FC Barcelone

Ronald Koeman pas tendre avec Clément Lenglet après sa nouvelle erreur

Matthieu Agro
Feb 22, 2021, 2:45 PM GMT+1
En poste depuis 2020, le Néerlandais Ronald Koeman n'arrive pas à insuffler une bonne dynamique à son équipe. La faute à des erreurs individuelles
En poste depuis 2020, le Néerlandais Ronald Koeman n'arrive pas à insuffler une bonne dynamique à son équipe. La faute à des erreurs individuelles | Soccrates Images/Getty Images
facebooktwitterreddit

En grosse difficulté cette saison, le défenseur français du Barça Clément Lenglet a été durement critiqué par son coach Ronald Koeman, à l'issue du nul contre Cadix (1-1). Il a été commis une faute en toute fin de rencontre, amenant le penalty égalisateur des Andalous.

On l'avait déjà vu, amorphe, se faire trouer par les initiatives d'un Kylian Mbappé de folie, mardi soir lors de la déroute du FC Barcelone contre Paris (1-4). Ce dimanche, Clément Lenglet a enchaîné un nouveau naufrage individuel, en privant son équipe de la victoire face à Cadix (1-1).

L'ancien nancéien a provoqué le penalty de l'égalisation en commettant une faute sur Ruben Sobrino (88e). La sanction paraît un peu sévère, mais elle suffit à le plonger un peu plus dans la tourmente.

La presse catalane a notamment rappelé qu'il s'agissait du troisième penalty provoqué par le joueur (après celui concédé contre la Juventus, et face au Real Madrid).

"Je ne sais pas si Clément doit prendre ce risque"

Son entraîneur Ronald Koeman, ancien légendaire défenseur central du Barça et des Pays-Bas, n'a pas vraiment cherché à défendre le joueur en conférence de presse. Il pointe notamment du doigt son mauvais positionnement, ainsi que cette prise de risque à un moment aussi critique de la rencontre.

"J'ai vu l'image rapidement, c'est très douteux de siffler, mais cela peut être sifflé, a déclaré le coach catalan. Pour un défenseur c'est important où vous êtes, la situation du jeu, je ne sais pas si Clément doit prendre le risque d'aller chercher le ballon, peut-être pas, mais je dois analyser le jeu."

Dimanche, ce geste a donc porté préjudice à son équipe lors de ce nul qualifié "d'impardonnable" sur les Unes du Mundo Deportivo et Sport.

Le geste "naïf" et "absurde" de Lenglet fait pleinement partie de l'amertume générale dans le clan des Blaugrana. Vaincu en Supercoupe d'Espagne, très mal embarqué en Ligue des champions et en Coupe du Roi, le Barça voit aussi s'éloigner ses rêves de titre en Liga avec huit points de retard sur l'Atlético de Madrid, le leader.

facebooktwitterreddit