Ligue 1

Stade Brestois - Olympique de Marseille : Les 4 leçons à retenir de la contre-performance marseillaise

Emmanuel Lanoe
Marseillais et Brestois se sont livrés une véritable bataille ce dimanche soir.
Marseillais et Brestois se sont livrés une véritable bataille ce dimanche soir. / FRED TANNEAU/GettyImages
facebooktwitterreddit

Pour le dernier match de cette deuxième journée de la Ligue 1 ce dimanche à 20h45, l’Olympique de Marseille se déplace au stade Francis-Le Blé pour défier le stade Brestois. Dans la brume et le crachin breton, les Marseillais et Brestois se sont livrés une véritable bataille. Si les visiteurs ont dominé davantage en première mi-temps, les hôtes ont pris les choses en main lors des 45 dernières minutes.

1. Des Brestois entreprenants en seconde période

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-BREST
Brest est revenu au score / NICOLAS TUCAT/GettyImages

S’ils ont failli ouvrir le score en première mi-temps à la trente-cinquième minute avec la tête de Jeremy Le Douaron sur le montant gauche de Ruben Blanco, les Bretons ont surtout été disciplinés lors des 45 premières minutes. Au retour des vestiaires les joueurs de Dall’Oglio deviennent entreprenants et se procurent plusieurs occasions avant d’égaliser sur une superbe reprise de volée de Pierre Lees-Melou à la 65ème minute qui laissera le portier phocéen scotcher sur place. Le gardien espagnol a dû une nouvelle fois se déployer dans le dernier quart d’heure un match nul mérité pour les Bretons.

2. Les débuts d’Alexis Sanchez

FBL-FRA-LIGUE1-BREST-MARSEILLE
Sanchez a début avec l'OM / FRED TANNEAU/GettyImages

Juste techniquement, efficace et avec peu de déchets ce sont 45 premières minutes correctes qu’a offert Alexis Sanchez aux supporters de l’OM. D’abord aligné sur le flanc gauche, l’ancien gunner n’a cessé de dédoubler avec Nuno Tavares et tenté d’apporter le danger dans la surface adverse. Puis passé dans l’axe à 25 minutes de la fin après le remplacement de Milik, l’attaquant chilien a passé une fin de match plus discrète.

3. L’OM pistonné

FBL-FRA-LIGUE1-BREST-MARSEILLE
Tavares encore buteur / FRED TANNEAU/GettyImages

Ce sont encore eux qui ont fait la différence pour l’Olympique de Marseille. Jonathan Clauss et Nuno Tavares ont été cliniques au stade Francis-Le Blé. Moins offensifs que face à Reims le week-end dernier, la faute à un 11 breton bien organisé, les deux pistons ont tout de même réussi à apporter le danger, en particulier le Portugais avec sa puissance et sa vitesse. Les deux Marseillais ont tout de même été plus en difficulté en deuxième période avec la montée en puissance des Brestois.

4. Milik à l’envers

FBL-FRA-LIGUE1-MARSEILLE-REIMS
Milik a du mal / PASCAL GUYOT/GettyImages

Il n’y arrive pas. Déjà en difficulté lors de la première journée face à Reims, l’attaquant polonais semble à contrecoup de ses coéquipiers. Sanctionné et tout proche de se faire expulser à cause de son jeu de corps et ses coudes trop hauts. Milik a pêché dans le jeu et techniquement, avec un peu plus de temps pour Luis Suarez la hiérarchie défini par Igor Tudor pourraient vite être bousculée à moins que ce soit Alexis Sanchez qui évolue avant-centre. 

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce cinquième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem et Jean Dubas, on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit