Thierry Henry impressionné par la bonne évolution de la Ligue 1

Alexis Goudlijian
Thierry Henry régale son monde sur les antennes de Prime Video.
Thierry Henry régale son monde sur les antennes de Prime Video. / John Berry/GettyImages
facebooktwitterreddit

Dans le cadre d'un entretien sur la chaîne Prime Video, Thierry Henry a fait l'éloge de la Ligue 1, en soulignant la belle progression du championnat de France sur les derniers mois. Le consultant voit des choses très positives.


Présent sur les antennes de la chaîne Prime Video depuis le début de la saison, Thierry Henry se distingue par son franc-parler, mais surtout la justesse de ses analyses. L'ancien attaquant observe chaque semaine le développement de la Ligue 1. Et le moins que l'on puisse dire est que l'ancienne légende d'Arsenal note de jolis progrès.

A l'occasion d'un entretien avec son ancien coéquipier Ludovic Giuly, le champion du monde 1998 s'est montré lucide sur l'évolution du championnat. «C'est vrai qu'à un moment, l'image de la Ligue 1 s'est un peu dégradée sur le plan de jeu, les résultats en Coupe d'Europe n'étaient pas toujours bons, les meilleurs joueurs partaient à l'étranger, bien souvent tôt.»

Henry note les jolis progrès de la Ligue 1

«Il y a eu l’arrivée de Zlatan. Il y a eu aussi un coup important de garder Mbappé. Ne pas laisser partir nos talents jeunes, même si on l’a fait (rires). C'était un grand coup, car les gens ont commencé à regarder le championnat, a ajouté Henry. Maintenant, il n'y a pas que Paris, il n'y avait pas que Zlatan ou Mbappé. D'ailleurs, il sort de Monaco même s'il a grandi dans la région parisienne.»

«On s'est retrouvés dans un truc où les gens à l'étranger ont commencé à regarder ce qu'il se passait en France. Leo Messi est là. Neymar est venu», a continué "Titi", avant de donner une explication au regain d'intérêt pour la Ligue 1.

«Ce qui m'intéresse aussi c'est le jeu. Je vois maintenant des coachs qui essaient de gagner un match quand ils rentrent sur le terrain plutôt que d’essayer de ne pas le perdre ou de ne pas prendre de but. Je vois des coachs qui vont vers l’avant. Ça aussi c’est important», a terminé le natif des Ulis.

facebooktwitterreddit