#TimeToInvestigate : Bale s'allie à Ibrahimovic dans sa lutte contre FIFA et EA Sports

Nov 24, 2020, 12:34 PM GMT+1
Gareth Bale
Gareth Bale et Zlatan Ibrahimovic ont crée le hashtag #TimeToInvestigate | Marc Atkins/Getty Images
facebooktwitterreddit

Zlatan Ibrahimovic et Gareth Bale ont fait part, lundi dernier, de leur colère à l'encontre d'EA Sports. Les deux stars accusent l'entreprise américaine d'utiliser leur image sans aucune autorisation. 

En plus d'être le cauchemar des défenseurs, Zlatan risque de devenir celui de la firme EA Sports qui édite le jeu mondialement connu FIFA 21. Et pour cause. Ibrahimovic et Bale ont décidé d'allier leur force pour faire opposition à l'utilisation de leur image dans le jeu.

Après avoir contesté l'utilisation de son nom et de son visage dans le célèbre jeu vidéo, le géant Suédois s'est directement attaqué au syndicat mondial des joueurs FIFApro sur les réseaux sociaux. Dans la foulée, Bale a surenchéri en relayant un message de soutien à Ibrahimovic.

Une main tendue par l'attaquant des Spurs qui n'a pas hésité à rejoindre le hashtag #TimeToINvestigate ("il est temps d'enquêter").

Zlatan en croisade contre FIFA

"Qui a autorisé FIFA EA Sport à utiliser mon nom et mon visage ? On ne m'avait pas dit que j'étais membre de la FIFPro et, si je le suis, j'y ai été inscrit sans en avoir été réellement informé, de manière douteuse. Et une chose est certaine, je n'ai jamais autorisé la Fifa ou la FIFPro à faire de l'argent avec moi "

Cette publication de l'attaquant de l'AC Milan, âgé de 39 ans, sur Twitter, a eu l'effet d'une bombe sur les réseaux sociaux et dans le monde du football professionnel en général. Un effet boule de neige qui a permis d'interroger plusieurs acteurs du football comme Gareth Bale.

Mais la bataille ne s'arrête pas là. Avec plus de 7 millions d'abonnés sur son compte Twitter, Zlatan compte bien se défendre de cet affront :

"Quelqu'un fait des bénéfices sur mon nom et mon visage sans aucun accord depuis toutes ces années. Il est temps d'enquêter. "

Zlatan Ibrahimovic, attaquant AC Milan

Une bataille qui prend tout son sens quelques semaines après la sortie de l'édition 2021 de FIFA. Et à laquelle l'international gallois a voulu faire réagir ses 18,6 millions d'abonnés. Pour rappel, Bale s'était déjà opposé en septembre dernier en raison de sa faible note accordée sur le jeu (79). 

facebooktwitterreddit