Ballon d'Or

Révolution : Les 4 changements majeurs que va subir le Ballon d’Or

Erwan Gendry
Le Ballon d'Or va changer de formule.
Le Ballon d'Or va changer de formule. /
facebooktwitterreddit

L'élection du Ballon d'Or va connaître quatre changements majeurs d'ici la prochaine édition afin de gagner en cohérence, en lisibilité et en clarté.

Le Ballon d'Or fait sa révolution. En effet, le mode d'élection va subir de légères transformations afin de rester parfaitement connecté aux exigences, aux spécificités et aux évolutions du football contemporain. Elles se comptent au nombre de quatre.

1. Un calendrier aligné sur la saison

Tout d'abord, les prétendants à la récompense seront évalués sur un nouveau calendrier. Le rythme du calendrier civil est abandonné pour lui préférer celui de la saisonnalité classique du foot. La prochaine édition prendra donc en compte l'intégralité de la saison 2021-22 qui se terminera avec l'Euro féminin (6-31 juillet 2022). La Coupe du monde au Qatar (21 novembre-18 décembre 2022) intègrera en revanche l'édition du Ballon d'Or 2023.

2. La Liste des nommés renforcée

Par ailleurs, il a été décidé de renforcer l'étape de l'élaboration des listes de nommés. Aux listes des journalistes de France Football et de L'Équipe viendront s'ajouter celles de l'ambassadeur du Ballon d'Or Didier Drogba (pour le BO hommes et les Trophées Yachine et Kopa) ainsi que celle du votant qui se sera montré le plus perspicace lors de l'édition précédente.

3. Une élite de votants

On le sait au Ballon d'Or, un journaliste par pays vote pour son trio gagnant. À partir de la prochaine élection, seuls les représentants des cent premiers pays au classement FIFA (et les cinquante pour les femmes) seront "qualifiés" pour voter. La volonté est de renforcer le niveau d'expertise et limiter les votes fantaisistes que l'on peut voir dans certains "petits" pays.

4. Des règles plus claires

Pour finir, le règlement du Ballon d'Or va être rafraichi afin d'éviter les éventuelles ambiguïtés. Le critère numéro 1 s'attachera en priorité aux performances individuelles et au caractère décisif et impressionnant des prétendants. Le critère numéro 2 s'intéressera aux performances collectives et au palmarès accumulés au cours de la saison. Alors que le troisième concernera l'élégance du joueur et son sens du fair-play. Ces nouveautés interviennent dans le but d'éviter de nouvelles remontrances comme ça avait pu être le cas lors des dernières cérémonies.

facebooktwitterreddit