Fan Voice

Renato Sanches et l'Angleterre, une histoire manquée

Jean Dubas
Renato Sanches a raté sa période anglaise
Renato Sanches a raté sa période anglaise / Athena Pictures/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le milieu de terrain lillois retrouve Chelsea ce mardi soir en Ligue des champions (21h00). Un adversaire qui lui rappellera sans doute certains mauvais souvenirs.


Du haut de ses 24 ans, difficile de coller encore à Renato Sanches l'étiquette de "pépite" du football européen. En tout cas, l'international portugais a retrouvé la cote à Lille et suscite de nouveau les convoitises en Europe, ce qui n'a plus été le cas durant un long moment, la faute notamment à une aventure anglaise désastreuse.

Des paillettes de l'Euro à la dure réalité de l'exigence européenne

Révélé à Benfica à seulement 16 ans, Renato Sanches ne met pas longtemps à se faire un nom en Europe et, rapidement, de nombreux recruteurs vont se mettre à l'affut du prodige portugais. Mais c'est définitivement l'Euro 2016 où le natif de Lisbonne se mettra en lumière.

Sélectionné parmi les futurs vainqueurs de la compétition en France, Sanches est élu meilleur jeune de la compétition et devient également le plus jeune joueur à la remporter avant d'être élu Golden Boy en fin d'année.

Le doute n'existe donc plus pour le Bayern qui rafle le gros lot en déboursant 35 millions d'euros avec 45 millions d'euros de bonus possibles. Mais chose assez rare pour être soulignée, le club bavarois ne sait pas encore qu'il a raté son pari. Pas épargné par les blessures notamment, Renato ne parviendra jamais à disputer une rencontre dans son intégralité.

Le cataclysme Swansea

Dans l'espoir de le relancer ou, a minima, de se débarrasser d'un fardeau, le Bayern envoie son prodige portugais à Swansea en prêt, pour la saison 2017-2018. Dans la lignée de son épopée allemande, le champion d'Europe 2016 ne dispute que trois rencontres en entier durant ses cinq premiers mois en Premier League.

Renato Sanches signe d'ailleurs contre Chelsea, qu'il retrouvera ce mardi soir, l'une des "pires performances de l'histoire de la Premier League" selon les dires de certains observateurs.

Avec l'arrivée de l'entraîneur portugais, Carlos Carvalhal, le Golden Boy retrouve une place dans l'équipe première mais se blesse aux ischio-jambiers au bout de deux matches et se retrouve encore éloigné des terrains. Une catastrophe de bout en bout. Ce qui devait être l'aventure de la relance outre-Manche signera la disparition des radars de Renato Sanches.

Lille retrouve un trésor

Mais quand il s'agit de tenter un pari que tout le monde croit perdu d'avance, peu de clubs sont mieux placés que Lille en la matière. Les dirigeants lillois tentent le coup Sanches pour 20 millions d'euros le 23 août 2019, alors le transfert le plus cher de l'histoire du club.

Mais Galtier et les têtes pensantes du LOSC ont encore eu du flair. Une saison plus tard, l'Europe se penche de nouveau sur Renato Sanches et celui-ci se voit même offrir, comme un coup du destin, l'occasion de vaincre ses vieux démons sur la pelouse de Stamford Bridge à 21h00 ce mardi.

facebooktwitterreddit