Fan Voice

Superbowl : Les 8 footballeurs calibrés pour le football américain

Matthieu Agro
Le Superbowl est la finale de championnat organisé par la NFL.
Le Superbowl est la finale de championnat organisé par la NFL. / Briony Painter / 90min
facebooktwitterreddit

Dans la nuit de dimanche à lundi (00:30), les Chiefs de Kansas City vont remettre leur titre de champions de NFL en jeu, face aux Buccaneers de Tampa Bay. Ce 55e Superbowl, l'un des évènements sportifs les plus suivis au monde, est l'occasion de faire un comparatif entre le football américain et le soccer, notre football à nous. Voici 8 footballeurs dont les aptitudes pourraient convenir aux exigences du sport collectif le plus populaire des États-Unis.


1. Adebayo Akinfewa (Offensive Guard)

Adebayo Akinfenwa, alias 'The beast".
Adebayo Akinfenwa, alias 'The beast". / James Williamson - AMA/Getty Images

Qui d'autre que "La Bête" pour débuter cette liste ? Avec son physique ahurissant (1,80m pour 115 kilos), Adebayo Akinfewa est sans conteste un des footballeurs les plus atypiques de l'histoire.

À croire que le buteur de Wycombe (D3 anglaise) se serait trompé de sport ? Il n'y aurait aucun mal à le voir occuper le poste d'offensive guard (OG), ces imposants gardes du corps du quaterback, chargés de bloquer les adversaires pour créer des ouvertures, et surtout apporter du temps pour l'attaque.

2. Adama Traoré (Running Back)

Coureur puissant et rapide, Adama Traoré est le prototype parfait du running back, ce poste si prépondérant de la ligne d'attaque en NFL. Reconnu comme l'un des joueurs les plus costauds de Premier League, l'Espagnol possède le coffre physique pour évoluer dans un sport qui jure surtout par l'explosivité physique.

Doté d'une génétique exceptionnelle, l'ailier de Wolverhampton aurait été approché par des équipes de NFL, à l'époque où il évoluait à Barcelone. Lancé comme un buffle, Traoré serait dur à stopper balle en main, même face à des adversaires tout aussi robustes.

3. Kylian Mbappé (Wide Receiver)

Une fois lancé, Mbappé est difficile à attraper.
Une fois lancé, Mbappé est difficile à attraper. / Aurelien Meunier/Getty Images

Il est peut-être le footballeur le plus rapide de l'histoire. Même si d'autres joueurs (présents plus bas dans la liste) lui font une rude concurrence. Kylian Mbappé est insaisissable une fois lancé à pleine vitesse.

Sa qualité d'appui et sa vitesse de pointe dantesque en ferait sans conteste un bon Wide Receiver, ces feu-follets agiles et vifs chargés de faire des appels pour recevoir la balle du quaterback. Alors, appel - contre-appel outre-Atlantique, Kylian ?

4. Erling Haaland (Tight End)

Sorte de joueur hybride, mélange de receveur et de joueur de ligne offensif, le tight-end doit à la fois répondre présent à l'impact physique et par un gros volume de course.

Pour répondre à ces critères, qui de mieux que le phénomène Erling Haaland ? Véritable golgoth (1,94m, 88 kg), le Viking norvégien de 20 ans détonne surtout par sa vitesse de TGV, qui se rapproche avec étonnement de celle des joueurs les plus rapides au monde.

5. Leon Goretzka (Quaterback)

Dans le monde du football, il est de loin le joueur avec le meilleur rendement robustesse - vision du jeu. Léon Goretzka, champion d'Europe avec le Bayern Munich, est un délicieux distributeur à caviar.

Sa prise de masse n'est pas passée inaperçue depuis son arrivée en Bavière. Le voir fouler les pelouses de NFL avec un rôle de quaterback n'aurait visuellement rien de perturbant. Poste roi de l'attaque, le quaterback doit avoir la bonne vista pour choisir ses passes, mais doit aussi savoir encaisser les chocs. Nous misons sur une réussite. Ce serait un Goretzkarnage.

6. Ederson (Punter)

Ederson réalise très souvent des dégagements de plus de 70m, même si son entraîneur Pep Guardiola lui fait privilégier les relances courtes et propres
Ederson réalise très souvent des dégagements de plus de 70m, même si son entraîneur Pep Guardiola lui fait privilégier les relances courtes et propres / Laurence Griffiths/Getty Images

Beaucoup le considèrent comme le meilleur gardien sur les relances au pied. Le Brésilien Ederson, portier de Manchester City, affiche en effet un taux impressionnant de 87% de passes à moins de 25 mètres réussies depuis son arrivée en Angleterre.

Disposant d'une puissance de frappe dantesque, le Brésilien de 26 ans représenterait un très bon frappeur de punt, cette phase de jeu qui sert à dégager le ballon le plus loin possible au changement de possession.

7. Raphael Varane (defensive free safety)

Dans le football américain, les critères d'entrée imposent aux joueurs de disposer de qualités athlétiques supérieures à la moyenne, aussi bien en attaque...qu'en défense.

Alors pour contrer la vitesse des receveurs adverses, nous apposons notre "French touch" avec le si gymnique Raphael Varane, dont le gabarit (1,91m) ne ferait pas tâche dans une finale de Superbowl. En tant que defensive free safety, il aurait comme tâche de couvrir les appels des attaquants adverses les plus rapides. Une promenade de santé pour l'ancien Lensois.

8. Cristiano Ronaldo (Kicker)

Le Kicker est le joueur chargé du tir des field goals, extra points, qui sont souvent synonymes de transformations après des touchdowns. Face aux poteaux, le tireur doit disposer d'une frappe lourde et précise, mais surtout d'un mental d'acier, qui ne fléchit pas devant la pression.

Ces critères ne vous rappellent personne ? CR7, qui vient de fêter ses 36 ans, a l'une des mécaniques de tir les plus chirurgicales de l'histoire. Il n'aurait aucun mal à s'essayer à ce nouveau rôle, d'autant qu'il demeure avant tout un homme de défis.

facebooktwitterreddit