Real Madrid : Les 4 raisons de l'échec Luka Jovic

Jovic, Zinedine Zidane
Luka Jovic connaît une première saison très délicate avec le Real Madrid. | Soccrates Images/Getty Images

C'est une première saison cauchemardesque pour Luka Jovic. Recruté l'été dernier pour près de 60 millions d'euros, l'attaquant serbe a bien du mal à se faire une place dans l'effectif du Real Madrid. Avec seulement deux buts depuis le début de la saison, le joueur de 22 ans semble déjà sur le départ.

1. Il n'avait qu'une saison de très haut niveau à son actif

Luka Jovic
Luka Jovic avait impressionné avec l'Eintracht Francfort. | TF-Images/Getty Images

De nos jours, on a tendance à surévaluer les plus jeunes joueurs. Ayant évolué auparavant avec l'Etoile Rouge de Belgrade, le SL Benfica ou l'Eintracht Francfort, Luka Jovic n'avait connu qu'une seule saison pleine au plus haut niveau. Bien évidemment, pas de quoi s'alarmer, alors qu'il n'a que 22 ans.

Il est toutefois difficile de se dire que les Merengue l'ont recruté pour un montant de 60 millions d'euros. Sortant d'une saison à 27 réalisations avec l'Eintracht Francfort, dont dix buts en Ligue Europa, il aurait été opportun de le laisser confirmer lors d'une deuxième année.

Certes, certaines fois de tels paris peuvent passer. Cette fois-ci, ce n'est pas une franche réussite pour le club madrilène. S'il doit trouver un nouveau point de chute, il semble délicat d'imaginer une écurie sortir autant que le coût du transfert initial, l'été dernier.

2. Un Karim Benzema au sommet de son art

Karim Benzema
Karim Benzema est encore l'un des meilleurs joueurs du Real Madrid, cette saison. | Quality Sport Images/Getty Images

Il faut dire que Luka Jovic n'est pas réellement aidé par la concurrence. L'attaquant serbe doit faire face au talent d'un certain Karim Benzema. Au vu de son niveau de jeu actuel, il y a très peu de joueurs qui pourraient le mettre sur le banc de touche. Le joueur tricolore rayonne à la pointe de l'attaque des Merengue.

Avec près de 22 buts et 10 passes décisives toutes compétitions confondues, Karim Benzema est un élément indispensable de l'équipe de Zinédine Zidane. Ne jouant qu'à une seule pointe, le technicien tricolore ne se sert de Luka Jovic que pour faire souffler son titulaire, ou le remplacer en cas de blessure.

Alors que son concurrent a déjà 32 ans, Luka Jovic s'attendait sûrement à une toute autre tournure. D'autant plus qu'il n'est pas prêt de s'en aller de la capitale espagnole. Les prochains mois s'annoncent donc encore très compliqués pour lui, s'il décide de rester en Liga.

3. Une pression médiatique trop importante

FBL-ESP-LIGA-REALMADRID-JOVIC
Luka Jovic était attendu par les socios, après son transfert à 60 millions d'euros. | PIERRE-PHILIPPE MARCOU/Getty Images

On le sait, il est très difficile de se faire transférer dans l'un des meilleurs clubs de la planète. Avec l'Eintracht Francfort, Luka Jovic n'avait pas de quoi s'en faire. Dans un effectif bien moins garni que celui du Real Madrid, l'attaquant serbe n'était pas scruté à chaque instant.

Une situation bien différente chez les Merengue, qui reste l'un des clubs les plus populaires du monde. La moindre petite erreur se paie cash dans ce genre d'écuries. D'autant plus qu'en déboursant près de 60 millions d'euros, les socios s'attendaient à de grandes performances de leur nouveau joueur.

Connaissant sa première réelle mauvaise passe depuis ses excellente prestations avec l'Eintracht Francfort, Luka Jovic a bien du mal à se relancer. Souvent critiqué pour ses performances, le joueur de 22 ans ne peut pas enchaîner. Difficile donc de l'imaginer retrouver son meilleur niveau, en restant dans la capitale espagnole.

4. Un manque d'efficacité criant

Luka Jovic
Luka Jovic n'a marqué que deux buts cette saison. | DeFodi Images/Getty Images

Bien évidemment, il ne faut pas tout mettre sur le dos du Real Madrid. Bien qu'appréciant Karim Benzema, Zinédine Zidane aurait pu lui donner bien plus de temps de jeu, en cas de belles performances. Mais voilà, Luka Jovic est bien loin de se montrer aussi efficace qu'avec l'Eintracht Francfort, la saison passée.

Ayant tout de même disputé l'équivalent de neuf rencontres, Luka Jovic n'a pas su faire parler la poudre. Auteur de seulement 2 buts et 2 passes décisives, toutes compétitions confondues, l'international serbe (7 sélections) ne parvient pas à retrouver son meilleur niveau.

En ne parvenant pas à augmenter ses statistiques, d'ici la fin de la saison, on se demande bien comment le Real Madrid pourrait ne pas décider de le vendre. Sans oublier qu'en choisissant de rester une année de plus dans la capitale espagnole, il pourrait connaître le même calvaire.