Arsenal

Son futur club, Wenger, son 11 de rêve... : Les révélations croustillantes de Mesut Özil

Matthieu Agro
Jan 12, 2021, 6:01 PM GMT+1
Mesut Özil lors d'un entrainement avec son mentor, Arsène Wenger.
Mesut Özil lors d'un entrainement avec son mentor, Arsène Wenger. | GLYN KIRK/Getty Images
facebooktwitterreddit

N'entrant plus dans les plans du coach des Gunners Mikel Arteta, Mesut Özil n'a toujours pas joué sous le maillot d'Arsenal cette saison. Malgré une carrière brillante, le milieu de terrain allemand est aujourd'hui parvenu dans une impasse sur les bords de la Tamise. Il s'est livré ainsi à sa communauté Twitter sur plusieurs sujets.

La Turquie et les États-Unis...comme destinations possibles

D'origine turque, le champion du monde allemand 2014 (92 sélections) a toujours clamé son amour pour son pays d'origine. Mesut Özil se voit donc bien poursuivre sa carrière à Istanbul : "Si je vais en Turquie, je pourrais aller uniquement à Fenerbahce".

Le deuxième club le plus titré de Turquie serait donc bien inspiré d'établir les contacts avec un joueur en perdition, mais dont le talent inné reste une denrée rare sur le marché.

Les États-Unis, véritable eldorado des joueurs européens en fin de carrière, sont une autre option pour le meneur de jeu de 32 ans.

Entre la retraite et Tottenham, Özil choisirait...de raccrocher

On connaît l'intensité particulière du North London Derby, opposant les deux ennemis jurés Arsenal et Tottenham. Au club depuis 2013, Özil a donc tranché : "Si vous aviez, à la fin de votre contrat avec Arsenal, une seule offre et qu'elle provient de Tottenham...Préféreriez vous prendre votre retraite ou signer ?"

La réponse est cinglante : "Question Facile. Raccrocher !". Même délaissé par le staff des Gunners, le natif de Gelsenkirchen ne se voit pas trahir son club.

L'hommage à Wenger

"Arsène Wenger fut un entraîneur clé dans ma carrière, quelqu'un pour qui j'ai un respect total. C'est un grand coach qui a soulevé de nombreux titres. Surtout, c'est une personne formidable et sincère. Je l'associe à mes plus grands succès d'Arsenal. Je me souviendrai toujours de cette période avec lui de manière positive."

Évoluant sous ses ordres durant 5 saisons saisons, Mesut Özil fut, avec Pierre-Emerick Aumbameyang, le joueur clé de la fin de l'ère Wenger à Arsenal. Le Strasbourgeois a raccroché son costume de manager en 2018, 22 ans après son arrivée chez les Gunners.

Pour Özil, Ronaldo > Messi

Coéquipier de Ronaldo au Real Madrid durant trois saisons (2010-2013), Mesut Özil a vu de près, lors des classicos Real-Barça, les duels fratricides entre les deux légendes du football moderne. Au moment de trancher, forcément, son passif de Merengue ressurgit.

"Messi s'est avéré être l'un des meilleurs de tous les temps en Espagne, mais Ronaldo a toujours été le meilleur dans tous les pays dans lesquels il a joué!" (Angleterre, Espagne, Italie). Léo Messi aurait il des choses à prouver la saison prochaine?

Deux Frenchies dans son 11 de rêve d'Arsenal

Finaliste de la C3 en 2019, vice champion d'Angleterre en 2016, Mesut Özil a évolué à une époque où Arsenal demeurait performante, mais n'était plus vraiment aussi conquérante que par le passé. Il a tout de même glané quatre Coupe d'Angleterre avec les Gunners (2014, 2015, 2017, 2020)

L'Allemand a donc sélectionné l'équipe type de son passage à Arsenal (depuis 2013). Bacary Sagna et Laurent Koscielny sont notamment présents en défense ! Gnabry, talent gâché pour le club et aujourd'hui rayonnant au Bayern, est également présent en attaque.

facebooktwitterreddit