Stade Rennais - Chelsea (1-2) : Les 5 leçons à retenir de la cruelle défaite des Bretons made in Olivier Giroud

Nov 24, 2020, 9:35 PM GMT+1
Olivier Giroud, le sauveur des Blues.
Olivier Giroud, le sauveur des Blues. | DAMIEN MEYER/Getty Images
facebooktwitterreddit

Condamnés à l'exploit, les Bretons ont affiché un visage séduisant mais ont finalement concédé une cruelle défaite portant le sceau d'Olivier Giroud, auteur du but vainqueur dans le temps additionnel (1-2). Les leçons du match, en direct du Roazhon Park.

1. Les joyaux de la Couronne

Quels talents ! Dynamiteurs des Blues ce mardi soir, Mason Mount et Callum Hudson-Odoi ont rayonné et donné une leçon de football à Adrien Truffert et Steven N'Zonzi, chargés de les neutraliser.

Comme un symbole, les deux internationaux anglais ont permis à Chelsea d'ouvrir le score (22'). Réputé pour sa technique soyeuse, en témoigne un magnifique sombrero en début de match (19'), Mount a parfaitement servi son compatriote d'une subtile transversale après avoir lui-même récupéré le ballon (22').

Hudson-Odoi aurait d'ailleurs pu et du être passeur décisif en tout début de rencontre sans un énorme manqué de Timo Werner (4'). Minée par les blessures, la pépite de 20 ans semble enfin prête à donner la pleine mesure de son talent.

2. La force de caractère bretonne

FBL-EUR-C1-RENNES-CHELSEA
La joie des Rennais après l'égalisation de Guirassy. | DAMIEN MEYER/Getty Images

Malgré l'ouverture du score des Blues, les hommes de Julien Stephan ont fait preuve d'une belle force de caractère. Sans un Édouard Mendy impérial (42', 72, 73'), et un Sehrou Guirassy moins brouillon (40', 72'), les Rennais auraient pu égaliser bien plus tôt dans la rencontre.

Vaillants et présents dans l'engagement, à l'image d'un Jeremy Doku qui a littéralement martyrisé Ben Chilwell, les Bretons ont manqué de réussite avant de trouver la faille sur corner suite à un super coup de casque de Guirassy (86'). Une juste récompense, cruellement estompée par le but vainqueur d'Olivier Giroud (90+1').

3. Mendy, au doux souvenir du Roazhon Park

FBL-EUR-C1-RENNES-CHELSEA
Édouard Mendy, impérial ce soir. | DAMIEN MEYER/Getty Images

Adoubé par le Royaume, Édouard Mendy a retrouvé avec brio son ancien jardin et écœuré ses ex-coéquipiers. Impérial et auteur de plusieurs arrêts de grandes classes, dont cette parade sur une tête à bout portant de Nyamsi (73'), le Sénégalais a brillé avant de céder au coup de casque de Guirassy.

4. Olivier Giroud, le joker de luxe

De nouveau sur le banc, Olivier Giroud s'est mué en sauveur des Blues. En quête de temps de jeu, à l'orée de l'Euro 2020, le deuxième meilleur buteur de l'histoire de l'Équipe de France (44 buts), a qualifié son club en toute fin de rencontre, d'une belle tête suite à une parade de Gomis (90+1').

Esseulé sur le front de l'attaque, le champion du monde a eu peu de ballons pour s'exprimer face à des Rennais qui ont déferlé sur les buts de Mendy. Mais, comme dit le dicton, les grands attaquants n'ont besoin que d'une occasion... Et Olivier Giroud est de ce standing.

5. Kenavo la Champions League

C'était fortement pressenti, c'est désormais officiel. Les partenaires d'un Eduardo Camavinga juste mais plutôt discret ce soir, ne verront pas les huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

Paradoxalement, cette défaite est la meilleure prestation du Stade Rennais dans l'histoire de la reine des compétitions. Certes, on exagère le trait, car il s'agit de leur première participation, mais en répliquant cette performance, les hommes de Stephan peuvent légitimement espérer un résultat face à Séville et Krasnodar et, ainsi, être reversés en Europa League.

facebooktwitterreddit