Real Madrid

Real Madrid - Valence (4-1) : Les Tops et les Flops de ce succès madrilène signé Benzema - Vinicius

Emilien Schoenher
Le Real Madrid s'est facilement imposé sur sa pelouse face à Valence (4-1)
Le Real Madrid s'est facilement imposé sur sa pelouse face à Valence (4-1) / Gonzalo Arroyo Moreno/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le Real Madrid s'est facilement imposé face à un Valence sans ressources, étouffé par son adversaire. Les madrilènes confortent leur première place au championnat grâce à cette victoire 4-1 à Santiago Bernabéu.


Les TOPS

1. Vinícius Júnior

Vinicius Junior
Vinicius a inscrit un doublé / Soccrates Images/GettyImages

Vinicius a été étincelant avec le Real Madrid ce soir. Très remuant, il a fait vivre un cauchemar sur son côté gauche à Piccini, dépassé à chaque prise de balle du Brésilien. L'ailier a beaucoup combiné avec Karim Benzema, qu'il connaît par cœur sur le terrain.

Vini inscrit les 2 et 3èmes buts du Real sur une énième combinaison avec Benzema puis sur une frappe d'Asensio dévié directement sur l'attaquan auriverde par Cilessen.

Deux buts qui permettent aux Merengue de prendre le large et de s'assurer une fin de match tranquille. 

2. Luka Modrić

Luka Modric
Modric est le véritable maître à jouer du Real / Soccrates Images/GettyImages

Luka Modrić est une formidable raison d'aimer le football. Le Ballon D'or 2018 est un magicien. Très bon au coeur du jeu madrilène, il a récupéré beaucoup de ballons, a distribué le jeu d'une élégance rare. Le croate est le véritable playmaker de cette équipe.

Il est malheureux juste avant la mi-temps lorsque sa frappe soudaine vient heurter la barre du gardien de Valence.

3. Lucas Vázquez

Lucas Vazquez
Lucas Vazquez a réalisé une prestation de haut vol / Soccrates Images/GettyImages

Lucas Vazquez a réalisé un match sublime sur le côté de droit de la défense. Disponible, il a touché beaucoup de ballons et effectuer nombres d'aller retour entre sa propre surface et celle de l'adversaire.

Très bon dribbleur et toujours des sorties de balles d'une grande propreté, il a su éliminer souvent ses adversaires en un contre un et s'est rendu disponible tout le match, apportant toujours une solution sur le flanc droit.

4. Karim Benzema

Karim Benzema
Benzema a inscrit ses 300e et 301e buts avec les Merengue / Angel Martinez/GettyImages

Monsieur 301. Karim Benzema a inscrit ses 300e et 301e buts en 584 matchs avec le Real Madrid. Il permet au Real Madrid de mener juste avant la mi-temps grâce à un penalty très bien tiré en pleine lucarne (43e). Enfin il clôt le spectacle à la 88e en mettant le quatrième but qui fini d'achever Valence.

Une performance qui le place à la 4e place des meilleurs buteurs de l'histoire de la Maison Blanche. Il n'est qu'à sept longueurs du podium et d'un certain Alfredo Di Stefano (308 buts).

Outre son doublé, le Français est impliqué sur les deux autres buts madrilènes. Il combine avec Vinicus pour le 2-0 et est l'auteur de la passe pour Marco Asensio sur la frappe de l'Espagnol qui va revenir dans les pieds de Vinicius pour le 3-0.

Les FLOPS

5. Omar Alderete

Omar Alderete
Omar Alderete est coupable sur les 3 buts madrilènes / Soccrates Images/GettyImages

Omar Alderete est dépassé sur les trois premiers buts du Real Madrid. Il commet tout d'abord la faute sur Casemiro qui provoque le penalty et permet aux Merengue de mener juste avant la pause.
Trop attentiste sur le deuxième but, il se gêne avec Diakhaby et bloque la tentative d’intervention du français sur Vinicius.

Sur le troisième but, il se fait prendre dans le dos par l'appel de Marco Asensio et ne peut pas intervenir sur l'ailier madrilène qui déclenche sa frappe.

6. Cristiano Piccini

Cristiano Piccini, Vinicius Junior
Cristiano Piccini a eu du mal à contenir Vinicius junior / Soccrates Images/GettyImages

Cristiano Piccini a eu beaucoup de mal a contenir le feu follet Vinicus junior sur son côté. S'il effectue quinze bonnes premières minutes, il passe le reste de la rencontre collé au Brésilien pour ne pas se faire déborder. Aucune montée de sa part, il n'apportera jamais le danger sur le côté gauche de la défense madrilène.

Il est totalement dépassé dès que Vinicus arrive ballon au pied face à lui et se fait prendre de vitesse à chaque fois. Idem sur les montées de Ferland Mendy qui avait champs libre sur son côté pendant 90 minutes.

facebooktwitterreddit