Stade Rennais FC

Stade Rennais : Pourquoi Bruno Genesio est l'homme de la situation

Baptiste Blanchard
Mar 3, 2021, 3:42 PM GMT+1
Bruno Genesio devrait être le prochain entraîneur du Stade Rennais pour succéder à Julien Stéphan.
Bruno Genesio devrait être le prochain entraîneur du Stade Rennais pour succéder à Julien Stéphan. | Quality Sport Images/Getty Images
facebooktwitterreddit

Le Stade Rennais a choisi Bruno Genesio pour succéder à Julien Stephan, démissionnaire. L'ancien coach de l'OL est un bon choix pour le club breton. Explications.

Dans le football, tout va très vite. La démission surprise de Julien Stephan après la défaite à domicile contre Nice (1-2) lors de la 27e journée de Ligue 1 peut en attester. Elle a pris les dirigeants bretons de court, et il a fallu trouver un successeur en urgence, le tout en pleine saison.

Si le nom du technicien français fait lever des sourcils, Bruno Genesio est pourtant l'homme de la situation au Stade Rennais, et ce pour plusieurs raisons.

La régularité

L'Eusébio Cup en 2018 avec l'Olympique Lyonnais et le Championnat de Chine en 2019 avec le Beijing Guan. Tel est le palmarès de Bruno Genesio en tant qu'entraîneur. Une armoire à trophées peu garnie mais qui cache une réelle qualité du Français : la régularité dans les résultats.

Selon Opta, Bruno Génésio a remporté 58% de ses matches comme entraîneur de Ligue 1 (77/133), seul Laurent Blanc (64% - 146/228) a fait mieux parmi ceux ayant dirigé au moins 100 rencontres dans l'histoire du championnat. Une régularité dont Rennes a bien besoin, les Bretons restent sur une terrible série de 6 matches sans victoires et ont besoin de retrouver une cohésion collective.

Vice-champion de France

Cette constance dans les résultats de Genesio lui a même permis d'emmener l'OL à la deuxième place du championnat de France en 2016, derrière le Paris-Saint-Germain. La saison suivante, le natif de Lyon réussit un joli parcours en Ligue Europa, les Gones échouant en demi-finale contre l'Ajax Amsterdam.

Fort contre les gros

Sous Genesio, l'OL a montré des belles performances contre les "gros" clubs de Ligue 1. Lors de la saison 2017-2018, l'OL a ainsi pris tous ses points à domicile contre le trio de tête Paris (2-1), Monaco (3-2), et Marseille (2-0).

La tendance des Gones à se surpasser contre les meilleurs se confirme en Ligue des Champions avec un bilan positif contre le Manchester City de Pep Guardiola avec une victoire à Manchester et un nul à Lyon. "Pep" Genesio est né.

Josep Guardiola
Pep Guardiola et Pep Genesio. Vrai reconnaît vrai. | Shaun Botterill/Getty Images

Il est proche de Florian Maurice

Le directeur sportif du Stade Rennais connaît bien Genesio, suite à leur passage commun à l'OL. D'après L'Equipe, c'est lui qui aurait eu l'idée de ramener l'ancien coach du Beijing Guan en Bretagne.

"Et il semblerait que dès la démission de Stephan, Maurice ait obtenu l’assurance de pouvoir choisir un proche, un allié, un homme qui ne se plaindra pas du recrutement après deux journées de championnat", écrit L'Equipe.

Il lance les jeunes

Si Genesio s'appuie sur une ossature comme tout technicien, le Lyonnais n'hésite pas à lancer des jeunes dans le grand bain, à l'image d'Houssem Aouar et Ferland Mendy, qui ont bien grandi et sont devenus des joueurs d'exception au sein de leur club respectif.

Julien Stephan a lancé Eduardo Camavinga, devenu titulaire indiscutable à Rennes et sélectionné par Didier Deschamps en Équipe de France. Genesio pourrait piocher dans la réserve rennaise, également fournie en jeunes talents qui ne demandent qu'à percer.

facebooktwitterreddit