La Liga

Real Madrid - Valence (2 - 0) : Les 6 leçons à retenir de la victoire madrilène

Jean Dubas
Feb 14, 2021, 6:56 PM GMT+1
Le Real Madrid s'est imposé tranquillement face à une équipe de Valence en crise
Le Real Madrid s'est imposé tranquillement face à une équipe de Valence en crise / Gonzalo Arroyo Moreno/Getty Images
facebooktwitterreddit

Les Madrilènes se sont imposés tranquillement face à une équipe de Valence à la dérive et reprennent leur 2e place mais perdent une nouvelle fois Dani Carvajal sur blessure.

1. Benzema, encore lui

Benzema a inscrit son 12e but de la saison contre Valence
Benzema a inscrit son 12e but de la saison contre Valence / Soccrates Images/Getty Images

"Encore oit, fumier" comme diraient certains sur les réseaux sociaux. Le Français a montré la lumière à ses coéquipiers dès la 12e minute en inscrivant le premier but du match sur une frappe chirurgicale aux abords de la surface légèrement excentré sur le coté gauche. 12e but de la saison pour KB9 et surtout énième délivrance de celui sur qui se repose le Real Madrid dans les jours sans solution.

2. Le Real perd de nouveau Carvajal

Carvajal s'est de nouveau blessé
Carvajal s'est de nouveau blessé / Quality Sport Images/Getty Images

L'historique des blessures s'allonge pour Dani Carvajal, alors que le latéral droit faisait son retour à la compétition après 34 jours d'absences et 7 matches manqués suite à une blessure musculaire, l'international espagnol a demandé à son entraîneur de le faire sortir. Au total cette saison, Carvajal en est déjà à 96 jours d'absence et 19 matches manqués. De mauvaise augure pour celui qui a fêté ses 29 ans le

3. Vinicius sort la tête du guidon mais ...

Vinicius s'est un peu moins reposé sur ses qualités de vitesse ce dimanche, sans plus de succès
Vinicius s'est un peu moins reposé sur ses qualités de vitesse ce dimanche, sans plus de succès / Quality Sport Images/Getty Images

"Il joue contre nous" lançait en fin d'année dernière Benzema à Mendy à propos du Brésilien qui s'entêtait à la jouer perso lors d'un match de Ligue des champions contre Monchengladbach. Ce dimanche après-midi, Vinicius jouait bien avec ses coéquipiers, essayant de redresser la tête du guidon dans lequel il l'habitude de plonger les yeux. Problème, l'ailier gauche madrilène a été le joueur le moins en vue chez les Merengue et commence réellement à poser la question de sa progression après être arrivé au Real à l'âge de 18 ans il y a 2 ans et comptant déjà presque 100 matches sous la tunique blanche.

4. Kroos - Modric, toujours pas l'heure de la retraite

Kroos et Modric ont régné sur le milieu de terrain ce dimanche
Kroos et Modric ont régné sur le milieu de terrain ce dimanche / Denis Doyle/Getty Images

Le premier (31 ans) a délivré une passe décisive pour Benzema (12e) et fait le break juste avant la mi-temps (42e) sur une frappe enveloppée depuis l'entrée de la surface dont il a le secret. Le deuxième (35 ans) aurait mérité d'être récompensé d'une passe clé tant ses transmissions lasers ont bousculé le milieu adverse. Les deux ont en commun d'avoir régné sur le milieu de terrain ce dimanche et le Croate, dont le contrat expire à l'issue de la saison et qui a demandé à terminer sa carrière au Real pourrait voir son souhait exaucé s'il poursuivait ainsi.

5. Le Real tient la cadence

Le Real et Benzema imposent leur rythme au Barça et courent après l'Atletico
Le Real et Benzema imposent leur rythme au Barça et courent après l'Atletico / Soccrates Images/Getty Images

Sans se soucier des résultats de l'Atletico de Madrid, toujours 5 points devant avec 2 matches de retard, et en mettant toujours la pression sur le Barça, 3 points derrière avec un match en moins, le Real tient le rythme en enchaînant un troisième succès consécutif en Liga pour continuer d'espérer un faux pas de la part des Colchoneros.

6. Valence, c'est très inquiétant

Valence est toujours sous la menace d'une relégation
Valence est toujours sous la menace d'une relégation / Quality Sport Images/Getty Images

Dynamique diamétralement opposée du côté de Valence qui n'a remporté qu'un seul de ses 6 derniers matches toutes compétitions confondues désormais et stagne plus que jamais dans le ventre mou, à une triste 12e place mais reste surtout à portée de Valladolid, premier relégable et seulement 3 points derrière. Les Blanquinegros sont l'ombre d'eux même et n'ont tenté que 4 tirs pour 1 seul cadré ce dimanche après-midi.

facebooktwitterreddit