Ligue 1

Strasbourg - OM (0-2) : Les notes de la victoire précieuse des Marseillais

Olivier Halloua
Bamba Dieng buteur d'un ciseau.
Bamba Dieng buteur d'un ciseau. / SEBASTIEN BOZON/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Olympique de Marseille signe un gros coup à Strasbourg (0-2). Après un premier acte lancinant, le RCSA et l'OM se sont quittés sur un score nul et vierge. Peu de situations à dénoter, deux défenses compactes effrayées de laisser trop d'espaces. Ensuite, la solution est venue d'un ciseau exceptionnel de Bamba Dieng. Le Racing a tenté beaucoup sans passer Pau Lopez très en vue ce soir. Duje Caleta-Car a scellé la victoire d'une tête rageuse sur un corner de Dimitri Payet. Ce succès permet aux Phocéens de repasser deuxièmes de Ligue 1.


1. Pau Lopez - 7/10

Pau Lopez
Pau Lopez / ANP Sport/GettyImages

Pau Lopez a eu plusieurs parades à faire. Et comme lors de ses dernières sorties, le portier espagnol ne s'est pas manqué. Contre Ajorque ou Diallo, il s'est montré infranchissable. A la relance, il a montré quelques lacunes ce soir. Inhabituel après des mois de régularité. Clean-sheet encore une fois et surtout grâce à lui.

2. Pol Lirola - 5/10

Pol Lirola
Pol Lirola / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Très peu de mouvements pour lui. Si derrière, Pol Lirola a tenu la barraque, devant il a été passif. Ses accompagnements étaient timides sans variations. Dommage de le voir évoluer si bas et loin du ballon dans une équipe avec le ballon pendant soixante minutes.

3. William Saliba - 6/10

William Saliba
William Saliba / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Encore un grand soir pour William Saliba ! A la vitesse, personne ne l'a surpassé. Bien au contraire. Son aisance à la relance a permis de mettre en route les circuits de passes en seconde période. Par moment, le duo d'attaque du RCSA l'a un peu bousculé au duel.

4. Duje Caleta-Car - 6/10

Duje Caleta-Car
Duje Caleta-Car / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Ce soir, Duje Caleta-Car a perdu des duels importants. Les deux perches offensives lui ont causé beaucoup de soucis dans le domaine aérien. Sur la grosse action individuelle menée par Habib Diallo, l'international Croate est dépassé. Heureusement sans conséquences ce soir. Ensuite, il a rattrapé tout ceci avec sa belle tête sur corner. Un but important du break.

5. Luan Peres - 6,5/10

Luan Peres
Luan Peres / John Berry/GettyImages

Un des rares à être resté calme tout le long. Bousculé par Guilbert, Luan Peres n'a pas dégoupillé. Au contraire, le jeu a penché à l'opposé. Impossible de le passer au duel ou à la vitesse Son intervention du dos empêche Diallo de marquer. Sa relance demeure un atout-clé de la formation marseillaise.

6. Boubacar Kamara - 5,5/10

Boubacar Kamara
Boubacar Kamara / John Berry/GettyImages

On l'a senti moins en jambes. Boubacar Kamara a cherché des solutions de relance courtes. La plupart trouvait preneur. Or, ensuite, il n'a pas réussi à orienter autant qu'à son habitude. En deuxième période, il a disparu de la circulation comme son équipe dominée. En fin de rencontre, la pépite phocéenne jouait défenseur central.

7. Valentin Rongier - 5/10

Valentin Rongier
Valentin Rongier / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Valentin Rongier était délaissé d'une grande partie de ses tâches défensives. Un bon premier quart d'heure avec du volume. Puis, le milieu de l'OM s'est noyé dans l'entrejeu. Moins de présence et beaucoup plus de touches hasardeuses. De retour à son poste hybride, il a laissé filé de nombreux attaques. Son implication reste totale.

8. Pape Gueye - 4/10

Pape Gueye
Pape Gueye / CHRISTOPHE SIMON/GettyImages

Encore une fois, Pape Gueye n'a pas pris le moindre risque. Le jeune milieu jouait un peu plus haut devant Kamara. Pour autant, nous ne l'avons pas vu tenter des passes osées. Une seule à signaler mais mal ajustée pour Dieng. A la récupération, c'était encore intéressant, beaucoup moins pour bousculer les lignes.

9. Luis Henrique - 5,5/10

Luis Henrique
Luis Henrique / Anadolu Agency/GettyImages

Peu d'erreurs mais pas beaucoup de différences. Discret, Luis Henrique n'a jamais été tout noir ou tout blanc. Sur le but de Dieng, son centre touche la bonne zone avec Payet ou l'auteur du ciseau à la retombée. Ses tâches défensives ont été menées avec justesse. Du mieux !

10. Dimitri Payet - 6/10

Dimitri Payet
Dimitri Payet / John Berry/GettyImages

Encore une fois, Dimitri Payet a été le moteur du front offensif. En pivot, l'international Français a lancé des longs ballons toujours dans le bon tempo. Sa belle combinaison a permis de distribuer l'avant-dernière passe sur le but. Comme à chaque fois, Payet a récupéré des fautes au bon endroit. Sur le corner, son caviar est détourné par Caleta-Car. Une passe-décisive de plus au compteur.

11. Bamba Dieng - 6,5/10

Bamba Dieng
Bamba Dieng / John Berry/GettyImages

Que de maladresses... Bamba Dieng a rate deux occasions fortes avec des frappes non cadrées. A la vitesse, il a trouvé des décalages et ensuite s'est fourvoyé dans les derniers gestes. Ce qui a rattrapé sa note à l'heure de jeu était son repli défensif irréprochable. Ensuite, Dieng a illuminé la rencontre d'un ciseau exceptionnel. Une réalisation décisive et sensationnelle qui récompense sa prolongation !

facebooktwitterreddit