FC Barcelone

Real Sociedad - FC Barcelone : Les Tops et les Flops de cette difficile qualification des Blaugrana (1-1)

Jan 13, 2021, 11:42 PM GMT+1
Frenkie de Jong
Le FC Barcelone a attendu les prolongations pour se qualifier. | Fran Santiago/Getty Images
facebooktwitterreddit

Il a fallu attendre la séance des tirs au but pour connaître le nom du premier finaliste de la Supercoupe d'Espagne. Au terme d'un match passionnant, c'est finalement le FC Barcelone qui s'en sort grâce à un excellent Marc-André ter Stegen. Retour sur les Tops et les Flops de cette rencontre.

Les Tops

1. Frenkie De Jong, taille patron

Frenkie De Jong
Frenkie De Jong a livré une superbe prestation. | Quality Sport Images/Getty Images

Quel match réalisé par Frenkie De Jong ! C'est d'ailleurs le milieu de terrain néerlandais qui débloque la situation dans cette rencontre. Sur un centre d'Antoine Griezmann, le jeune talent s'envole pour reprendre le cuir de la tête et montre son équipe sur de très bons rails (39e).

Certes, il est également coupable de l'égalisation de la Real Sociedad, puisqu'il provoque le penalty à cause d'une main décollée. Pourtant, difficile d'en tenir compte au final. Il a été l'un des meilleurs sur la pelouse et aurait pu redonner l'avantage à son équipe, seulement quelques instants après l'égalisation, sans un retour in-extremis.

Son raté lors de la séance des tirs au but ne changera rien !

2. Une Real Sociedad très entreprenante

Mikel Oyarzabal
La Real Sociedad particulièrement séduisante. | Soccrates Images/Getty Images

Face à un FC Barcelone en excellente forme, on ne donnait que très peu de chance à la Real Sociedad. D'autant plus après l'ouverture du score des Blaugrana en première période. Et pourtant, le club basque n'a jamais abandonné !

Un très bel état d'esprit qui a permis à la Real Sociedad d'égaliser sur penalty, grâce à Mikel Oyarzabal (51e). Par la suite, les hommes d'Imanol Alguacil ont continué à mettre la pression sur la défense catalane. Une très belle performance de la part du club basque, malgré l'élimination aux tirs au but.

3. Le suspens était au rendez-vous

FBL-ESP-SUPER CUP-REAL SOCIEDAD-BARCELONA
Le match a tenu toutes ses promesses. | CRISTINA QUICLER/Getty Images

Avec une seule victoire lors de ses douze dernières rencontres toutes compétitions confondues, on pouvait déjà penser au pire pour la Real Sociedad. D'autant plus que le FC Barcelone restait sur trois succès de suite. Mais voilà, on a été gâté dans ce premier match de la Supercoupe d'Espagne.

Malgré l'ouverture du score des Blaugrana, la Real Sociedad a su égaliser en seconde période. Et par la suite, les deux équipes se sont livrées, sans pour autant trouver la faille. Il a fallu attendre les tirs au but pour départager les deux équipes, et voir la qualification du FC Barcelone.

4. Marc-André ter Stegen sort le grand jeu

Alexander Isak, Marc Andre Ter Stegen
Marc-André ter Stegen s'est montré impressionnant. | Soccrates Images/Getty Images

Le FC Barcelone a pu compter sur son excellent portier durant ce match. Marc-André ter Stegen a réalisé une très grande prestation. Il ne s'est incliné que sur le penalty de Mikel Oyarzabal. Il a été l'auteur de plusieurs arrêts de grande classe tout au long de la rencontre, dont un exceptionnel sur un coup-franc à quelques minutes du terme des prolongations.

Et que dire de la séance des tirs au but ? Marc-André ter Stegen n'a encaissé aucun des trois premiers penaltys de la séance. Le grand artisan de cette qualification catalane !

Critiqué ces derniers mois, le gardien allemand a rappelé à tout le monde qu'il fait toujours partie des meilleurs à son poste. Ronald Koeman espère le voir à ce niveau lors des prochaines échéances.

Les Flops

5. Sergio Busquets, bien loin de rassurer

Sergio Busquets
Sergio Busquets a eu beaucoup de mal dans l'entrejeu. | Soccrates Images/Getty Images

Si Frenkie De Jong a livré une très belle prestation, on ne peut pas en dire autant de Sergio Busquets. Disputant pourtant son 600ème match avec le FC Barcelone, le milieu de terrain a eu beaucoup de mal tout au long de la rencontre.

Le joueur de 32 ans a souvent semblé dépasser dans l'entrejeu. Il perd d'ailleurs plusieurs ballons qui auraient pu coûter très chers à son équipe. Quand l'on sait que Miralem Pjanic était présent sur le banc de touche, difficile de comprendre le choix de Ronald Koeman de s'en priver jusqu'aux prolongations.

6. Un coaching trop tardif pour Ronald Koeman

Ronald Koeman
Ronald Koeman aurait pu tenter plus rapidement. | Quality Sport Images/Getty Images

Malgré l'avantage au score, le FC Barcelone n'a pas réussi à gérer en seconde période. Encaissant l'égalisation seulement cinq minutes après la reprise, le club catalan a eu beaucoup de mal à hausser son niveau de jeu. Les joueurs offensifs ne se sont montrés que très peu dangereux lors de cette deuxième mi-temps.

Et pourtant, Ronald Koeman a attendu longtemps avant d'effectuer son premier changement. Le technicien néerlandais n'a réalisé son premier changement qu'à dix minutes de la fin du temps réglementaire, avec l'entrée en jeu de Trincao. Il aurait peut-être fallu tenter un peu plus tôt, pour s'éviter une prolongation !

7. Ousmane Dembélé, pas assez tranchant

Ousmane Dembele
Ousmane Dembélé a eu des occasions dans les prolongations. | Soccrates Images/Getty Images

De retour en excellente forme lors des derniers matches, on avait hâte de voir Ousmane Dembélé en action dans cette Supercoupe d'Espagne. Aligné d'entrée et en l'absence de Lionel Messi, Ronald Koeman attendait certainement beaucoup de son ailier tricolore.

Le talent de 23 ans s'est toutefois montré trop brouillon dans le dernier geste. Il a notamment eu deux belles occasions de donner l'avantage à son équipe, lors des prolongations, sans parvenir à trouver la faille.

facebooktwitterreddit