Ligue 1

Reims - Paris SG (0-2) : Les 5 leçons à retenir de la victoire parisienne pour la première de Messi

Baptiste Blanchard
Achraf Hakimi et Kylian Mbappé se sont régalés ensemble contre Reims.
Achraf Hakimi et Kylian Mbappé se sont régalés ensemble contre Reims. / FRANCK FIFE/Getty Images
facebooktwitterreddit

Vainqueurs du Stade de Reims à Auguste-Delaune (0-2) pour le compte de la 4e journée de Ligue 1, les Parisiens ont enregistré un quatrième succès de suite en championnat. Lionel Messi a disputé ses premières minutes sous le maillot parisien. Le PSG est solide leader du championnat de France.


1. L'ultra domination parisienne

FBL-FRA-LIGUE1-REIMS-PSG
Les Parisiens à l'image de Neymar ont dominé leurs adversaires. / FRANCK FIFE/Getty Images

Brouillons durant les premières minutes, les hommes Mauricio Pochettino ont pris le jeu à leur compte peu avant le premier quart d'heure.

Avec une possession largement en leur faveur (68%) durant toute la rencontre, les vice-champions de France ont pu s'installer dans le camp rémois et apporter le surnombre.

S'ils ont été légèrement bousculés en début de seconde période, ils ont simplement laissé passer l'orage et réenclenché la marche en avant pour l'emporter.

2. Les dernier buts de Mbappé pour Paris ?

FBL-FRA-LIGUE1-REIMS-PSG
Kylian Mbappé a marqué ses deuxièmes et troisièmes buts de la saison. / FRANCK FIFE/Getty Images

C'est une question qui risque de rester dans toutes les têtes : Kylian Mbappé a t-il marqué ses derniers buts sous les couleurs du Paris SG ?

Le crack de Bondy n'a jamais été aussi proche de rejoindre le Real Madrid, pourtant son coach l'a titularisé contre Reims ce dimanche.

Et bien lui en a pris, puisque le champion du monde a repris de la tête un centre enroulé de Di Maria au premier poteau qui a trompé Rajkovic (15e). Son deuxième but en Ligue 1, et le deuxième de la tête, domaine dans lequel le Français n'est pas un spécialiste.

Rebelotte en seconde mi-temps. Sur une percée d'Hakimi, le Marocain a adressé un centre fuyant sur sa gauche. Au deuxième poteau, Mbappé a jaillit dans le dos de Faes et Gravillon, pour conclure de près du pied gauche (63e). S'il s'agissait de sa dernière à Paris, l'ancien Monégasque ne l'aura pas ratée !

3. Le replacement tactique de Reims

FBL-FRA-LIGUE1-REIMS-PSG
Thomas Foket (à droite) au duel avec Neymar. / FRANCK FIFE/Getty Images

Dominés et mis sous pression par Paris en première mi-temps, les Rémois sont passés en 5-3-2 à la reprise ce qui leur a fait beaucoup de bien.

Les Champenois se sont mis à gratter des ballons et ont même marqué sur une belle action collective conclue par Munetsi (51e), mais le but a été refusé pour hors-jeu après de longues minutes d'attente (53e).

Une des rares satisfactions du côté des locaux avec le poteau de Cassama juste avant la mi-temps (41e).

4. La grande première de Leo Messi

FBL-FRA-LIGUE1-REIMS-PSG
Leo Messi a joué ses premières minutes sous le maillot du PSG. / FRANCK FIFE/Getty Images

Parti s'échauffer à la 57e minute, Lionel Messi est entré sur la pelouse du stade Auguste-Delaune à la 66e minute de la rencontre entre Rémois et Parisiens ce dimanche soir.

Symboliquement, l'Argentin a remplacé son grand ami Neymar sous les chant des supporters parisiens. Après avoir passé toute sa carrière au FC Barcelone, Messi a donc fait ses débuts avec son nouveau club.

Le sextuple Ballon d'Or a été l'auteur d'une accélération dont il a le secret puis redonné à Mbappé sur la droite. Le Bondynois a ensuite tenté de combiner avec le récent vainqueur de la Copa America, mais son ballon a été contré (78e).

5. Paris, plus que jamais leader

FBL-FRA-LIGUE1-REIMS-PSG
Georginio Wijnaldum a une nouvelle fois été titularisé par Mauricio Pochettino ce dimanche. / FRANCK FIFE/Getty Images

4 matches, 4 victoires. Paris ne pouvait pas rêver mieux comme début de saison après avoir terminé à la seconde place la saison dernière, derrière le LOSC.

A défaut de briller contre les hommes d'Oscar Garcia, les Parisiens se sont contentés de dominer techniquement et collectivement leurs adversaires du soir. Pour l'instant, cela leur suffira amplement.

facebooktwitterreddit