FC Barcelone

Real Sociedad - FC Barcelone (1-4) : Les notes de la victoire fondatrice des Blaugrana à Anoeta

Olivier Halloua
Le Barça l'a emporté grâce à Lewandowski notamment.
Le Barça l'a emporté grâce à Lewandowski notamment. / Juan Manuel Serrano Arce/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le FC Barcelone a glané sa première victoire de la saison face à la Real Sociedad (1-4). Dès la première minute, Robert Lewandowski a trouvé le chemin des filets sur un caviar d'Alejandro Baldé. Cet avantage, le Barça ne l'a tenu que quelques minutes puisqu'Alexander Isak a profité d'une grosse erreur de Frenkie de Jong pour égaliser.

Il a fallu patienter jusqu'à l'heure de jeu et l'entrée de Raphinha très remuant et Ansu Fati double passeur décisif puis buteur pour que les
Blaugrana prennent le large. Ousmane Dembélé, Robert Lewandowski et donc Ansu Fati ont permis au FCB d'avoir un beau matelas. Premier succès officiel de la saison pour Xavi Hernandez et ses hommes.

Les notes des Blaugrana

1. Marc-André Ter Stegen - 7/10

Marc-Andre Ter Stegen
Marc-André Ter Stegen / Alex Caparros/GettyImages

Grosse première période de Ter Stegen auteur d'une grosse parade devant David Silva. L'international allemand a été fusillé de près par Isak. De plus, le portier germanique a démontré une superbe vision de jeu afin de relancer plein axe sur ses milieux ou Lewandowski à ras de terre.

Il a encore a été ferme pour repousser une demi-volée de Merino. Ses nombreuses parades furent déterminantes au vu du score final.

2. Ronald Araujo - 5/10

Ronald Araujo
Ronald Araujo / Soccrates Images/GettyImages

Ronald Araujo était aligné en latéral droit et n'avait aucune possibilité de soutenir Dembélé devant. Forcément dans son dos, il est dépassé et n'a aucun impact offensif.

Ce n'est pas son poste et un bricolage comme celui-ci a ses limites. Dans un rôle plus défensif en fin de rencontre, il avait évidemment plus de facilités.

3. Eric Garcia - 4/10

Eric Garcia
Eric Garcia / Soccrates Images/GettyImages

Eric Garcia a été en grande difficulté en première période. L'international espagnol n'a pas su s'imposer face à Alexander Isak sur le but et fut douloureusement en vue à la relance.

Au duel, Garcia se faisait bousculer régulièrement. En revanche à la construction ou dans la possession, son pied droit a été utile à plusieurs reprises.

4. Andreas Christensen - 6/10

Andreas Christensen
Andreas Christensen / Soccrates Images/GettyImages

Andreas Christensen était certainement le défenseur le plus serein des 4 derrière. C'est le joueur avec le plus d'expérience derrière et ça s'est senti avec une relance sereine et des interventions propres.

L'international danois n'a pas eu beaucoup de fausses notes dans sa partition. Un rôle de catalyseur, simple et efficace.

5. Alejandro Baldé - 6/10

Alejandro Baldé
Alejandro Baldé / ANDER GILLENEA/GettyImages

Pour sa première titularisation de la saison, Alejandro Baldé a été très percutant. L'arrière ibérique a délivré dès la première minute un très bon centre pour la déviation de Lewandowski. Dans son dos, il était peu pris à défaut.

En seconde Baldé a perdu logiquement en intensité et a été sorti à l'heure de jeu pour l'entrée de Raphinha.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce troisième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 !Cliquez ici pour vous abonner au podcast

6. Frenkie de Jong - 4/10

Frenkie De Jong
Frenkie de Jong / Soccrates Images/GettyImages

Frenkie de Jong a offert le but de l'égalisation sur une terrible perte de balle dans son camp. L'international néerlandais ne s'est pas rattrapé puisqu'il était souvent neutre dans son utilisation du ballon.

De Jong est trop tendre à la récupération ou dans la circulation dans son camp. Pourtant, Xavi Hernandez l'avait aligné en sentinelle en absence de Sergio Busquets suspendu.

7. Gavi - 4,5/10

Pablo Martin Paez Gaviria 'Gavi'
Gavi / Eric Alonso/GettyImages

Gavi a tenté de se montrer par des passes ou des prises de décision pertinentes. Pourtant, sa première période n'a été que ratés et pertes de balle dans les trente derniers mètres. L'international espagnol a encore beaucoup de mal à trouver sa place dans ce système à trois.

En début de deuxième période, Gavi a manqué une occasion toute faite en tardant à frapper. C'est à l'image de sa rencontre, beaucoup de volonté mais un rythme encore trop tendre.

8. Pedri - 7/10

Pedro Gonzalez 'Pedri'
Pedri / Alex Caparros/GettyImages

Pedri a illuminé la rencontre dès la première minute sur une magnifique percée afin de servir Baldé dans la profondeur. Le créateur du Barça a multiplié les éliminations et les orientations de jeu intelligentes.

C'est encore lui qui a créé le troisième but du Barça avec une passe lumineuse entre les lignes pour Fati. Sa vision de jeu et ses nombreuses transmissions sont indispensables.

9. Ousmane Dembélé - 6,5/10

Ousmane Dembele
Ousmane Dembélé / Soccrates Images/GettyImages

Ousmane Dembélé était dans les meilleures conditions puisque Xavi a décidé de lui offrir son couloir droit préférentiel. On l'a vu quelque fois tenter des accélérations balle au pied sans réelle plus-value. A droite comme à gauche, les latéraux ne sont que rarement tombés dans ses trop nombreuses feintes.

A l'entrée d'Ansu Fati et Raphinha, Dembouz avait plus d'espace et moins de responsabilités de création. Tout de suite, la sanction est tombée avec une belle réalisation du gauche.

10. Robert Lewandowski - 8,5/10

Robert Lewandowski
Robert Lewandowski / Soccrates Images/GettyImages

Robert Lewandowski n'a eu besoin que d'une minute pour ouvrir son compteur. Une belle reprise à l'image de sa domination physique sur la charnière de la Sociedad souvent dépassée. L'international polonais a imposé son gabarit dans la surface pour des déviations en tous genres.

Lewy est encore bien présent pour terminer une magnifique action collective initiée par Pedri. C'est encore lui qui crée l'action de la dernière réalisation de Fati. Une prestation XXL comme nous en verrons souvent cette saison.

11. Ferran Torres - 4/10

Ferran Torres
Ferran Torres / Quality Sport Images/GettyImages

Ferran Torres a eu deux occasions où ses qualités sont légèrement ressorties. L'international espagnol a failli ouvrir le score mais comme souvent a manqué de justesse dans le dernier geste.

Pendant sa dernière demi-heure sur la pelouse d'Anoeta, Torres a été transparent et presque inutile à la construction du jeu. Au vu de l'entrée de Raphinha et de Fati, il a du souci à se faire pour son temps de jeu.

facebooktwitterreddit