans jamais réussir à se faire une place pérenne dans le groupe France. Le joueur passé par Séville, Monaco ou l'Inter a connu une carrière assez irrégulière en club comme en sélection. Il changera même de nationalité pour évoluer avec la République Centraficaine (8 sélections).

7. Paul-Georges Ntep

Paul-Georges Ntep
Ntep lors d'un amical contre la Belgique / Xavier Laine/GettyImages

Deux sélections en 2015 pour l'ancienne pépite du Stade Rennais qui a fini par changer de nationalité pour finalement jouer avec le Cameroun avec qui il n'aura pas franchement plus de succès (4 sélections, 1 but).

8. Jordan Veretout

Jordan Veretout
Jordan Veretout avec la Ligue des Nations / Ciancaphoto Studio/GettyImages

Cinq sélections avec les Bleus sans jamais vraiment détonner et bousculer la hiérarchie au milieu de terrain à l'inverse d'un Tchouaméni par exemple. Veretout pourra tout de même se consoler avec un trophée remporté en Ligue des Nations.

9. Marcus Thuram

FBL-FRIENDLY-FRA-FIN
Marcus Thuram avec la France contre la Finlande / FRANCK FIFE/GettyImages

De belles choses montrées lors de ses quatre sélections chez les Bleus mais malheureusement pour le fils de Lilian Thuram, il se perdra ensuite avec Gladbach comme en sélection. Un coup de moins bien qui commence à durer.

10. Samir Nasri

FBL-WC2014-EUR-UKR-FRA
Nasri avec la France en 2013 / FRANCK FIFE/GettyImages

S'il a connu ses premières sélections en Bleu en 2007, l'histoire de Samir Nasri avec l'Equipe de France n'a pas toujours été toute rose. En 2012, il avait été épinglé pour avoir insulté un journaliste après la défaite contre l'Espagne à l'Euro.

Il fera son mea culpa en 2013 avant d'être rappelé par Didier Deschamps pour une tournée estivale en Amérique du Sud à laquelle il déclarera finalement forfait.

Retenu notamment pour le barrage aller contre l'Ukraine, Nasri passe à côté et rate d'ailleurs une belle occasion de but (0-2). Des problèmes de comportement et une relation avec Deschamps infructueuse feront que les Bleus se qualifieront sans lui au match retour au Stade de France (3-0) et iront aussi au Mondial 2014 au Brésil... encore sans lui.

facebooktwitterreddit