Arsenal

Slavia Prague - Arsenal (0-4) : les 4 leçons à retenir de cette victoire éclatante des Gunners

Zachary Gauthier
Apr 15, 2021, 11:50 PM GMT+2
Alexandre Lacazette a marqué un doublé contre le Slavia Prague.
Alexandre Lacazette a marqué un doublé contre le Slavia Prague. / Martin Sidorjak/Getty Images
facebooktwitterreddit

Arsenal s'était fait peur au match aller en encaissant un but à la dernière minute (1-1). Lors de ce match retour du quart de finale de Ligue Europa contre le Slavia Prague, les Gunners ont rendu une copie parfaite (0-4). Ils retrouveront leur ancien coach Unai Emery et Villarreal lors du prochain tour de la compétition.

1. Les baby Gunners au top

FBL-ENG-PR-SHEFFIELD UTD-ARSENAL
Bukayo Saka et Emile Smith Rowe ont été tout simplement phénoménaux ce jeudi soir. / TIM KEETON/Getty Images

Mikel Arteta a décidé de compter sur les jeunes pousses d'Arsenal ce jeudi soir en titularisant Bukayo Saka au poste d'ailier droit et Emile Smith Rowe au poste de milieu offensif central.

Alors qu'il n'y a aucune occasion dans les dix premières minutes du match, Smith Rowe surgit de nulle part pour reprendre une frappe sur le poteau de Saka et inscrire le premier but du match... Avant que la VAR n'intervienne pour refuser le but du milieu offensif pour une position d'hors-jeu (14e).

Moins de trois minutes plus tard, Nicolas Pépé ouvre le score pour Arsenal (vraiment cette fois) à la suite d'un magnifique travail de Emile Smith Rowe qui élimine deux défenseur avec deux petits ponts avant de délivrer une passe somptueuse pour l'attaquant ivoirien (17e).

Pas besoin d'attendre bien longtemps avant qu'une des deux pépites se démarque encore : Bukayo Saka obtient un pénalty à la 19ème minute, que Lacazette convertit sans souci (20e).

Trois minutes plus tard, Bukayo Saka laisse Kolar de marbre et inscrit le but du 3-0 (23e). Une première mi-temps de classe internationale pour les deux joueurs formés à Colney !

Emile Smith Rowe, auteur d'un presque sans faute, est remplacé par Mohamed Elneny à la 66ème minute. C'est officiel, Arsenal est dans la gestion du score.

À noter aussi : le jeune Gabriel Martinelli a joué 15 bonnes minutes ce soir et a failli inscrire le but du 5-0 (85e).

2. Pepe et Lacazette : les anciens de Ligue 1 au rendez-vous

Nicolas Pepe est impliqué dans deux buts ce soir, tout comme son partenaire Alexandre Lacazette.
Nicolas Pepe est impliqué dans deux buts ce soir, tout comme son partenaire Alexandre Lacazette. / Chloe Knott - Danehouse/Getty Images

En grande forme depuis le début de la saison, Alexandre Lacazette a rendu une très bonne copie ce soir.

Capitaine, il a permis à son équipe de faire le break ce soir en marquant sur pénalty le but du 2-0, dans la foulée de l'ouverture du score. En seconde mi-temps, il crucifie les Tchèques et porte le score à quatre buts à zéro (77e).

Il sort, remplacé par Eddie Nketiah, juste après ce but. Une performance pleine de réalisme pour l'ancien Lyonnais. Auteur de bonnes performances lors de ses derniers matchs, Nicolas Pépé, l'autre ancien de Ligue 1, a confirmé ce soir.

Il a débloqué ce match en inscrivant le premier but de la rencontre (17e) sur une passe lumineuse de Smith Rowe et délivré une passe décisive à Lacazette sur son second but (77e).

Force est de constater que l'ancien Lillois et l'ancien Gones sont en pleine confiance en ce moment.

3. Un match à sens unique

Les dieux du football étaient avec Arsenal ce soir.
Les dieux du football étaient avec Arsenal ce soir. / TIM KEETON/Getty Images

Arsenal n'a pas attendu avant de faire connaître ses intentions : les Gunners commencent le match avec un bloc très haut et un pressing très intense. Le Slavia a certes eu le pied sur le ballon (64% de possession en première mi-temps) mais a beaucoup eu de mal à sortir de sa moitié de terrain.

Les hommes d'Arteta, plus tranchants et exploitant parfaitement les brèches tchèques, ont logiquement enchaîné les banderilles en étant particulièrement efficace devant le but.

Arsenal a indéniablement maîtrisé son sujet ce jeudi soir.

4. Arsenal retrouve Unaï Emery

On a vu des Gunners soudés ce jeudi soir. Un bon signe en vue de la demi-finale face à Villarreal.
On a vu des Gunners soudés ce jeudi soir. Un bon signe en vue de la demi-finale face à Villarreal. / Martin Sidorjak/Getty Images

Arsenal s'est fait peur au match aller à l'Emirates (1-1). Mais ils se sont rattrapés de la plus belle des manières lors du match retour ce jeudi soir.

En effet, les Gunners sont venus s'imposer sur le score de quatre buts à zéro à l'Eden Aréna du Slavia Prague. Le score cumulé de cette double confrontation est donc de 5-1 pour le club londonien.

Arsenal retrouvera donc son ancien technicien Unai Emery et son équipe de Villarreal en demi-finale d'Europa League. Des retrouvailles au sommet.

facebooktwitterreddit